Fiche moto > > > 750 GSX-R 2004 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Une bonne surprise

Suzuki 750 GSX-R

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Suzuki

Suzuki 750 GSX-R 2004

Sportive
Fiche créée le 28/04/2009
Suzuki 750 GSX-R

           On croyait que la 750 GSX-R 2000 serait la dernière représentante de l'ex catégorie reine. Heureuse erreur ! Suzuki, dernier constructeur avec MV-Agusta à sortir des 3/4 de litre hypersport, nous propose une nouvelle GSX-R. Au menu, forte ressemblance avec la 1000 et la nouvelle 600 (au jeu des 4 erreurs : 2 autocollants, silencieux, bloc optique, qui est un mélange de la 1000 et de l'Hayabusa), cours de fitness pour perdre 3 kg, et séance de musculation pour gagner 7 ch. Le résultat est éloquent : 148 ch pour 163 kg. Impressionnant ! Une nouvelle fourche inversée où viennent se greffer des étriers radiaux, une silhouette affinée et encore plus agressive, cadre et bras oscillant peint en noir... La GSX-R évolue selon les mêmes critères que l'ensemble des sportives actuelles mais son rapport poids/puissance est exceptionnel pour la cylindrée (il est de 1 ch/1,1 kg, alors que la R1  2002 affichait 1 ch/1,14 kg). Le moteur est une évolution du précédent bloc avec notamment l'adoption de soupapes en titane, une injection à double papillon, et une foule de modifications destinées à rendre le bouilleur encore plus efficace. Le boîtier électronique renferme désormais une puce 32 bits au lieu de 16 et le nombre de cartographie d'injection a doublé (8 désormais). La nouvelle 750 s'annonce redoutable, mais elle n'a guère de rivales dans son segment.

            Quel intérêt alors d'etre le seul à se battre ? A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Mais la démarche de Suzuki est un geste pétri de bon sens. Chez les constructeurs, le choix se porte aujourd'hui entre des 600 de 120 bourrins et des 1000 hyperpuissantes dépassant les 170 canassons. Honnêtement, qui peut se vanter de maîtriser une telle cavalerie ? N'est ce pas un peu trop pour qui sort des supersport et recherche plus de plaisir ? Car maîtriser une ZX-10R ou une autre hypersport demande un très sérieux bagage technique. Alors, une 750 qui s'intercale pile-poil entre les deux segments phares, on ne peut qu'applaudir.

Pistarde mais pas exclusive. En effectuant les premiers tours de roue sur la Gixer, on retrouve la position fidèle à la lignée ; sport sans être extrême. Le carénage offre une certaine protection, plutôt bonne pour une sportive. Le principal changement vient de la finesse de la moto. On la tient mieux. Et au fur et à mesure qu'on la découvre, on se rend compte que l'homme et la machine ne font plus qu'un. A peu près aussi facile à utiliser qu'une 600, elle vous gratifie d'une puissance moteur ô combien efficace. Dès 5 000 trs, le bouilleur donne de l'entrain. A mi-régimes, il pousse de manière plus franche puis envoie sérieusement de 10 à 14 000 trs. Des watts, il y en a. Et c'est là que se dévoile toute la subtilité d'une 750 - ça ne déménage pas comme une 1000 survitaminée mais vous pouvez exploitez à fond toute la puissance. Pas besoin de se battre avec elle ; c'est la moto qui vous emmène sans vous désarçonnez. Pilotez, prenez votre pied, et ne vous préoccupez pas d'une éventuelle furie du moteur. Dans les bonnes lignes droites, le compteur bloque à 299 mais l'aiguille du compte-tours continue à cavaler... sans commentaires ;-)
On connaissait la GSX-R 750 particulièrement agile ; la nouvelle enfonce encore le clou. Avec un empattement réduit et un angle de colonne plus fermé, la moto est encore plus fulgurante dans ses changements d'angle. Et sans que ceci ne porte atteinte à sa prodigieuse stabilité. Même la tare (relative) du freinage Suzuki a disparu. Elle freine toujours aussi bien tandis que le nouvel ensemble tout radial (fixation et maitre-cylindre) apporte un senti jamais vu sur cette machine. La fourche travaille également mieux, en se montrant plus ferme et plus réactive aux réglages.
Ce n'est pas la plus puissante mais c'est certainement l'une des meilleures motos de l'année. Non pas par ses performances mais tout simplement par ce qu'elle permet de jubiler et de s'extasier car bénéficiant d'une harmonie rarement atteinte.

M.B
(photos constructeur)

Pensez à votre équipement moto
Un équipement moto adéquat et en bon état est la seule protection du motard lors d'une chute ou d'un choc.
Vous trouvez l'indispensable (casque, gants, blousons, bottes), l'essentiel et bien plus chez notre partenaire. Notre partenaire équipement moto : motoblouz.com
L'aspect technique de la

Suzuki 750 GSX-R 2004

Suzuki 750 GSX-R
  • Chassis :
  • Cadre : périmétrique double poutre alu
  • Réservoir : 17 litres
  • Hauteur de selle : 825 mm
  • Longueur : 2075 mm
  • Largeur : 715 mm
  • Hauteur : 1145 mm
  • Empattement : 1396 mm
  • Poids à sec : 163 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 300 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 130 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 749 cc (72 x 46 mm)
  • 148 ch à 12800 tr/min
  • 155 ch avec l'air forcé
  • 8.8 mkg à 10800 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.1 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Suzuki 750 GSX-R 2004

Les plus
  • Performances
  • Facilité
  • Hommage à la légende
Les moins
  • Esprit de famille trop marqué
  • Catégorie en dépression
Celle qu'elle remplace
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Suzuki 750 GSX-R 2004"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :