Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KAWASAKI > ER-6n 650 2006 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Un roadster qui n'a plus rien de basique

Kawasaki ER-6n 650
 
Kawasaki

Kawasaki ER-6n 650 2006

Roadster
Fiche créée le 31/03/2009
Kawasaki ER-6n 650

          Une moto d'entrée de gamme avec autant de cachet et de charisme, ça fait une sacrée poignée d'années qu'on n'avait pas vu ça. La ER-6, c'est le nouveau cheval de bataille de Kawasaki sur ce segment trop oublié des basiques qui est pourtant la porte d'entrée de quasiment tous les nouveaux motards. Et bien que certains nouveaux modèles ait quelque peu dynamisé le marché récemment, il faut reconnaître que l'on attendait quelque chose de plus fun dans la catégorie - la voila et elle est magnifique cette ER-6 n.

          ER - Un choix d'appelation qui l'identifie comme une basique, mais elle bien loin de l'antique ER-5. Il y a surtout cette robe, très travaillée, très aguicheuse, avec des références stylistiques du meilleur effet et une identité visuelle qui va beaucoup plaire. Des écopes de radiateur semblables (très) à celles de la Benelli 1130 TnT, un échappement sous la machine façon Buell, un bras oscillant renforcé peint de la même couleur que les fourreaux de fourche, que le châssis en structure tubulaire, et mêmes les tés de fourche y ont droit ; un des coloris propose ces éléments peints en rouge - je vous dis pas comme ça claque !
Ce n'est pas fini, car Kawa a pris un soin tout particulier à peaufiner la moto sous tous les angles. Un arrière très inspiré de la Z 750 S, des disques de frein pétales comme sur les ZX-10 R et 636 R, un amortisseur excentré sur la droite parfaitement accessible, une tronche de robot qui fait son petit effet, et un moteur qui cube 649 cm3.
Oublié le 500 de l'ER-5 ! La nouvelle ER est une 6 et demi doté d'un twin parallèle à injection. Prévu pour satisfaire aux futures normes Euro 3, ce berlingot est-il une version re-cubé du 500 des GPZ, ER-5 et KLE ou la moitié d'un gros 4 cylindres de la marque ? Eh bien non, Kawa ne s'est pas contenté d'aussi simple.
Il s'agit d'un nouveau bloc très compact qui n'hésite pas à emprunter des technologies que l'on retrouve sur des modèles plus prestigieux de la marque. L'avantage de la disposition en ligne de ses cylindres est qu'il participe grandement à la compacité de la machine. A la fois plus court qu'un twin en L et moins large qu'un 4 pattes, cette architecture moteur et sa conception moderne permettent à ce 650 d'être moins volumineux que le bi de l'ER-5. Pas mal pour un moulin avec 30% de cubage en plus.
Ses jolis carters abriteront certainement une cavalerie en adéquation avec la prestance de la machine. On peut sans risque avancer la puissance de 70 ch et une valeur de couple se rapprochant des 7 mkg. Espérons que Kawa y ajoute un caractère pétillant, ce qui serait un peu plus que la cerise sur le gâteau.

          L 'une des préoccupations majeurs des ingénieurs Kawa fut de développé l'ER-6 de façon à la rendre le plus convivial possible. Optimisé pour l'agilité, la maniabilité et l'ergonomie, il devrait être plus que plaisant de s'installer à son guidon, soutenu par une selle basse et certainement surpris par la finesse de la moto. Le tableau de bord, aux lignes douces, semble très complet. Un reproche cependant : l'antivol par transpondeur semble absent.
Quant au tarif, le constructeur devrait l'ajuster entre sa 500 de base et la Z 750, ce qui donnerait un tarif d'environ 6000 €. A ce prix, Bandit 650 et CB 500 peuvent d'ores et déjà trembler, car l'ER-6 prépare son débarquement sous peu et la deuxième vague d'assaut se fera avec le renfort d'un ABS - Arrivée prévue à la rentrée !


          Une fois n'est pas coutume, on va commencer par énumérer les défauts de la machine. Pourquoi ? Parce que ça va aller vite. Bon, je commence. Cet échappement planqué sous le moteur, vu de près, il n'a rien à envier à celui d'une bagnole citadine (beerrrkk...) ; et puis, question mélodie, on a vu mieux, moins insipide - N.B : on passe pas notre vie sous la moto mais dessus, et les adaptables, c'est fait pour quoi ?!? Ca vibre un petit peu (léger) dans les repose-pieds, y a pas d'antivol électronique ni de jauge à essence, et pis...
Et pis c'est tout ! Je crois que j'ai fait le tour. Attendez, je n'ai pas dit que c'était la meilleure moto du monde - mais cette nouvelle Kawa a de quoi devenir rapidement devenir la référence de la catégorie. Hormis cette gueule qui interpelle tout le monde (la curiosité, c'est l'une des premières clés du succès), l'ER-6 tire grand honneur de son nouveau twin. Avec 72 ch et 2 cylindres, elle est en confrontation directe avec la Suzuki SV. Cette dernière parait un chouïa plus démonstrative dans la première moitié du compte-tours mais le bi parallèle Kawa offre plus de souplesse. Ensuite, les montées en régime se font avec enthousiasme et vivacité. Du peps, y a rien de mieux pour vous réveiller le matin. Une belle santé comme ça, ça vous permet d'attirer l'attention d'une très large clientèle.

          Bilan à mi-course : la moto a pour elle le fun du design et une mécanique enjouée. D'accord, mais faut encore que le châssis puisse suivre. Et là, c'est du pain béni pour tout le monde. La moto est complètement intuitive et se conduit au doigt et à l'oeil, avec une facilité déconcertante. Le train avant guide l'ER-6 avec précision, l'engin suit le rythme en toute décontraction, le pilote bénéficie de toutes les attentions. Non seulement il pourrait se permettre de cueillir des fleurs tout en arsouillant tellement la moto réagit bien et avec naturel, mais la Kawa lui prouve également qu'elle est très accueillante, avec une excellente position de conduite, et un confort de suspension dont devrait s'inspirer la Suz SV.
Ne vous inquiétez pas, il en reste pour le sport. Montez dans les tours et jouez du sélecteur, la petite entre dans le jeu. Virolos serrés, changements d'angle incessants, rentrée debout sur les freins (elle freine très bien), l'efficacité et l'équilibre de la partie-cycle permettent de s'amuser et d'adopter une conduite généreuse. Du coup, de jeunes arsouilleurs en herbe seront tenter de sortir le tournevis pour s'adonner à 2-3 réglages de suspension... Pas de bol pour eux, la Kawa ne propose que le réglage de la précontrainte, et seulement à l'arrière.

          ZX-10R, Z 1000 et 750, VN 2000... Kawasaki est véritablement en train d'essorer la poignée pour se porter en tête dans tous les segments. Avec l'ER-6, le géant vert donne encore une fois un bon coup de pied dans la fourmilière. Une machine qui a du chien, un sacré bon petit moteur, du potentiel dans tous les domaines et qui nous promet le meilleur... Ça me rappelle un amour de jeunesse qui ne s'est jamais éteint !

M.B
(Texte de l'essai inspiré par l'article de C. Lacombe - Moto-journal n°1673
photos constructeur)

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Kawasaki ER-6n 650 2006

Kawasaki ER-6n 650
  • Chassis :
  • Cadre : tubulaire type diamant en acier
  • Réservoir : 15.5 litres
  • Hauteur de selle : 785 mm
  • Longueur : 2100 mm
  • Largeur : 760 mm
  • Hauteur : 1095 mm
  • Empattement : 1405 mm
  • Poids à sec : 174 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm , déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 300 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boîte 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur déporté, déb : 130 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 160 / 60 - 17"
  • Moteur :
  • Bicylindre en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 38 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 649 cc (83 x 60 mm)
  • 72 ch à 8500 tr/min
  • 6.7 mkg à 7000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 2.42 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki ER-6n 650 2006

Les plus
  • Look qui tue
  • Moteur
  • Machine valorisante et efficace
Les moins
  • Sonorité de l'échappement
  • Garde-boue arrière peu efficace
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki ER-6n 650 2006"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :