Fiche moto > > > 1050 SPEED TRIPLE 2005 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

'' Fais gaffe à toi ! ''

Triumph 1050 SPEED TRIPLE

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Triumph

Triumph 1050 SPEED TRIPLE 2005

Roadster
Fiche créée le 30/01/2009
Triumph 1050 SPEED TRIPLE

           Encore plus méchant ! Voici la philosophie du nouveau Speed Triple. Sa sulfureuse réputation va encore prendre du galon grâce à cette mouture 2005. Une version qui devient presque sauvage mais toujours irrésistible ; et tellement Triumph. La Triple est un modèle très important pour la marque anglaise. C'est à la fois audacieux et stratégique que de la re-modeler... Alors, à Hinckley, on n'a pas fait dans la dentelle.
Avec ses deux phares ronds et sa silhouette inimitable, ce méchant roadster se reconnaît d'un furtif regard. Ce dernier va très vite s'attarder sur le nouvel arrière du roadster, très ramassé, tronqué même, dans un style Buell ô combien agressif. Son nouveau cul est protégé par 2 échappements qui n'ont pas l'air de rigoler. Pour le look, une peinture noire sur le cadre et le monobras oscillant qui accueille une nouvelle jante à 5 double branches résolument superbe. A l'avant, tout inspire le respect. Outre son regard diabolique, la Speed montre avec fierté sa grosse fourche inversée terminée par étriers de frein radiaux. Du costaud pour encaisser la fougue de l'anglaise.
Le fameux 3 cylindres de l'usine a beaucoup fait parler de lui (surtout en bien) et il va encore faire parler la poudre.Le bloc gonfle de 955 à 1 050 cm3 par augmentation de la course. Un bénéfice de cylindrée qui fait grimper la puissance à 130 ch (+ 10) avec une dose de couple supplémentaire obtenue 300 tr/mn plus tôt. Plus de watts dans les mi-régimes et un caractère encore plus expressif, le nouveau Speed triple va en régaler plus d'un. La Triumph ne saurait affronter le futur sans quelques petits aménagements tels une nouvelle boite de vitesses, un nouvel embrayage, une monte pneumatique de 180 en lieu et place du 190 (ce qui améliora la maniabilité), un nouveau tableau de bord.... De toute beauté, cet élément est un véritable petit bijou esthétique. il affiche une batterie d'infos avec en bonus un indicateur de rapport engagé. Un nouveau combat s'annonce dans la rue entre l'Angleterre et l'Italie : Speed Triple contre 1 130 TnT et S4R. Les voyous sont lâchés.

 

           Ca gronde, ça grogne, ça s'exprime... Et ce dès les bas régimes. Plus besoin d'attendre le milieu du compte-tours comme avec le 955 pour avoir l'envoûtante mélodie du 3 cylindres britton. Une mise en demeure qui colle parfaitement à la fougue ténébreuse du nouveau 1 050 cm3. S'il propulse également la nouvelle Sprint ST, ses envolées joyeuses sont bien plus expressives dans l'écrin du Speed Triple. D'une souplesse exemplaire, le bouilleur tend le muscle dès les bas régimes. Gonflé, doté de pièces allégées et d'une injection plus performante, il n'attend que l'ordre de la main pour libérer de la grosse patate. Quel coffre ! L'aiguille dans le compte-tours prend immédiatement un coup de sang tandis que la Speed se jette en avant comme un fauve sur une proie. Il s'exprime toujours avec son "velouté" caractéristique, mais avec de sacrées épices dans le potage. Impressionnant sur les 2 premiers tiers de la plage d'utilisation, le moulin parait plus policé mais toujours aussi puissant, jusqu'à ce que le rupteur intervienne. Plus vif, plus généreux, plus "Bbbrrroouuhhaaahhhhppp", le 3 pattes est un vrai gros régal.
Avec cette nouvelle fougue qui habite la cavalerie, on est en droit d'attendre un comportement routier qui soit à la mesure. Et là, l'Angleterre a encore fait fort. Fidèle au cadre de la Daytona et guidé par un train avant précis et plein de rigueur, la Speed Triple gagne en agilité, en partie grâce au pneu arrière plus étroit. Le châssis encaisse tout, rien ne bouge, les suspensions font un boulot impeccable. Le confort s'est quelque peu dissous depuis la 955 et pourtant, on y gagne au change, surtout au point de vue efficacité. La seule ombre au tableau de ce roadster bourré de caractère vient du freinage, pas assez incisif... Ou tout du moins pas autant que ne le suggère l'agressivité de la machine et son impressionnante fourche avec des étriers radiaux. Ne vous inquiétez pas, la puissance est bien là ; c'est juste pas assez méchant.
A son guidon, c'est la voie ouverte à l'arsouille, aux sensations musclées, à la bête qui est en elle (ou en vous ?!?). Evidemment, coté pratique, c'est pas ça : protection nulle, pas de rangements, exclusivité de la machine et duo ultra limité. Eh ! Pourquoi pas des valises et un auto radio tant qu'on y est... La Speed, c'est une gueule et des watts !

M.B
(Texte de l'essai inspiré par Moto-Journal - photos constructeur)

Pensez à votre équipement moto
Un équipement moto adéquat et en bon état est la seule protection du motard lors d'une chute ou d'un choc.
Vous trouvez l'indispensable (casque, gants, blousons, bottes), l'essentiel et bien plus chez notre partenaire. Notre partenaire équipement moto : motoblouz.com
L'aspect technique de la

Triumph 1050 SPEED TRIPLE 2005

Triumph 1050 SPEED TRIPLE
  • Chassis :
  • Cadre : multitubulaire en alu
  • Réservoir : 18 litres
  • Hauteur de selle : 815 mm
  • Longueur : 2112 mm
  • Largeur : 780 mm
  • Hauteur : 1240 mm
  • Empattement : 1425 mm
  • Poids à sec : 189 kg
  • Poids en ordre de marche : 221 kg
  • Train avant :
  • fourche téléhydraulique inversée Ø 45 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 144.5 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 3 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : refroidissement par eau
  • Injection électronique
  • Double ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1050 cc (79 x 71.4 mm)
  • 130 ch à 9100 tr/min
  • 10.7 mkg à 5100 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.45 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Triumph 1050 SPEED TRIPLE 2005

Les plus
  • Moteur plus généreux
  • Plus agressive
  • Identité renforcée
Les moins
  • Le duo (le quoi ?)
  • Perte de confort