Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KAWASAKI > EN 500 1990 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Custom d'initiation

Kawasaki EN 500

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Kawasaki

Kawasaki EN 500 1990

Custom
Fiche créée le 30/11/2014

          Dans la catégorie des customs midsize, 2 philosophies s'opposent. Soit le constructeur développe un moteut typé custom avec une puissance peu élevée mais beaucoup de couple dès les plus bas régimes (par exemple la Honda 600 Shadows), soit il opte pour un moteur existant pas forcément des plus adaptés au genre, mais qui augurera un caractère particulier.

          Kawasaki qui a une histoire très marquée par ses sportives a souvent conçu ses customs dans cet esprit. L'EN 500 n'échappe pas à cette tradition.

          D'abord né en 450cc, l'EN était motorisé par un demi GPZ 900 Ninja. En 1990, il récupère le 500cc de la GPZ 500S qui n'est pas moins sportif. Le moteur est tout  de même assagi pour la circonstance. Mais malgré cette cure d'assouplissement, le bicylindre développe toujours 55 des 60 chevaux de la GPZ. Cette cavalerie arrive un peu plus progressivement que sur la sportive, mais la santé est toujours là. Le moteur cogne sous les 2 500 tours/minute, mais a gardé son brio à haut régime. Petite originalité, la classique chaine de transmission secondaire est, ici, remplacée par une courroie bien plus propre et silencieuse.

          La partie cycle, elle est beaucoup plus classique. Le chassis préserve la maniabilité malgré la longue fourche et la chasse conséquente. C'est un plus en ville. Par contre, si le cadre est rigide et assez neutre, les suspensions ne sont pas à la hauteur sur revêtement dégradé. La partie freinage est correcte sans plus et suffira amplement à la vocation urbaine de l'EN.

          Car si le moteur engage à rouler à bon rythme (150 km/h de vitesse de croisière), les suspensions, les freins, le confort et l'absence de protection la limite un peu lorsqu'il s'agit de partir pour de longues virées. La selle n'est pas très confortable sur de longs trajets et le double étage empêche de changer de position en cours de ballade.

          Ce petit custom préfère donc se cantonner à la ville, où sa maniabilité et son esthétique sympathique la met en valeur. Kawasaki n'a pas lésiné sur les chromes et le moteur quoique d'allure beaucoup plus moderne que ce que l'on a l'habitude de voir sur un custom, s'accorde parfaitement à la ligne de petit dragster.

          Sa hauteur de selle de 715 mm la rendait accessible au plus grand nombre, pourtant l'EN 500 n'a pas fait un carton commercial. L'arrivée des rodsters basiques tels que le Bandit 400 (puis 600), Zéphyr 550 (et 750) et plus tard de l'ER-5 ne lui ont pas vraiment permis de trouver sa place parmi les utilitaires urbains.

Tanthallas - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Kawasaki EN 500 1990

Kawasaki EN 500
  • Chassis :
  • Cadre : double berceau tubulaire en acier
  • Réservoir : 11 litres
  • Hauteur de selle : 715 mm
  • Longueur : 2320 mm
  • Largeur : 830 mm
  • Hauteur : 1125 mm
  • Empattement : 1560 mm
  • Poids à sec : 186 kg
  • Poids en ordre de marche : 200 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 36 mm, déb : 160 mm
  • 1 disque Ø 270 mm, étrier 1 piston
  • Roue AV : 100 / 90 - 19"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par courroie
  • Train arrière :
  • 2 amortisseurs latéraux, déb : 100 mm
  • 1 tambour simple came de 180mm
  • Roue AR : 140 / 90 - 15"
  • Moteur :
  • Bicylindre en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • 2 carburateurs Ø 34 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 498 cc (74 x 58 mm)
  • 55 ch à 9500 tr/min
  • 4.2 mkg à 8000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 3.38 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki EN 500 1990

Les plus
  • Caractère
  • Esthétique
  • Maniabilité
Les moins
  • Freinage
  • Autonomie
  • Amortissement
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki EN 500 1990"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :