Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > BMW > K 1600 GT 2017 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Le faucon bavarois

BMW K 1600 GT

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
BMW

BMW K 1600 GT 2017

Routière & Grand Tourisme
Fiche créée le 13/11/2016
BMW K 1600 GT

          Né en 2011, le vaisseau amiral de chez BMW continue d’évoluer en douceur pour offrir davantage de confort et de dynamisme. Pas de grosse révolution donc en 2017 pour la K 1600 GT, dont les qualités routières et l’efficacité du célèbre 6 cylindres ne sont plus à démontrer. Les amateurs de l’hyper-routière teutonne auront droit à un design légèrement retouché et à quelques petits ajustements bienvenus pour leur faciliter le quotidien.

          Première bonne nouvelle : toujours mûe par son moteur 6 cylindres ultra-compact, la K 1600 GT passe Euro4 sans aucune perte de puissance. En modifiant la cartographie d’injection, le système catalytique et ajoutant un filtre à charbon actif, BMW a ainsi pu conserver toute l’envergure de son vaisseau interstellaire. La grosse allemande développe encore ses 160 chevaux pour 17,8 mkg de couple. Soyez en sûr, il y aura toujours de quoi transporter sans rechigner le pilote, le passager, les bagages, et 4 tonnes et demi de matos si vous êtes gourmand ! En effet, la générosité de ce moteur, dernier 6 cylindres du segment, est énorme et cela dès les premières graduations du compte-tour (70% du couple dès 1500 tr/min !). Mais qui dit générosité, ne dit pas forcement opulence débridée. L’architecture du bloc moteur de la K1600GT offre a contratrio une puissance onctueuse et velouté qui donnent à cette frégate des qualités dynamiques au-dessus du lot. Le tout accompagné des vocalises uniques du 6 cylindres qui forceront le respect des motards rencontrés sur ses long trajets. Ces trajets pourront d'ailleurs se faire avec un peu moins d'escale puisque le réservoir de la K 1600 GT compte désormais 26.5 litres contre 24 jusqu'alors.

          Alors quoi de beau au menu 2017 ?

          Coté design, la routière conserve sa ligne générale et son regard de faucon. Elle hérite de nouveaux flancs de carénages et de déflecteurs aérodynamiques plus gros afin d'améliorer la protection du pilote. Rien qui saute aux yeux de prime abord, mais on compte également plusieurs petites retouches cà et là, comme le cache de boîte redessiné côté gauche, les espaces de rangement repensés et les embouts de silencieux revus. Les cadrans du compteur de vitesse ont eux été retouchés et adoptent une signature K 1600 GT.

          Du côté du confort, la luxueuse allemande franchit un cap en adoptant de série les suspensions ESA Dynamic pilotées électroniquement. Toujours fidèle à sa partie cycle éprouvée (cadre périmétrique en alu / Duolever à l'avant / Monobras à cardan Paralever à l'arrière), la K 1600 GT s’équipe donc d’un système d’amortissement semi-actif. Celui-ci ajuste en temps réel l’amortissement en fonction de différents paramètres, tels que l’accélération et la décélération qui sont mesurés en temps réel. Ceci permet d’adapter en quelques millièmes de secondes la force d’amortissement sur les combinés avant et arrière.
Le système propose deux modes de réglage : ROAD (pour un confort et une traction optimal sur presque tous les revêtements de route) et DYNAMIC (offrant un amortissement général plus ferme). Sachez qu’il sera possible de passer de l’un à l’autre, et ce, même en roulant. Avant le voyage, vous aurez également la possibilité d'adapter la précontrainte des ressorts d’une simple pression sur un bouton. Déjà très bien lotie coté confort, la routière promet ainsi une nouvelle progression dans ce domaine.

          Ce nouvel équipement de série vient rejoindre en 2017 le package d’assistances électroniques auparavant proposé par la K 1600 GT qui incluait 3 modes de pilotages (Rain, Road, Dynamic), le contrôle de traction dynamique (DTC) et l’ABS partiellement intégral BMW Motorrad.

          En parlant freinage, celui-ci reste confié à deux disques de 320 mm mordus par des étriers fixes à 4 pistons pour l’avant, et un simple disque de 320 mm avec un étrier flottant à deux pistons pour l'arrière. Le module ABS est partiellement couplé. La pédale de frein agit sur l’ensemble du freinage, arrière et avant.

          Réclamée par bon nombre d'utilisateur, une marche arrière fait son arrivée sur la K 1600 GT 2017... malheureusement en option. Grâce à un bouton dédié sur le commodo gauche, il sera possible d'activer cette marche arrière. La marche avant sera alors bloquée et il suffira ensuite d'appuyer sur le bouton de démarrage pour faire reculer la moto (propulsion via un arbre flexible). Autant dire que ce n'est vraiment pas du luxe sur une machine qui pèse 319 kg (sans les valises et avec 90% du plein fait) ! Mais rassurez vous, l'efficacité du travail des ingénieurs BMW sur l'équilibre des masses a démontré son efficacité sur sa devancière. Le centre de gravité placé très bas permet à ce poids XL de se faire oublier une fois lancé et de garantir une agilité suprenante sur un tel gabarit.

          Autre option nouvellement proposée : le shifter pro (hérité de la S 1000 RR), qui permettra de monter et de descendre les rapports sans intervenir sur l’embrayage. Outre un dynamisme renforcé, il est certain que la main gauche saura apprécier ce repos lors des longs trajets.

         Enfin, la K 1600 GT peut également être équipée du e-Call, un système d’appel intelligent qui vous veut du bien. Ainsi parée, la routière bavaroise préviendra automatiquement les secours en cas d'accident et leur communiquera vos coordonnées géographiques. Logée sur la partie droite du guidon, le module e-Call est composé d’un bouton SOS protégée par un cache, d’un microphone et d'un haut-parleur. Une option qui nous a bien emballé mais qui malheureusement ne sera disponible à son lancement que sur le marché allemand... BMW promet cependant que d’autres pays suivront prochainement.

          Au niveau de l’équipement de série, le client sera bien sûr très bien loti : ABS Pro, contrôle de traction dynamique DTC, bulle à réglage électrique à fonction mémoire, phare xénon, écran TFT, capteur de pression des pneus, poignées et selle chauffantes pilote et passager, régulateur de vitesse, ordinateur de bord. Le tout dans une ambiance cossue, luxueuse et avec un niveau de finition faisant honneur à la tradition germanique.

          Proposé à un tarif élitiste de 22 550 €, la BMW K 1600 GT dispose d'un large catalogue d'accessoires et d'options qui peuvent pour certaines être incluses dans deux packs : Le pack Sécurité, incluant l'éclairage directionnel adaptatif, l'éclairage diurne, le contrôle de la pression des pneus RDC, l' aide au démarrage en côte;  et le pack Confort, beaucoup plus complet (avec notamment le shifter pro, la marche arrière, l'appel intelligent d'urgence, le démarrage sans clé....). Ceux qui en veulent davantage pourront s’orienter vers la K 1600 GTL qui, pour 2 250€ de plus, haussera le niveau de luxe et de confort en sacrifiant quelques aptitudes 'Sport GT' de cette K 1600 GT.

          Sachez enfin que 2017 apporte trois nouveaux coloris : Rouge métallisé, noir métallisé et bleu métallisé/noir métallisé.

          Les nouveautés de la nouvelle BMW K 1600 GT  :

*Six cylindres en ligne doté de nouveaux pots catalytiques et d’une cartographie adaptée selon les dispositions de la norme antipollution Euro 4, puissance inchangée de 118 kW (160 ch) à 7 750 tr/min, couple maximal 175 Nm à 6 500 tr/min.
*Suspension à pilotage électronique ESA dynamic avec adaptation automatique de l’amortissement de série.
*Aide à la marche arrière pour faciliter les manoeuvres de la moto, en option départ usine.
*Shifter Pro pour monter et descendre les rapports sans actionner l’embrayage, en option départ usine.
*Instruments à cadran redessiné. Compteur de vitesse paré de la signature K 1600 GT.
*Appel d’urgence intelligent pour une aide rapide en cas d’accident et de situation d’urgence, en option départ usine.
*Protection contre le vent et les intempéries optimisée grâce à des déflecteurs aérodynamiques agrandis et à des flancs de carénage redessinés.
*Design dynamisé.
*Trois nouveaux coloris : Mars red metallic, Black storm metallic et Lupin blue metallic / Black storm metallic.

En option départ d'usine :
*Marche arrière
*Shifter Pro
*Appel d’urgence intelligent

Sébastien de Malfin - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

BMW K 1600 GT 2017

BMW K 1600 GT
  • Chassis :
  • Cadre : cadre périmétrique en aluminium
  • Réservoir : 26.5 litres
  • Hauteur de selle : 810 à 830 mm
  • Longueur : 2324 mm
  • Largeur : 1000 mm
  • Empattement : 1618 mm
  • Poids en ordre de marche : 332 kg
  • Train avant :
  • Duolever, deux bras oscillants parallèles, déb : 115 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par cardan
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur & Paralever, déb : 135 mm
  • 1 disque Ø 320 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 190 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 6 cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • Injection
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1649 cc (72 x 67.5 m mm)
  • 160 ch à 7750 tr/min
  • 17.8 mkg à 5250 tr/min
Ce qu'il faut retenir de la

BMW K 1600 GT 2017

Les plus
  • Motorisation d'exception
  • Equilibre des masses
  • Suspension semi-actives de série
  • Appel d'urgence intelligent...
Les moins
  • ...en option
  • Tout comme le GPS
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la BMW K 1600 GT 2017"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :