Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KAWASAKI > Ninja 300 R 2014 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Mininja !

Kawasaki Ninja 300 R

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Kawasaki

Kawasaki Ninja 300 R 2014

Sportive
Fiche créée le 07/12/2013
Kawasaki Ninja 300 R

          Pour succéder à la Ninja 250 R, Kawasaki ne s'est pas embarrassé de compromis. Changer une ampoule par ci ou un cabochon de clignos par là, histoire de parler d'évolutions, ce n'est pas l'actualité de cette petite Kawa. La réalité est plus simple : on change tout : moteur plus gros, design complètement remanié, tableau de bord tout neuf, châssis revu, performances à la hausse. Faites donc place à la Kawasaki Ninja 300 R.

          Quel aplomb ! D'emblée, la Ninja 300 R montre qu'elle joue dans une autre cour. Design dynamique et acéré, repose-pieds sport en alu, clignos intégrés dans les flancs, regard de ZX-6 R, bulle flottante type ZX-10 R, carénage et dessins des jantes inspirés de la ZZR 1400 – cette machine s'enhardit de l'aura des gros calibres de Kawa. Rien à redire, ça en jette. De près comme de loin, la mininja (Contraction de mini et ninja, lol) fait plus grosse qu'elle n'est.

          Difficile de croire qu'un 300 vit là-dessous. Plutôt 296 cm3 pour être précis. Avec cette louche de cylindrée en plus, la Kawa s'offre de quoi passer en tête de la catégorie, et tenir tête à sa rivale désignée : la Honda CBR 300 R.
Mais quid de ce moteur ? Nouveau twin ou réalésage du 250 ? Simplement un allongement de la course des pistons, ce qui est toujours bon pour le couple. Entre les carters, c'est techno : injection à double papillon et embrayage à glissement contrôlé ; le genre de matos que l'on voit d'habitude sur une supersport. Dans le sens du confort, les motoristes ont optimisé le niveau de vibrations et la dissipation thermique. Les flancs de carénage sont d'ailleurs dessinés pour une meilleure évacuation de la chaleur.
Avec une puissance à l'aube des 40 chevaux, on peut commencer à s'amuser avec cette 300. Tête dans la bulle et rétros rentrés, un jeune pilote devrait accrocher une belle vitesse de pointe, surement suffisante pour bruler le permis. Mais pas de risque : on n'ira vite que sur circuit... L'intérêt principal pour l'utilisation quotidienne, c'est plus de couple et une meilleure accél'.

          Oublié le traditionnel et triste tableau de bord à aiguilles type Renault 5. Place à un tout nouveau combiné sport : design aigüe, compte-tours central analogique et affichage déporté numérique. L'écran digital informe sur la vitesse, l'heure, la jauge de carburant, double trip, et offre en bonus un voyant de conduite économique.
Mais pour profiter de tout ça, pas question de garder en l'état la structure de feu la 250. Place à un nouveau cadre, un pneu plus large affichant désormais 140 mm de large, et pis, si on se mettait aussi un ABS. Surprenant, n'est-ce pas ?!? Et pourtant, la Ninja 300 R pourra bel et bien être équipée de l'antiblocage des roues.

         Cette Kawasaki Ninja 300 R remplace avec brio la 250, et propose des arguments de choix. Une véritable machine de conquête pour les pays émergents, où la plupart des constructeurs aiguisent des best-sellers dans cette tranche de cylindrée. L'écho ne sera pas aussi percutant dans notre pays, plus friand de cylindrées deux fois plus importantes au minimum. Mais les temps changent, l'énergie mange désormais une grosse part du portefeuille, et ce n'est pas un hasard si de plus en plus de modèles occupent la tranche de 125 à 500 cm3. Mininja, à toi de jouer !

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Kawasaki Ninja 300 R 2014

Kawasaki Ninja 300 R
  • Chassis :
  • Cadre : tubulaire en acier
  • Réservoir : 17 litres
  • Hauteur de selle : 785 mm
  • Longueur : 2015 mm
  • Largeur : 715 mm
  • Hauteur : 1110 mm
  • Empattement : 1405 mm
  • Poids en ordre de marche : 172 / 174 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 37 mm, déb : 120 mm
  • 1 disque pétale Ø 290 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AV : 110 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 132 mm
  • 1 disque pétale Ø 220 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 140 / 70 - 17"
  • Moteur :
  • Bicylindre en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 32 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes
  • 296 cc (62 x 49 mm)
  • 39 ch à 11000 tr/min
  • 2.8 mkg à 10000 tr/min
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki Ninja 300 R 2014

Les plus
  • Design valorisant
  • Economique
Les moins
  • Cylindrée peu répandue
Celle qu'elle remplace
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki Ninja 300 R 2014"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :