Fiche moto > > > DR-Z 400 S 2003 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Pas question de s'ennuyer

Suzuki DR-Z 400 S

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Suzuki

Suzuki DR-Z 400 S 2003

Trail
Fiche créée le 20/12/2010
Suzuki DR-Z 400 S

           J’ai décidé de vous parler d’une moto faisant partie d’une catégorie presque disparue et aujourd’hui mal aimée ; les trails ! Et pourtant, en ces temps de répression rouler en routière c’est le risque de voir le précieux carton rose partir très vite en 12 petits morceaux.
Sur un trail, on appréhende la route différemment.

           La 400DRZ(S), puisque c’est d'elle qu’il s ‘agit se présente en trail sportif, très orienté tout terrain, ce qui lui permet d’être à la fois à l’aise sur le bitume et sur la terre, peu de moto en sont aujourd’hui capables.
Alors bien sûr sur route le confort est mis à rude épreuve en cause la selle haute (94cm) et dure, et l’absence totale de protection. Mais quelle efficacité sur les petites routes ! Les 130kg (à sec) sont un régal à balancer dans les virages, le freinage viendra efficacement ralentir les ardeurs s’il en était besoin. En ville, la hauteur de selle pénalisera les « bas sur pattes », mais du haut de mes 170cm (ce qui n’est quand même pas très grand) je n’ai jamais été mis en difficulté, les grandes suspensions et la garde au sol permettent de se jouer de tous les obstacles urbains (trottoirs, files de voitures, etc…).
Cotés performances, ce n’est pas un sportive, mais les 40cv du moteur emmènent sans difficulté la moto à des vitesses interdites (150km/h sur circuit) mais une fois encore ce n’est pas la vitesse de pointe que l’on recherche à son guidon. Etonnant ce moteur, en fait c’est un 4 temps moderne ; les sensations des gros-mono d’antan le coup de pied aux fesses, les cognement en bas, tout cela a presque disparu avec l’arrivée les moteurs dont le 400 yamaha YZF était le précurseur, ça vibre peu à bas régime, c’est très linéaire et possède une allonge surprenante (on en regrette l’absence de compte-tour sur le véritable ordinateur de bord), on perd en sensation ce qu’on gagne en performance, cela doit être ça le progrès.

           Mais la particularité du DRZ c’est son aptitude au tout terrain, à l’heure ou les enduros loisirs (yamaha TT, honda XR) ont presque totalement disparu des catalogues, à l’heure ou les vraies enduros coûtent près de 10 000 €, à un peu plus de 6 000 € la petite Suzuki est une bonne affaire, qui permet, si on lui greffe de vrais pneus TT de s’amuser et même de participer sans complexe à un enduro. C’est un trail, les clignotants, le réservoir en tôle le tableau de bord, le gros phare en verre, les protections moteur en plastique seront les premiers éléments à modifier pour s’aventurer dans les chemins techniques mais le poids ainsi gagné allié aux excellentes suspensions empruntées à la version enduro (aux réglages compression et détente séparés) feront que cette petite DRZ passera là ou passent les autres ! A propos des suspensions on peut noter que la fourche est d’un modèle classique, ce qui assure une meilleure durée de vie des joints spi et éloigne les tubes les agressions de la boue ou des rochers par rapport à une fourche inversée. Et le moteur dans tous ça ? Bien qu’il rende au moins 10cv à la version DRZE(enduro) et à la plupart des enduros 400/450 4T il faut un être sacré bon pilote pour le pousser aux limites.

            La position de conduite est naturelle, les commandes sont souples et bien placées, la moto encaisse bien les difficultés malgré un petit manque de rigidité, on n’est pas sur une 450 KTM, mais elle ne devrait pas être très loin devant. Dans le technique le poids se fait sentir, la garde au sol un peu inférieure à celle des vraies enduros peut surprendre dans les ornières, mais la DRZ ne prend jamais en traître, il faut la mener en douceur, à son rythme mais finalement l’efficacité est bien là. Enfin l’échappement d’origine tout en acier est certes lourd mais d’une discrétion exemplaire, un atout en ces temps de circulaire Olin….

           Alors, bien sûr, aucune chance de faire champion de France d’enduro à son guidon, mais bien menée elle ridiculisera pas mal de pilotes avec les motos bien plus prestigieuses. Sur la route elle ne rivalisera pas non plus avec des 500 routières, sauf peut-être en montagne. Conclusion : bonne à rien cette DR ? Sûrement pas ! On dira elle n’est parfaite nulle part mais elle est bonne en tout. Et moyennant une petite préparation elle deviendra parfaite pour un usage précis, d’ailleurs Suzuki ne s’y est pas trompé en la déclinant en version super-motard, la famille 400DRZ est complète : la DRZE pour l’enduro pur et dur, la DRZSM pour la ville et la DRZS pour tout faire, n'était-ce pas là l'esprit "trail" des anciennes DTMX et autes XT ?

Philippe M.
(photos constructeur)

Pensez à votre équipement moto
Un équipement moto adéquat et en bon état est la seule protection du motard lors d'une chute ou d'un choc.
Vous trouvez l'indispensable (casque, gants, blousons, bottes), l'essentiel et bien plus chez notre partenaire. Notre partenaire équipement moto : motoblouz.com
L'aspect technique de la

Suzuki DR-Z 400 S 2003

Suzuki DR-Z 400 S
  • Chassis :
  • Cadre : simple berceau dédoublé en acier
  • Réservoir : 10 litres
  • Hauteur de selle : 935 mm
  • Longueur : 2310 mm
  • Largeur : 875 mm
  • Hauteur : 1240 mm
  • Empattement : 1485 mm
  • Poids à sec : 132 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 49 mm, déb : 295 mm
  • 1 disque Ø 250 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AV : 80 / 100 - 21"
  • Transmission :
  • Boîte à 5 rapports
  • Transmission secondaire par chaine
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 295 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 120 / 90 - 18"
  • Moteur :
  • Monocylindre, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • 1 carburateur Ø 36 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 398 cc (92 x 62.6 mm)
  • 40 ch à 8500 tr/min
  • 3.9 mkg à 6600 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 3.3 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Suzuki DR-Z 400 S 2003

Les plus
  • Moteur souple et efficace partout
  • Partie-cycle saine et efficace
  • Possibilités TT
Les moins
  • Hauteur de selle
  • Ordinateur de bord peu lisible