Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > HONDA > XRV 650 Africa Twin 1988 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Honda XRV 650 Africa Twin

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Honda

Honda XRV 650 Africa Twin 1988

Trail
Fiche créée le 10/03/2019
Honda XRV 650 Africa Twin

          Depuis la fin des années 70, Honda décline ses trails en 2 sous-familles: Les XL, trails polyvalents et leurs petits frères XR adaptés à une utilisation un peu plus sportive (trails endurisés ou orientés rallye). Et cette règle s'applique quel que soit le type de motorisation, exception faite de la famille Dominator qui portait le doux nom de NX (très certainement inspiré des prototypes de rallye NXR). Le XRV 650 respecte cette règle.

          A la fin de l'année 1987, la Transalp, nom de code XLV 600 (XL équipé d'un bicylindre en V de 600cc), présentée l'année précédente, se voit épaulée par un nouveau modèle plus sportif mais reposant sur une base moteur très proche : Le XRV 650 Africa Twin. Ce nouveau modèle est le fruit d'un savant mélange: Une base technique dérivée du Transalp et une très forte inspiration des Honda de rallye, notamment la NXR sponsorisée par Lee Cooper pour les couleurs.

          Le moteur est un bicylindre en V ouvert à 52° refroidi par eau à 3 soupapes par cylindre. La cylindrée grimpe de 64cc par rapport au Transalp par augmentation de l'alésage de 4 mm. Les performances pures ne s'en trouvent pas transfigurées (+2 chevaux et +3 à +4 kilomètres/heure en pointe), mais le moteur est mieux rempli et plus expressif, bien qu'il doit faire avec l'augmentation de poids.

          La partie cycle est également proche du trail XLV, mais tout de même spécifique. Le cadre est plus rigide et renforcé pour une utilisation plus orientée piste (rien que le nom d'Africa Twin laisse planer peu de doute à ce sujet). Sur ce point, l'Africa Twin conserve quelques points faibles du Transalp. Le simple disque pincé par un étrier à double piston est considéré par certains utilisateurs comme insuffisant. Les suspensions ont de plus grands débattements et la selle culmine à 890mm, ce qui ne facilite pas la circulation urbaine ; le moindre arrêt à un feu pouvant s'avéré piégeux pour les moins d'1,80 m.

          Pour le reste la moto est parfaite. Le moteur est à la hauteur en toutes circonstances, la boite est précise et douce, la moto est agile et maniable, la selle et les suspensions confortables. Et si la moto est orientée rallye, elle devient également une sérieuse voyageuse dès qu'on lui ajoute une bulle haute. Le gros réservoir de 24 litres permet de longues étapes et protège plutôt bien les jambes du pilote. Le porte-paquet fort pratique permet de transporter armes et bagages et la ligne d'accessoires Honda propose également une paire de valises. L'éclairage, lui, est jugé un peu trop modeste malgré le double optique.

          L'Africa Twin s'avère si homogène que les propriétaires lui trouvent souvent des points faibles assez burlesques: "fourche perfectible, pensez à changer les ressorts avant 100.000kms", ou encore "trop fiable pour être aimée des concessionnaires". D'autres la considèrent comme la meilleure machine du monde, souvent pour son extrême polyvalence.

          Une petite série « Marathon » de 50 exemplaires sera également commercialisée et gagnera le Dakar en 1989 (catégorie Marathon bien évidemment). Elle laissera sa place en 1990 à un nouveau modèle: la XRV 750 Africa Twin qui marquera encore plus les esprits et qui sera équipé d'un nouveau moteur (Le bicylindre d'origine ayant atteint ses limites en matière de cylindrée avec le XRV 650) et gommera certains des défauts du 650 en bénéficiant par exemple d'un second disque de frein à l'avant.

Tanthallas - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Honda XRV 650 Africa Twin 1988

Honda XRV 650 Africa Twin
  • Chassis :
  • Cadre : simple berceau dédoublé tubulaire en acier
  • Réservoir : 24 litres
  • Hauteur de selle : 890 mm
  • Longueur : 2320 mm
  • Largeur : 900 mm
  • Hauteur : 1320 mm
  • Empattement : 1555 mm
  • Poids à sec : 193 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 49 mm, déb : 230 mm
  • 1 disque Ø 296 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AV : 90 / 90 - 21"
  • Transmission :
  • Boite à 5 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur ProLink, déb : 210 mm
  • 1 disque Ø 240 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 130 / 90 - 17"
  • Moteur :
  • Bicylindre en V à 52°, 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • 2 carburateurs Ø 32 mm
  • 3 soupapes par cylindre
  • 647 cc (79 x 66 mm)
  • 57 ch à 8000 tr/min
  • 6.1 mkg à 6000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 3.39 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Honda XRV 650 Africa Twin 1988

Les plus
  • Homogénéité
  • Fiabilité
  • Maniabilité
Les moins
  • Hauteur de selle
  • Frein avant
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Honda XRV 650 Africa Twin 1988"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :