Fiche moto > > > K 1300 S 2010 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

L'allemande à haute vitesse

BMW K 1300 S
 
BMW

BMW K 1300 S 2010

Sport-GT
Fiche créée le 02/11/2000
BMW K 1300 S

             Après quelques années de bons et loyaux services, voici venu le temps pour le missile routier de BMW de tirer sa révérence… dans sa version 1200. Pour la sport-GT la plus rapide et la plus puissante de l’histoire de Béhème, pas question de s’éclipser mais bel et bien de s’affirmer, de renforcer sa place, de prendre du poil de la bête. Toujours plus, toujours mieux, sous une robe quasi inchangée. C’est sous l’habillage que s’est porté l’essentiel du travail accompli. Sous sa nouvelle appellation, la K 1300 S n’a pas que gagné du cubage et des chevaux. Ses 175 canassons sont au service de plus d’agilité, de performances, de sportivité – BM nous le promet, les ingé’ y ont bossés.

             Du coffre, des watts, de la patate. Depuis que la Bavière s’est réveillée, elle n’arrête pas de rajouter du power dans ses machines. La nouvelle K 1300, en version S, R et GT, gagne 136 cm3 par augmentation de la course et de l’alésage. Gain modeste en alésage ( + 1 mm ), car c’est surtout la course qui est à l’honneur : 5,3 mm de plus. On a donc clairement recherché à renforcé la disponibilité sans nécessairement taper dans plus de tours. Chose réussie car la puissance maxi est désormais atteinte  1 000 trs plus tôt, et le couple est augmenté entre 2 et 8 000 trs. Avec 8 ch de plus pour 2009, la K 1300 S affiche la forte respectable puissante de 175 ch, soit la même valeur que la Suzuki Hayabusa à laquelle on la compare naturellement – Sauf que la 1300 GSX-R avait atteint ce chiffre en 1999. Oui, bon, bref….
Conservant  son axe des cylindres incliné de 55° vers l’avant, le 4 pattes allemand reprend beaucoup d’éléments et de spécificités de l’ancien 1 157 cm3. Certains points sont revus pour s’adapter à sa nouvelle cylindrée et aux performances rehaussées. On peut citer les bielles plus légères de 9 gr, ou les  nouveaux pistons à la jupe plus courte et aux segments plus étroits, mais dans l’ensemble, ce sont surtout des petits points d’amélioration.

             Z’en ont profité pour revoir aussi la boite, avec des fourchettes, des crabots et des pignons optimisés, ainsi qu’un nouveau mécanisme de sélection ; pour plus de précision et de vitesse sous la semelle. Mais attention, y a une surprise. Et du jamais vu sur une sport-GT : est disponible en option un shifter pour la K 1300 S. Etonnant, non !?! On peut maintenant demander pour une routière rapide bavaroise le même mécanisme racing qui vous permet de passer les rapports à la volée sans toucher à l’embrayage ni soulager les gaz. Avouez que réunir des gros chevaux, un cardan, un shifter et une selle bi-place sur une sport-GT, y a que BM qui pouvait nous faire ça.

             Toujours soucieux des normes anti-pollution, la firme à l’hélice a installé dans la K 1300 S une gestion moteur et carburant poussée, associé à un échappement tout nouveau. Plus court, plus léger, il intègre un volet mobile motorisé dont l’ouverture varie suivant le régime. Un EXUP version BMW – Comme quoi, le système conçu par Yamaha dans les années 80 est bigrement encore d’actualité. Si ça ne vous plait pas, y a un Akrapovic dans la liste d’options. On y trouve aussi un antipatinage ASC, déconnectable en roulant. Rappelons que l’ABS, de série, peut lui aussi être déconnecté, mais seulement à l’arrêt.
Après ses moustaches finement aiguisés, la K 1300 S laisser peu de matière à débattre sur les fans et détracteurs du style. En passant de 12 à 13, la K n’a que peu revue sa silhouette. Naseaux d’admission d’air redessinés, pot plus court, panneaux de carénage fignolés aux effets légers, prises de courbes sur des arêtes assouplis… Rien de bouleversant avec cette nouvelle robe, juste un petit dépoussiérage discret mais pas vilain. BM, comme toujours, préfère mettre l’accent sur ce qu’il bricole sous le carénage.
C’est la 1200 qui fut chargé du choc : remplacer la fourche par un nouveau système. Baptisé Duolever, le bras avant de guidage est conservé avec une petite amélioration sur la 1300 : il n’est plus en acier mais en alliage léger, permettant le gain de poids d’1 kilo. La transmission par cardan demeure le Paralever. On note le raffermissement des suspensions, qui peuvent être réglables avec l’ESA 2 (option aussi). Le premier ESA apparu sur la K 12 permettait de régler l’amortissement et la précontrainte – La version 2 ajoute le réglage de la raideur du ressort de l’amorto arrière. L’ESA II est le premier système de tarage électronique de la suspension d’une moto offrant des possibilités de réglage aussi vastes. À l’arrière, il permet d’intervenir sur la précontrainte et la raideur du ressort ainsi que sur l’étage de détente et de compression de l’amortisseur. À l’avant, le réglage se limite à l’étage de détente de l’amortisseur. Pour le pilote, il suffit de choisir le mode qui va bien, Confort, Normal ou Sport. Mode auquel on peut ajouter l’état de chargement : Seul, Seul avec bagages ou Deux avec bagages. Pas de tournevis ni d’outils ; on choisit et les lois électroniques font le boulot.

             Prétentions routières ou sport, la K 1300 S embarque suffisamment de technologie pour réduire la frontière entre ses 2 obligations. D’ailleurs, cette nouvelle K est désormais le porte-avions high-tech de BMW. On en oublierait presque que ce modèle est le premier de BM à accueillir un feu arrière à LED, que les commodos sont passés au standard japonais, que le Combiné d’instruments numérique relooké peut être remplacé par le tableau de bord racing de la HP2 Sport, et que la liste de personnalisation de cette BMW s’est encore allongée :

M.B - Photos constructeur

• Poignées chauffantes.
• Support de bagages (nouveau).
• Selle pilote basse (env. 790 mm, arcade entrejambe 1 750 mm).
• DWA (système d’alarme antivol).
• ESA II (Electronic Suspension Adjustment II ; nouveau).
• Shifter HP (nouveau).
• Peinture polychrome.
• Système antipatinage ASC.
• Indicateur de contrôle de la pression de gonflage RDC.
• Ordinateur de bord, témoin d’huile compris.

Accessoires

Pour le transport.

• Support de bagages avec kit de montage (nouveau).
• Sacoche de réservoir imperméable, grand modèle (nouveau).
• Sacoche de réservoir imperméable, petit modèle, kit de fi xation compris.
• Jeu de valises sport, supports compris.
• Softbag Sport, petit modèle 19 litres/grand modèle 51 litres.
• Sac polochon imperméable 53 litres, sangle d’arrimage avec tendeur comprise.
• Araignée d’arrimage.

Pour l’entretien et la technique.

• Shifter HP (nouveau).
• Combiné d’instruments HP (nouveau).
• Béquille centrale.
• Outillage de bord avec set d’entretien.
• Béquille d’atelier, adaptateur compris.
• Chargeur de batterie 230 volts/110 volts, câble adaptateur compris.
• K it réparation tubeless.
• Notice de réparation pour les modèles K, DVD.
• Produit nettoyant pour motos.

Pour l’ergonomie et le confort.

• Poignées chauffantes avec kit interrupteur.
• Selle pilote basse (env. 790 mm, arcade entrejambe 1 750 mm).
• Bulle teintée.
• Platines repose-pied HP pilote (nouveau).
• Platines repose-pied HP passager (nouveau).
• Roue forgée HP avant (3,50 x 17"), arrière (6,00 x 17").

Pour le look et la sonorité.

• Capot de selle HP en carbone.
• Protection de carter d’embrayage HP en carbone.
• Cache silencieux de série HP (nouveau).
• Silencieux sport Akrapović® (nouveau).
• Cache réservoir HP en carbone (nouveau).
• Garde-boue avant HP en carbone.
• Cache boîte à air HP en carbone.

Pour la sécurité.


• DWA (système d’alarme antivol) avec télécommande.
• Bavette arrière.
• Nécessaire de premier secours grand modèle/petit modèle.
• Housse moto.

Pour la navigation et la communication.

• Système de navigation BMW Motorrad ZUMO, support compris (nouveau).


Les points forts techniques de la K 1300 S en un coup d’oeil :

• Dynamisme encore accru, surtout dans la plage des régimes inférieurs et moyens, grâce à l’augmentation de la cylindrée.
• Puissance moteur de 129 kilowatts (175 ch) à 9 250 tr/mn et couple maximal de 140 Newtons-mètres à 8 250 tr/mn.
• Accroissement du couple de plus de 10 Newtons-mètres dans la plage des régimes comprise entre 2 000 tr/mn et 8 000 tr/mn.
• Respect des normes antipollution les plus sévères grâce au nouveau réglage de la gestion moteur numérique.
• Augmentation des performances et diminution de la consommation grâce à l’optimisation de l’échange gazeux.
• Ligne d’échappement optimisée avec un nouveau silencieux arrière, un volet piloté par l’électronique et un pot catalytique trifonctionnel réglé par sonde lambda.
• Dosage de la commande de gaz amélioré grâce à un système desmodromique.
• Transmission par cardan exempte d’entretien optimisée, possédant un nouvel arbre à cardan à deux étages.
• Précision de pilotage encore plus élevée pour une stabilité directionnelle maximale grâce au système de guidage de la roue avant – Duo lever – optimisé par un bras longitudinal inférieur redessiné.
• Tarage plus ferme des combinés ressort/amortisseur pour un retour d’information encore plus exact.
• Maniabilité enthousiasmante grâce à une partie cycle à géométrie optimisée, à une répartition optimale des masses et un concept d’ensemble cohérent.
• Équilibre parfait grâce au centre de gravité très bas.
• Position ergonomique équilibrée au guidon pour une conduite active et décontractée.
• Suspension à réglage électronique de la deuxième génération ESA II et système antipatinage ASC disponibles sur demande.
• Commandes au guidon d’une nouvelle génération innovante à ergonomie optimisée.
• Sécurité active élevée grâce au BMW Motorrad Integral ABS (partiellement intégral) de série.
• Réseau de bord : bus CAN pour des fonctionnalités sensées, un faisceau de câbles moins volumineux et moins de poids.
• Antidémarrage électronique de série.
• Aérodynamique optimisée.
• Shifter HP pour monter les rapports sans rupture de charge disponible dans la gamme des accessoires.

La BMW K 1300 S en vidéo :

Pensez à votre équipement moto
Un équipement moto adéquat et en bon état est la seule protection du motard lors d'une chute ou d'un choc.
Vous trouvez l'indispensable (casque, gants, blousons, bottes), l'essentiel et bien plus chez notre partenaire. Notre partenaire équipement moto : motoblouz.com
L'aspect technique de la

BMW K 1300 S 2010

BMW K 1300 S
  • Chassis :
  • Cadre : périmétrique en aluminium
  • Réservoir : 19 litres
  • Hauteur de selle : 820 mm
  • Longueur : 2182 mm
  • Largeur : 905 mm
  • Hauteur : 1221 mm
  • Empattement : 1585 mm
  • Poids à sec : 228 kg
  • Poids en ordre de marche : 254 kg
  • Train avant :
  • Duolever, deux bras oscillant parallèles, déb : 115 mm
  • Double disques flottants Ø 320 mm, étriers fixe à 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • à 6 rapports
  • par arbre à cardan
  • Train arrière :
  • Monobras coulé Paralever, déb : 135 mm
  • Monodisque Ø 265 mm, étrier à 2 pistons
  • Roue AR : 190 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection électronique
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1293 cc (80 x 64.3 mm)
  • 175 ch à 9250 tr/min
  • 14 mkg à 8250 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.3 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

BMW K 1300 S 2010

Les plus
  • Performances dopées
  • Sportivité affinée
  • ESA II
Les moins
  • Options à rallonge
  • Tarif
Celle qu'elle remplace
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la BMW K 1300 S 2010"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :