Fiche moto > > > ZX-6RR 600 2003 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Pas de compromis

Kawasaki ZX-6RR 600
 
Kawasaki

Kawasaki ZX-6RR 600 2003

Sportive
Fiche créée le 23/03/2009
Kawasaki ZX-6RR 600

               La lignée ZX (6, 9 et 12 R) misait jusqu'à présent sur la polyvalence pour séduire - mais Kawa a décidé de revenir à du brut, du radical. pour preuve, cette nouvelle ZX-6R : une machine de course dotée de clignotants. Seule concession à la route : une version 636 cm3 (apparue sur la précédente génération de ZX-6R). ceci pour préserver un minimum de couple et de facilité d'utilisation. Le premier contact avec la machine est l'occasion de vérifier qu'effectivement, l'ancienne ZX-6R prend un sérieux coup de vieux. Malgré un empattement identique, la nouvelle semble plus ramassée, plus haute et plus fine. Pour la hauteur, c'est une illusion d'optique, dûe au nouveau design. En revanche, la hauteur de selle augmente de 5 mm, les bracelets passent sous le té de fourche et la bulle est plus courte. Coté moteur, la première surprise est qu'il est devenu très creux à bas-régimes. Là où l'ancien tractait gentiment dès 4000 trs, le nouveau ne se réveille pas avant 7000 trs. Fini la protection et le confort. Désormais, la 600 Ninja, c'est du racing ! Mais le progrès a du bon : on note enfin la disparition du robinet d'essence au profit d'un passage en réserve automatique ainsi que des trips à rouleaux. La planche de bord est ultra-moderne, mais le compte-tours pourrait être plus lisible.

               Revenons sur le moulin. Une fois dans les tours, il se métamorphose : franchement faiblard sous 7000 trs, il s'ebroue enfin pour pousser sans vergogne à partir de 9500 trs. Toutefois, ce n'est réellement qu'entre 13 000 et 15 000 trs qu'il prend ses tours comme une furie. Les rapports de boîte ont été rapprochés pour une meilleure efficacité sur piste. Le nouveau châssis est une merveille de stabilité, avec un train avant aussi précis et sûr que celui des autres supersportives actuelles. La ZX-6RR est évidente à inscrire en virage, prévisible, mais aussi un peu plus douce que l'ancienne. La nouvelle fourche (inversée maintenant) fait preuve d'une extraordinaire rigidité. Cela permet de profiter à fond de la puissance et du feeling des nouveaux étriers de frein à fixation radiale. La nouvelle ZX-6RR est devenue une arme sur circuit, en perdant le charme de sa polyvalence qui la distinguait des autres supersport. Mais elle est à présent redoutable.

M.B
(inspiré par l'article de T. Baujard - Moto-journal n° 1 543
photos constructeur)

Pensez à votre équipement moto
Un équipement moto adéquat et en bon état est la seule protection du motard lors d'une chute ou d'un choc.
Vous trouvez l'indispensable (casque, gants, blousons, bottes), l'essentiel et bien plus chez notre partenaire. Notre partenaire équipement moto : motoblouz.com
L'aspect technique de la

Kawasaki ZX-6RR 600 2003

Kawasaki ZX-6RR 600
  • Chassis :
  • Cadre : périmétrique en aluminium
  • Réservoir : 18 litres
  • Hauteur de selle : 825 mm
  • Longueur : 2020 mm
  • Largeur : 730 mm
  • Hauteur : 1160 mm
  • Empattement : 1400 mm
  • Poids à sec : 161 kg
  • Poids en ordre de marche : 191 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 280 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 65 - 17"
  • Transmission :
  • Boite 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 135 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 38 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 599 cc (67 x 42.5 mm)
  • 118 ch à 12500 tr/min
  • 125 ch avec l'air forcé
  • 6.8 mkg à 9800 tr/min
  • 12500 mkg avec l'air forcé
  • Rapport poids / puissance : 1.36 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki ZX-6RR 600 2003

Les plus
  • Train avant
  • Freinage
  • Stabilité
Les moins
  • Confort en retrait
  • Lisibilité du compte-tours perfectible
  • Moteur plus creux qu'auparavant
Celle qu'elle remplace