Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KAWASAKI > Z 800 e 2013 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

L'essentiel du tigre

Kawasaki Z 800 e

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Kawasaki

Kawasaki Z 800 e 2013

Roadster
Fiche créée le 02/11/2012
Kawasaki Z 800 e

         En passant de 750 à 800, le Z est devenu plus puissant, plus rempli, mieux suspendu, plus efficace... Bref, plus mieux de partout ; sauf au niveau du prix. Un Z 800, ça commence à cogner au niveau tarif, même si ça les vaut bien. Mais ne désespérez pas tout de suite. Kawasaki a prévu une version "e", nettement plus abordable en sacrifiant un peu de performance. Ce "e" est-il l'abréviation de low-cost pour la firme d'Akashi ?

          Non, ce "E" signifie Europe. Cette version de la Z 800 est spécifique pour le marché du vieux continent et son permis A2. Tachons de faire simple dans le bazar réglementaire des puissances moteur et des lois. Alors, un Z 800, ça sort 113 chevaux en full. En France, on les ramène à 106 mais on ne peut pas se servir de cette base pour l'adapter aux 47.5 ch maximum autorisés pour les moins de 24 ans. Car d'après le règlement européen, une moto adaptée au permis A2 ne doit pas développer plus du double de la puissance dans sa configuration standard. Bref, 47.5 multiplié par 2 égale 95. Pas bon ni pour les 106, ni pour les 113 bourrins. Donc, il faut une version spéciale. Voila qui explique le développement de cette Z 800 "e".

          Oui, moi aussi, ça me donne mal au crane et ça m'exaspère. Mais au-delà de l'aspect purement législatif, cette Z 800 Europe est largement tentante pour le jeune motard. Rien qu'au niveau du design, en tout point identique à la Z 800 full, la moto a tout ce qu'il faut pour plaire et séduire. Ensuite, au niveau tarif, c'est quasiment une barre de différence. Du coup, la 800 "e" s'affiche quasiment au même prix que l'ancienne 750, assurant ainsi une continuité tarifaire.
Concrètement, on perd quoi par rapport à une Z 800 normal ? Essentiellement de l'efficacité : 11 chevaux et 4.5 Nm de moins, beaucoup moins de réglages – sur la "e", aucun sur la fourche et juste la précharge sur l'amortisseur -,le sabot moteur, les centaines de petits Z sur la selle, la finition polie des coudes d'échappement, le dispositif de contre-pression en amont du silencieux, une petite flopée de détails et le coloris vert/ noir. Particularités : seule la "e" est dispo avec le coloris orange/noir, et les étriers de frein ne différent que sur la version sans ABS. 2 pistons par mâchoire, alors que la Z 800 normale et la "e" avec ABS sont dotées de 4 pistons.

          Accusant 226 kg à la pesée, la Z 800 "e" est plus légère de 3 unités que la Z 800 tout court. Cela reste une masse importante pour un roadster mid-size. Un Street Triple fait 40 kg de moins, et le grand frère Z 1000 se permet d'être moins lourd. Heureusement, notre essai nous a permis de constater que l'engin n'avait rien d'une enclume.
A part les réglages en moins et les modifications mécaniques pour descendre à 70 Kw, la Z 800 "e" annonce les mêmes arguments techniques que la frangine full (voir le descriptif dans la fiche ici). Un châssis en tubes d'acier associé à une fourche inversée de 41 mm, des étriers de frein classiques, les incontournables disques à pétales, une partie-cycle saine, beaucoup de plastiques, un corps trapu et un design qui percute, du faciès de fauve jusqu'aux feux arrière en Z.
Maintenant, la question : est-ce que ça vaut le coup d'alourdir l'ardoise en prenant une Z 800 quand la "e" offre l'essentiel ? La réponse est là : avec la "e", tu as l'essentiel ; à savoir la gueule, le moteur et l'homogénéité de la machine. Avec la Z 800 full, tu as la gueule ET les détails, le moteur ET plus de gniak, et la possibilité de régler la meule en confort ou sport.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Kawasaki Z 800 e 2013

Kawasaki Z 800 e
  • Chassis :
  • Cadre : poutre tubulaire en acier
  • Réservoir : 17 litres
  • Longueur : 2100 mm
  • Largeur : 800 mm
  • Hauteur : 1050 mm
  • Empattement : 1445 mm
  • Poids en ordre de marche : 226 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques pétales Ø 310, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 137 mm
  • 1 disque Ø 250, étrier 1 piston
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 34 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 806 cc (71 x 51.9 mm)
  • 95 ch à 9500 tr/min
  • 7.7 mkg à 8000 tr/min
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 48ch
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki Z 800 e 2013

Les plus
  • Style féroce
  • Moteur plus rempli
  • Tarif
Les moins
  • Vibrations
  • Bras oscillant et étriers de frein quelconques
  • Moins de détails
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki Z 800 e 2013"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :