Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > BSA > 750 Rocket III 1968 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

BSA 750 Rocket III

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
BSA

BSA 750 Rocket III 1968

Sportive
Fiche créée le 02/01/2019
BSA 750 Rocket III

          Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué ? Cette question avait du être mise, en rappel, en haut de chaque page du cahier des charges lors de la conception de la BSA Rocket III. Cette « fusée à 3 cylindres » est issue d'un projet initialement développé par 2 ingénieurs Triumph (Bert Hopwood et Doug Hele). Présenté au début des années 60 à la direction de BSA, propriétaire de la marque Triumph, le projet Trident fut d'abord refusé. Hopwood et Hele, ingénieurs passionnés, loin de baisser les bras, continuèrent leur développement sans le soutien de l'usine.

          Revenue dans les bonnes grâces de BSA quelques années plus tard, l'idée d'une moto de grosse cylindrée est relancée pour le compte de BSA et conjointement de Triumph. Le Trident des 2 ingénieurs sert de base aux 2 modèles. Toutefois, alors que la situation financière du groupe est déjà affaiblie, la direction de BSA prend la décision saugrenue de développer 2 motos techniquement proches mais distinctes.

          Ainsi, si la base moteur est un 3 cylindres 4 temps de 741cc, 3 carburateurs Amal et boite 5 vitesses, la BSA aura un banc de cylindres incliné de 15° vers l'avant par rapport à celui du Trident. Techniquement, cette décision implique des fonderies de bas-moteur entièrement différentes sans pour autant changer les performances de la mécanique (58 chevaux à 7.250 trs/min.). Même chose pour la partie cycle : alors que les contraintes sont peu ou proue les mêmes, la BSA aura droit à un cadre double berceau en acier et la Triumph un simple berceau. A croire qu'aux yeux des décideurs, la différenciation des modèles devaient passer par des surcoûts systématiques.

          La BSA Rocket III sort en 1968 en même temps que sa soeur Triumph Trident T150. C'est alors une des plus puissantes et des plus rapides routières (avant l'arrivée du Honda CB750 Four l'année suivante).

          Esthétiquement, la BSA possède une ligne moderne pour l'époque. Le réservoir (un peu plus rond que celui de sa soeur) se voit paré de baguettes chromées et habillé de protections plastiques. Les caches latteraux sont enveloppant et les silencieux d'échappements spécifiques et tout de suite identifiables avec leur triple sortie (miraculeusement communs aux BSA et aux premières Triumph Trident). La Rocket3 sera proposée avec un seul et unique coloris : Rouge. Une version sera spécifiquement développée pour les USA en 1971, mais elle gardera ce coloris.

          Hormis le moteur, le reste est très classique: Fourche télescopique à l'avant, double combiné pour l'arrière et frein à tambour pour tout le monde. La moto est réussie: Rapide, bien finie, une cylindrée et une architecture moteur valorisantes. Elle aurait certainement réussie à s'imposer sans l'arrivée du 4 pattes Honda, plus puissant, plus fiable et équipé d'un frein à disque, l'année qui suivit sa commercialisation. La Rocket 3 n'aura pas le temps de se voir équipée d'un frein à disque (la Triumph Trident y aura droit en 1972). Mis en liquidation en 1971, le groupe BSA fut racheté par Norton-Villers. La nouvelle entité Norton-Villers-Triumph commercialisera des BSA jusqu'à écoulement des stocks (environ jusqu'en 1972), puis la marque fut mise en sommeil.

Tanthallas - Photos : Constructeur

Merci au BSA Club of NSW Australia pour nous avoir autorisé à utiliser sa documentation. N'hésitez pas à découvrir leur site http://www.acay.com.au/~shanep/pages/catalogs.html
Merci à Winni Scheibe pour nous avoir autorisé à utiliser les photo

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

BSA 750 Rocket III 1968

BSA 750 Rocket III
  • Chassis :
  • Cadre : Double berceau en tubes d'acier
  • Réservoir : 19 litres
  • Hauteur de selle : 794 mm
  • Empattement : 1430 mm
  • Poids à sec : 206 kg
  • Poids en ordre de marche : 226 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 35 mm
  • 1 tambour Ø 200 mm double came
  • Roue AV : 4.10 - 19"
  • Transmission :
  • Boite à 4 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • 2 amortisseurs latéraux
  • 1 tambour Ø 200 mm simple came
  • Roue AR : 4.10 - 19"
  • Moteur :
  • 3 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par air
  • 3 carburateurs Ø 26 mm
  • 2 soupapes par cylindre
  • 741 cc (67 x 70 mm)
  • 58 ch à 7250 tr/min
  • 6.3 mkg à 6900 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 3.55 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

BSA 750 Rocket III 1968

Les plus
  • Mythe
  • Esprit British
Les moins
  • Fiabilité
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la BSA 750 Rocket III 1968"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :