Se connecter
24 Heures Moto 2014
20/09/2014 15:52 Début de course très mouvementé, la kawasaki n°66 est tombé après quelques metres, les trois motos dans le bac à gravier dans le virage Dumlop également dans le premier tour. C'est l'hécatombe chez les autres également, la R2CL de Gwen Giabbani qui chute, mais qui repart pour atteindre les stands. L'AZ Moto de David Dumain fait une grosse embardée, David étant reconduit sur la civière, il semble que s'en soit terminé pour eux. Tandis qu'en tête, après que Sylvain Barrier, avec sa BMW OPEN, ait mené pendant 45 minutes, devant la 11 de Gregory Leblanc et la Honda n°111. Il est contraint de rejoindre les stands suite à un problème mécanique.
20/09/2014 15:06 La course vient d'être lancée depuis seulement quelques secondes que l'on a déjà les premiers accrochages. La GMT 94, la Yamaha du RAC41, la 67 du Starteam sont partis à la faute dans la chicane du Dumlop, ils sont repartis assez vite, mais contraint les deux premiers à repasser par les stands. La Kawasaki du team Sarazin 66 elle n'a toujours pas couvert son premier tour. Quant aux leaders, la SRC n°11, la Honda Racing 111 et la Penz n°31 ouvrent le bal de ces 24 heures moto 2014.
20/09/2014 10:31 A l'issue de séances qualificatives mouvementées et dans des conditions un peu particulières, la Kawasaki du SRC leader incontestée sur ce circuit du Mans s'élancera en première position, suivie de près par la Honda Racing et la Yamaha du YART, la Suzuki du SERT et la Yamaha du GMT94. Cinq places pour 4 constructeurs différents, ces cinq équipages seront les équipes à suivre tout au long du week-end car 4 d'entre elle peuvent encore espérer gagner le titre du championnat du monde d'endurance. Mais en attendant, c'est le warm-up. Plus de détails : Cliquez ici
18/09/2014 21:09 Un petit récapitulatif des essais de la journée : Cliquez ici
18/09/2014 13:32 Ce week-end auront lieu les 37ème 24 heures moto sur le circuit du Mans. La dernière épreuve du championnat du monde d'endurance qui permettra de départager les 7 équipages encore en lice pour décrocher la plus haute marche du podium. En attendant le départ samedi à 15H, les pilotes ont deux heures en ce moment même pour réaliser les derniers réglages. La piste détrempée n'arrangeant pas les choses, c'est actuellement la moto du GMT 94 qui réalise le meilleur temps. C'est également cette dernière qui est leader au championnat du monde. Les hommes de Christophe Guyot arriveront ils à arracher la victoire dimanche au Team du SRC Kawasaki qui a remporté les quatre dernières éditions sur ce circuit Bugatti ? Réponse en fin de semaine à 15h.
Actualité >
Le Superbike arrive en Italie ce week-end.

Le Superbike arrive en Italie ce week-end.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Max Biaggi arrive en leader sur ses terres. Avec ses grandes lignes droites, ses longues courbes et ses nombreuses chicanes, ce Temple de la Vitesse est résolument favorables aux motos les plus puissantes.

 

wsbk-monza-2012-1

          Le circuit de Monza reste le tracé le plus rapide de la saison sur lequel les pilotes atteignent des vitesses vertigineuses à plus de 200 km/h de moyenne au tour. Avec ses grandes lignes droites, ses longues courbes et ses nombreuses chicanes, ce Temple de la Vitesse est résolument favorables aux motos les plus puissantes.

         En ce début 2012, le Championnat du Monde Superbike a rarement été aussi ouvert en ce qui concerne la course au titre. Pas une équipe, pas un constructeur et pas un pilote ne domine réellement les autres. Max Biaggi (Aprilia Racing Team), pourtant en difficulté lors du week-end d'Assen, a pris les commandes du classement général provisoire avec un point d'avance sur Carlos Checa (Althea Racing). Une bonne nouvelle pour l'Italien qui sait pertinemment que son Aprilia officielle sera bien plus à son aise que la Ducati de l'Espagnol le week-end prochain à Monza. On devrait d'ailleurs y retrouver en bonne place le coéquipier du Corsaire, Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) auteur de son premier podium avec Aprilia (3e) lors de la seconde course à Assen.

wsbk-monza-2012-3

         On sait d'avance que le bicylindre des Ducati n'est pas forcément le moteur le plus adapté face aux puissants quatre-cylindres sur la piste de Monza. Checa tout comme Sylvain Guintoli (Team Effenbert Liberty Racing) et l'ensemble de ses coéquipiers risquent de peiner pour suivre le rythme des autres constructeurs. Et notamment celui de BMW. Si elle n'a encore jamais remporté la moindre course en championnat du monde Superbike, la S 1000 RR a souvent démontré qu'elle était très rapide à Monza. C'est d'ailleurs sur ce circuit que le retraité australien Troy Corser a offert il y a deux ans son premier podium (une troisième place) au constructeur Allemand. Cette année, Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport) ne cache pas son ambition. L'Italien fera tout pour profiter pleinement des aptitudes moteur de sa moto et des nouvelles améliorations châssis dont la BMW bénéficie depuis Assen. Et forcément, son expérimenté coéquipier Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) pourrait être un de ses plus coriaces adversaires. On s'attend aussi à voir pointer parmi les hommes de tête Michel Fabrizio (BMW Motorrad Italia Goldbet) et son compatriote Ayrton Badovini (BMW Motorrad Italia Goldbet) qui évolueront à domicile sur des machines toujours extrêmement bien préparées.

wsbk-monza-2012-5

         On ne peut pas non plus oublier les performances de Tom Sykes (Kawasaki Racing Team). On sait que la ZX-10R profite d'un moteur très puissant et le pilote Anglais a tout de même remporté les trois premières pole positions de la saison. Kawasaki n'avait pas connu pareil début de saison depuis très longtemps et Sykes a bien l'intention de concrétiser en course.

         Interrogation en revanche pour Jonathan Rea (Honda World Superbike Team). Vainqueur à Assen en deuxième course juste devant Guintoli et sur le circuit « maison » de son team Ten Kate, qu'en sera-t-il du reste de sa saison ? Il est pour l'heure et depuis pas mal de temps, le seul pilote capable de performance en course au guidon de la CBR 1000 RR. Son co-équipier Hiroshi Aoyama (Honda World Superbike Team) ne parvenant manifestement pas à s'adapter à la catégorie.

wsbk-monza-2012-4

         Toujours en grande difficulté malgré des progrès visibles, le team Suzuki avec John Hopkins (Crescent Suzuki) et Leon Camier (Crescent Suzuki) aura lui aussi sa chance de briller à Monza. Un podium serait sans doute la meilleure nouvelle pour le team qui a connu bien des désillusions depuis le début de la saison.

         Quant au Français Maxime Berger (Team Effenbert Liberty Racing), on le sait très rapide à Monza. Il l'a encore démontré l'an passé au guidon d'une Ducati privée. Avec cette année une 1098R bien préparée, on peut espérer qu'il chasse avec les meilleurs pilotes en Italie.

wsbk-monza-2012-2

Crédit infos : worldSBK.com
Crédit photos : circuit Monza

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Le Superbike arrive en Italie ce week-end."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Les statistiques Xiti - Régie publicitaire
24 Heures Moto 2014
24 Heures Moto 2014
20/09/2014 15:52 Début de course très mouvementé, la kawasaki n°66 est tombé après quelques metres, les trois motos dans le bac à gravier dans le virage Dumlop également dans le premier tour. C'est l'hécatombe chez les autres également, la R2CL de Gwen Giabbani qui chute, mais qui repart pour atteindre les stands. L'AZ Moto de David Dumain fait une grosse embardée, David étant reconduit sur la civière, il semble que s'en soit terminé pour eux. Tandis qu'en tête, après que Sylvain Barrier, avec sa BMW OPEN, ait mené pendant 45 minutes, devant la 11 de Gregory Leblanc et la Honda n°111. Il est contraint de rejoindre les stands suite à un problème mécanique.
20/09/2014 15:06 La course vient d'être lancée depuis seulement quelques secondes que l'on a déjà les premiers accrochages. La GMT 94, la Yamaha du RAC41, la 67 du Starteam sont partis à la faute dans la chicane du Dumlop, ils sont repartis assez vite, mais contraint les deux premiers à repasser par les stands. La Kawasaki du team Sarazin 66 elle n'a toujours pas couvert son premier tour. Quant aux leaders, la SRC n°11, la Honda Racing 111 et la Penz n°31 ouvrent le bal de ces 24 heures moto 2014.
20/09/2014 10:31 A l'issue de séances qualificatives mouvementées et dans des conditions un peu particulières, la Kawasaki du SRC leader incontestée sur ce circuit du Mans s'élancera en première position, suivie de près par la Honda Racing et la Yamaha du YART, la Suzuki du SERT et la Yamaha du GMT94. Cinq places pour 4 constructeurs différents, ces cinq équipages seront les équipes à suivre tout au long du week-end car 4 d'entre elle peuvent encore espérer gagner le titre du championnat du monde d'endurance. Mais en attendant, c'est le warm-up. Plus de détails : Cliquez ici
18/09/2014 21:09 Un petit récapitulatif des essais de la journée : Cliquez ici
18/09/2014 13:32 Ce week-end auront lieu les 37ème 24 heures moto sur le circuit du Mans. La dernière épreuve du championnat du monde d'endurance qui permettra de départager les 7 équipages encore en lice pour décrocher la plus haute marche du podium. En attendant le départ samedi à 15H, les pilotes ont deux heures en ce moment même pour réaliser les derniers réglages. La piste détrempée n'arrangeant pas les choses, c'est actuellement la moto du GMT 94 qui réalise le meilleur temps. C'est également cette dernière qui est leader au championnat du monde. Les hommes de Christophe Guyot arriveront ils à arracher la victoire dimanche au Team du SRC Kawasaki qui a remporté les quatre dernières éditions sur ce circuit Bugatti ? Réponse en fin de semaine à 15h.