Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > VICTORY > 1700 CROSS COUNTRY TOUR 2014 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Histoire de coffre

Victory 1700 CROSS COUNTRY TOUR

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Victory

Victory 1700 CROSS COUNTRY TOUR 2014

Routière & Grand Tourisme
Fiche créée le 16/10/2013
Victory 1700 CROSS COUNTRY TOUR

          Bien que riche d’une demi-douzaine de modèles, la gamme Touring de Victory manquait d’un GT de long cours, moins exubérante qu’une Vision mais plus voyageuse qu’une Cross Country. Qu’à cela ne tienne : l’accouplement de ces deux modèles a permis la naissance de la Cross Country Tour. En s’équipant d’un top-case au design proche de celui de la vision, la machine augmente de façon substantielle sa capacité de chargement. En additionnant le volume des valises, du top-case et des sacoches avant, on obtient 155 litres d’espace disponible, soit le meilleur score de la gamme. Le paquebot Vision Tour plafonne à 110 litres.

          Cette voyageuse est entièrement basée sur la Cross Country, aussi bien techniquement que mécaniquement. Pour affronter Harley sur son terrain, ce n’est pas qu’une question de style mais surtout de moteur. Victory a ce qu’il faut dans le ventre : un ventru V-twin (comment pourrait-il en être autrement…), énorme, propre sur lui et bien élevé. Le percutant logo 106 trônant entre les cylindres indiquent sa cylindrée en cubic inches, soit 1731 cm3 pour nous autres européens. Il est encore plus gros et plus gras que le 103 ci de la gamme Touring de chez Milwaukee. Chez l’oncle Sam, ce sont 97 chevaux sur lesquels on peut compter – nos normes dessoudent environ 7% de cette puissance mais il reste un gros 14 mkg pour mouvoir cette bête de quasiment 400 kg. Depuis 1998 que Victory existe, les motoristes ont eu le temps de travailler et peaufiner ce gros bicylindre. Disponible et efficace, le moteur se révèle efficace, disponible, mais manque de relief. Face au Twin Cam, il sera avantagé par sa force supérieure ; niveau caractère, on aura plus de sensations avec le Davidson.

          Un domaine où les Cross surpasseront les Touring de Harley, c’est dans la tenue de route. Le châssis doté d’un cadre moulé en alu et d’une singulière fourche inversée permet une conduite plus rigoureuse et bien loin de ce qu’on peut imaginer d’une telle moto de plus de 400 kg avec le conducteur. Le freinage fait appel à 3 disques de 300 mm croqués par des étriers 4 pistons à l’avant et 2 à l’arrière. On peut donc rouler en toute quiétude, assurer un bon rythme et cruiser pendant un bon moment grâce aux 22 litres du réservoir.

          En bonne GT, cette Tour abonde d’équipements et de protection. L’ABS est en série, ainsi que les poignées et la selle chauffante (bizone s’il vous plait), une suspension arrière pneumatique, des rails de protection pour les valises, une paire de repose-pieds réglables, une prise 12V, un interface iPod, deux vide-poches dans les écopes de protection des jambes, et en option, vous trouverez le régulateur de vitesse et un kit de marche arrière.
La protection est largement renforcée sur la Tour par rapport à la Cross Country. Outre le pare-brise plus grand, on note de petits déflecteurs à l’embase du tête de fourche ainsi que les larges écopes avant déjà mentionnées. Elles intègrent un astucieux système de ventilation, bien utile lorsque l’été décide de cogner.

          Plus d’équipements et plus d’aptitudes, ça se ressent sur la balance. En passant de Cross Country à Cross Country Tour, la Victory embarque 46 kilos de plus. La facture grimpe aussi, prenant presque 2 000 euros au passage. Le tarif de cette moto est à relativiser, car il se permet d’être inférieur de 5 000 euros à celui de sa concurrente directe, la HD Electra Glide Ultra Classic.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Victory 1700 CROSS COUNTRY TOUR 2014

Victory 1700 CROSS COUNTRY TOUR
  • Chassis :
  • Cadre : cadre moulé en aluminium
  • Réservoir : 22 litres
  • Hauteur de selle : 667 mm
  • Longueur : 2747 mm
  • Empattement : 1670 mm
  • Poids à sec : 384 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 130 mm
  • 2 disques Ø 300 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 130 / 70 - 18"
  • Transmission :
  • Boîte à 6 rapports
  • Transmission secondaire par courroie
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 300 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 60 - 16"
  • Moteur :
  • Bicylindre en V à 50°, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement par air
  • Injection Ø 45 mm
  • 1 ACT par cylindre
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1731 cc (101 x 108 mm)
  • 92 ch
  • 14.3 mkg à 2900 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 4.17 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Victory 1700 CROSS COUNTRY TOUR 2014

Les plus
  • Gros couple
  • Silhouette
  • Confort
  • Chargement
Les moins
  • Manque de sensations
  • Freinage moyen
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Victory 1700 CROSS COUNTRY TOUR 2014"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :