Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > HONDA > CBR 900 RR FIREBLADE 1992 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Le nouveau visage des sportives

Honda CBR 900 RR FIREBLADE
 
Honda

Honda CBR 900 RR FIREBLADE 1992

Sportive
Fiche créée le 03/01/2009
Honda CBR 900 RR FIREBLADE

          Si l'on met de coté les radars, les nids de poule, les traces de gazole et les oublis de priorité, la moto, et plus particulièrement la sportive, ne connaît qu'un seul ennemi : le poids. C'est en partant de ce constat que Tadao Baba (ancien directeur du département essais du R&D Honda) a développé le projet CBR 900 RR. Son idée : concevoir la machine la plus légère possible.

Dans le but d'offrir une moto aux performances remarquables, le travail s'est porté sur plusieurs axes. On peut s'étonner du choix de la cylindrée - pourquoi un 900 quand la concurrence propose des FZR 1000 ou des GSX-R 1100 ? Parce que l'important n'est pas de fournir une horde furieuse de chevaux. La CBR 900 s'est rapproché à l'extrême d'un compromis idéal grâce à sa chasse au poids superflu et à la réalisation d'un moteur léger et compact. Vous voulez des chiffres éloquents ? HONDA CBR 900 RR FIREBLADETenez-vous bien : 124 ch pour seulement 185 kg. Un poids record pour une sportive de grosse cylindrée. Vous commencez à imaginer le tableau ?

Le développement de la Fireblade ne s'est pas fait à "l'arrache" et a mobilisé beaucoup de matière grise. 4 ans de réflexion et d'assistance informatique poussée ont permis d'optimiser des solutions techniques récentes pour faire une moto puissante, fiable et svelte sans recourir à de difficiles (et coûteuses) innovations. Le moteur est tout ce qu'il y a de plus moderne, un 4 cylindres double ACT 16 soupapes refroidi par eau mais qui ne pèse que 68 kg. A peine 6 de plus que la CBR 600 sans pour autant utiliser des techniques de fou réservées à la compétition. Chaque composant de la CBR aété pensé avec le même souci. Le cadre dépasse à peine les 10 kg. Il s'agit pourtant d'un cadre périmétrique en alu de conception classique. Mais comme on vous la dit, la traque aux kilos en trop fut impitoyable. Si bien que lorsqu'on la découvre, la 900 RR parait bien petite pour une grosse bécane.
Ses dimensions sont quasiment similaires à celles de la 600. Pour autant, pas question de les confondre : son design est plus méchant, ses formes plus généreuses, plus valorisantes, plus "gros cubes" tout en préservant cet aspect compact. Pas le même traitement pour le réservoir, réellement imposant. L'autre bonne surprise de cette machine est le sort réservé au pilote. La position de conduite n'a pas sombré dans le radicalisme. Bien que l'assise soit assez haute, on a plus l'impression d'être sur une bonne sport-GT type VFR que sur une pistarde typée telle une Kawasaki 750 ZXR. Agréable à conduire dès les premiers tours de roue, la moto possède une qualité évidente : celle de mettre immédiatement son pilote à l'aise. Le moteur, incroyablement souple, participe beaucoup à l'agrément de conduite. La boite de vitesses est également un modèle de douceur doublé d'une grande précision (NDLR : certaines modèles de Fireblade ont connu un jeu de fonctionnement moins flatteur).
La caractéristique des Honda est de se donner immédiatement à celui qui la conduit. Pas besoin de mode d'emploi, la motoHONDA CBR 900 RR FIREBLADE est tout de suite exploitable. Ce trait de caractère se retrouve aussi sur cette 900, chose suffisamment rare pour être souligné car la majorité des sportives sont plus farouches.

Une fois lancé, cette moto au poids plume scotche littéralement par sa conduite. Pour une sportive de cette catégorie, l'agilité est tout bonnement incroyable. Le pilotage est tout en aisance et en naturel, même quand le rythme s'élève. La direction, facile à placer, est d'une précision impressionnante. On inscrit la CBR exactement où l'on veut, le train avant s'occupe du reste. Peut-être parfois un peu trop léger sur les grosses accélérations - gaffe au profil de la route -.Laissant une marge de manoeuvre appréciable, la moto vous offre la possibilité de corriger votre trajectoire, même sur l'angle, sans exiger de gros effort. Cette sportive jouit d'un comportement exemplaire. Son rapport poids/puissance/facilité/légèreté/efficacité est proche de la perfection. Il arrive même qu'on se demande si elle ne l'a pas atteint. Ces excellents pneus Bridgestone, dont un maousse 180 à l'arrière, la servent au mieux dans ses évolutions.
On ne devrait pas le dire mais c'est vraiment rageant de devoir se contenter de la version 100 cv en France. On a déjà vu que le moulin était très souple. On se rend compte à l'usage qu'il se marie très bien à la partie-cycle. Vif, il ne traîne pas à monter dans les tours pour enfin s'extasier à haut régime. OK, il n'a pas la patate d'un 1100 kawa ou d'un 1000 FZR mais la moto qu'il emmène est bien plus légère que ces dernières.Du coup, des accélérations flatteuses qui n'ont rien à envier aux autres. Dans une arsouille, si vous arrivez à la même vitesse dans une portion sinueuse, vous marquerez des points décisifs avec la Honda. Poids réduit donc freinage plus tardif, placement dans la courbe plus efficace et meilleure vitesse de passage. Frottez vous à n'importe quelle autre sportive - Si les autres vous tiennent au 400 m DA, vous sortirez du virage avec 3 sec d'avance.

Moins cher mais aussi efficace et agile qu'une YZF 750 R, plus qu'une GSX-R 1100, moins radicale et largement plus polyvalente et accueillante qu'une ZXR 750, la Honda CBR 900 RR Fireblade se paye le luxe d'être la plus légère des sportives, avantage dont elle use et abuse des qualités. La concurrence est dépassée et on ne voit pas trop qui pourrait venir la bousculer.

M.B
(inspiré par Moto-journal - photos constructeur)

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Honda CBR 900 RR FIREBLADE 1992

Honda CBR 900 RR FIREBLADE
  • Chassis :
  • Cadre : Double poutre alu
  • Réservoir : 18 litres
  • Hauteur de selle : 800 mm
  • Longueur : 2065 mm
  • Hauteur : 1135 mm
  • Empattement : 1400 mm
  • Poids à sec : 185 kg
  • Poids en ordre de marche : 207 kg
  • Train avant :
  • fourche téléhydraulique Ø 45 mm , déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 296 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 16"
  • Transmission :
  • Boîte 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • monoamortisseur, déb : 112 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 190 / 50 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • 4 carburateurs Ø 34 mm
  • Double ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 893 cc (70 x 58 mm)
  • 124 ch à 10000 tr/min
  • 9 mkg à 8500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.49 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Honda CBR 900 RR FIREBLADE 1992

Les plus
  • Homogénéité remarquable
  • Efficacité
  • Polyvalence
Les moins
  • Prix
  • Freinage
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Honda CBR 900 RR FIREBLADE 1992"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :