Fiche moto > > > 1400 GTR 2008 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Le brise-glace de la route

Kawasaki 1400 GTR
 
Kawasaki

Kawasaki 1400 GTR 2008

Routière & Grand Tourisme
Fiche créée le 13/01/2009
Kawasaki 1400 GTR

             La GTR a 20 ans. Routière réputée de chez Kawasaki, cette moto devenue sage cède la place à une toute nouvelle machine au gabarit bien plus impressionnant. Quitte à faire une nouvelle sport-GT, e partant du principe que chez Kawa, on choque sans prendre de gants, les verts ont tout simplement adapté la monstrueuse 1400 ZZR au voyage, pour concevoir un nouveau paquebot routier.

             

             Un vaisseau concurrençant les BMW K 1200 GT et Yamaha 1300 FJR, avec le même type d'armes, en plus aiguisé, plus costaud, plus méchant, plus Kawa. Déjà, quand tu aperçois le bestiau, tu fais moins le malin.

Une grosse machine au gabarit imposant, dégageant une impression de force et de ténacité plus que respectables. Sous les panneaux de carénage spécifiques à cette GTR (et certainement plus protecteur que ceux de la ZZR), l'âme du gros missile sol-sol aux 200 ch sommeille. Même cadre-coque en alu, fourche inversée et système de freinage tout radial... C'est quand même un sacré matos pour une sport-GT. Les équipements dont est pourvu cette "Supersport Transcontinentale" donne des idées sur les prétentions de ce vaisseau : transmission par cardan, ABS de série, prise courant 12 V, sacoches stylées, rigides et amovibles, boite à gants sur le réservoir... et aussi des éléments sur lesquelles nous allons un peu plus nous attarder : système VVT de distribution moteur, contrôle de la pression des pneus, système de démarrage KIPASS et bulle réglable électriquement.

Et pour abattre du kilomètre, même gros moulin de 1352 cm3. Les motoristes l'ont ramené à 155 chevaux et 13,9 mkg. Des valeurs qui lui permettent de surclasser la K 1200 GT et de devenir le nouveau croiseur le plus puissant du grand tourisme. Mais plus que la puissance, c'est surtout la formidable disponibilité de ce moteur qui va enchanter les voyageurs au long cours. Et comment obtenir encore plus de couple et d'agrément à mi-régime. Une particularité : le bouilleur est équipé d'un système de calage variable des soupapes. Un procédé visant à optimiser le couple suivant le régime. Honda a tenté le coup avec sa VFR V-Tec, avec un succès mitigé. Le procédé Kawa sera-t'il semblable ou plus poussé comme le système variable en continu de certains moteurs de voitures (BMW, Porsche ) ?

  VARIABLE VALVE TIMING SYSTEM

  La GTR 1400 inaugure ce nouveau système de distribution variable, qui permet de faire varier les courbes de remplissage du moteur. Explication : le VVT agit directement sur l'arbre à cames d'admission, sur 25° d'amplitude de rotation. Pour ce faire, une cloche sous pression d'huile commande l'arbre à cames. En régulant la pression dans cette cloche, le VVT permet d'optimiser le comportement, la réponse et le couple moteur ; l'admission et le mouvement des soupapes s'adaptent en permanence. Le moment de l'ouverture à l'admission est retardé aux bas régimes, ce qui réduit le temps d'ouverture total de la soupape et se traduit par une combustion plus complète et plus efficace aux bas régimes. allié à l'important cubage de ce moulbif, la GTR va nous offrir de sacrées reprises et une disponibilité puissance excellente.

 

  TEMOIN DE CONTROLE DE LA PRESSION DES PNEUS

  Cette grosse routière est la première à s'équiper en série d'un dispositif de contrôle de la pression des pneus. A l'intérieur de chaque jante se trouve un capteur qui mesure en permanence le pression d'air, et l'indique sur le tableau de bord (très riche en infos) de la machine. Si cette pression descend sous une certaine valeur critique, un signal est transmis à l'unité de contrôle électronique KIPASS. Un message d'alerte vous signale de la baisse de pression et la valeur de celle-ci.

 

  SYSTEME DE DEMARRAGE SANS CLE

   Fini la clé de contact ! Place à la carte électronique. Le système de démarrage sans clé de contact débarque dans le monde de la moto. Chez les 4 roues, ce système existe depuis 1999, et fut inauguré lui aussi sur une grande routière : la Mercedes classe S.
Coté technique, on va tacher d'expliquer simple, malgré le gros bordel d'électronique... Avant de démarrer, une pression sur le contacteur permet au module KIPASS de communiquer par ondes radio avec la carte électronique de la moto (planquée dans la poche, le sac à dos ou la thermos de café). Après reconnaissance, le KIPASS libère la gestion électronique de la moto et il ne vous reste plus qu'à démarrer. Pratique quand on vient d'enfiler la combarde de pluie et que la clé est au fond de la poche du pantalon, complètement inaccessible.

  PARE-BRISE REGLABLE ELECTRIQUEMENT

  Ce n'est pas une innovation mais l'ajustement de cet appendice est toujours très appréciable, voire indispensable sur ce genre de machines. Celui de la GTR 1400, réglable électriquement, pivote sur un axe en même temps qu'il monte. Le flux d'air est ainsi dévié pour passer pile poil au dessus du casque. Kawasaki s'est servi de la "philosophie stylistique des hypersportives qui oblige la masse d'air à contourner le pilote de façon aérodynamique pour réduire les turbulences". Les références au sport sont nombreuses dans le discours de Kawa, faisant de la nouvelle GTR une hyper-routière aux gênes de hypersports.

             Comme toute bonne dévoreuse de la route, la GTR possède une béquille centrale et un cardan. Celui fixé sur cette Kawa est particulièrement intriguant avec son bras oscillant singulier. Ce dernier, baptisé Tetra-Lever, est constitué de 2 double bras articulés ; celui de gauche est relié en son centre au cardan, faisant preuve d'une certaine similitude avec le système développé chez BMW et Moto-Guzzi. Toujours coté transmission, la GTR adopte de série, comme de plus en plus d'hypersports, un embrayage à limiteur de couple qui empêche les blocages de la roue arrière lorsque l'on rétrograde à haut régime. Cela permet d'aborder les entrées de virages en douceur et les impressionnantes sorties de courbes.
Pour le confort, les poignées du GTR sont situées 96 mm plus en arrière et 100 mm plus haut que celle du ZZR, permettant ainsi d'adopter une position de conduite plus décontractée et plus droite, protégée par le pare-brise réglable électriquement. Kawa s'est interréssé à la chaleur dissipé par les flancs de carénage et a installé des protège-jambes démontables. Ceux-ci créent un flux d'air autour de la moto tout en éloignant la chaleur du moteur des jambes du pilote. En déplaçant les protège-jambes, la chaleur du radiateur peut réchauffer les jambes plus facilement par temps froid.
Pour les rangements, chaque valise (étanche et fourni en série) peut embarquer jusqu'à 10 kgs de matos. Une petite boite à gants prend place sur le devant du réservoir, et un porte-bagages en résine et également monté en série. Gaffe tout de même, celui-ci n'accepte que 10 kgs de charge - un peu juste.

Serions-nous en présence d'une future référence du sport-GT ? Kawa a mis les bouchées double pour faire de son croiseur inter-continental une machine un cran au dessus de la concurrence, et vraisemblablement une vitrine technologique. Sans compter que le constructeur nous promet un comportement digne d'une sportive pour cette voyageuse au fort potentiel. Et en plus, on a envie d'y croire tant elle nous met l'eau à la bouche. Mise sur le marché en juillet, la GTR 1400 est affichée à un peu moins de 16 000 euros, avec une petite particularité pour la France : les proprios bénéficieront d'une garantie de 3 ans ou 100 000 kms.

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR AVOIR UNE VUE 3D DE LA KAWASAKI GTR 1400.

M.B - photos constructeur

Pensez à votre équipement moto
Un équipement moto adéquat et en bon état est la seule protection du motard lors d'une chute ou d'un choc.
Vous trouvez l'indispensable (casque, gants, blousons, bottes), l'essentiel et bien plus chez notre partenaire. Notre partenaire équipement moto : motoblouz.com
L'aspect technique de la

Kawasaki 1400 GTR 2008

Kawasaki 1400 GTR
  • Chassis :
  • Cadre : Monocoque, en aluminium estampé
  • Réservoir : 22 litres
  • Hauteur de selle : 815 mm
  • Longueur : 2270 mm
  • Largeur : 1000 mm
  • Hauteur : 1290 mm
  • Empattement : 1520 mm
  • Poids à sec : 279 kg
  • Poids en ordre de marche : 308 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 113 mm
  • 2 disques pétales Ø 310 mm, étriers 4 pistons fixation radiale
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • à 6 rapports
  • par cardan
  • Train arrière :
  • Système Uni-Track à biellettes et amortisseur à gaz, Tetra-Lever, déb : 136 mm
  • 1 disque pétale Ø 270 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 190 / 50 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection ø 40 mm
  • 2 ACT distribution variab
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1352 cc (84,0 x 61,0 mm)
  • 155 ch à 8800 tr/min
  • 13.9 mkg à 6200 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.8 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki 1400 GTR 2008

Les plus
  • Solutions techniques
  • Vaisseau routier
  • Performances
Les moins
  • Gabarit imposant
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki 1400 GTR 2008"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :