Fiche moto > > > 1200 V-MAX 2002 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Au panthéon

Yamaha 1200 V-MAX
 
Yamaha

Yamaha 1200 V-MAX 2002

Roadster
Fiche créée le 31/10/2009
Yamaha 1200 V-MAX

            Dès sa sortie en 1985, la V-max est un phénomène. Le genre de motos qu'il est impossible de remplacer tant elles sont empreints de personnalité. Au début, il y a eu ce style, moto de voyou avec son impressionnant V4. La version originale était dotée d'un système d'alimentation très spécifique qui boostait le moteur à 145 cv. Avec ses 4 carbus installés en carré, la veine gazeuse peut être gavé par un ingénieux procédé. Les carbus communiquent, et quand un cylindre est en phase d'admission, il récupère le mélange de son carburateur et de celui qui lui est accolé. Un servomoteur commande progressivment l'ouverture d'un jeu de clapets papillons.
Le premier millésime, le 1985, n'a pas été importé dans l'hexagone et il a fallu attendre 86 pour voir arriver le bouillant V-Max mais bridé. Amputé de sa fougue (le V-boost) lors de son arrivée en France, il lui reste son couple prodigieux et sa "gueule d'enfer". Si la moto en jette un max, elle est surtout étonnamment facile à prendre en main puis déroutante de sensations. La fourche a heureusement été changé il y a quelques années au bénéfice de la tenue de route. C'est en 1993 que les tubes passent de 40 à 43 mm de diamètre. Celle-ci n'est pas exempt de reproche, et même si le freinage s'est améliorée en 1993, avec des disques plus gros et des étriers à 4 pistons, il doit calmer une sacrée masse. Le moulin s'est accommodé des diverses normes (bruit et pollution) en y perdant un peu de sa force, mais pas de sa nature. Un bon mécano pourra lui attribuer des petits soins pour plus de tonus. La protection est désastreuse, l'assise manque de moelleux, mais la machine était avant tout destiné à frimer à la terrasse d'un café, et pourrir tout ce qui roule sur un 400 m. De toute façon, avec l'autonomie dérisoire, pas la peine de penser rouler toute la journée façon FJR. Qu'importe, la V-max est avant tout un engin passionnel. Une moto pour gros coeur et gros bras, mais surtout une légende.

 M.B - photos constructeur

Pensez à votre équipement moto
Un équipement moto adéquat et en bon état est la seule protection du motard lors d'une chute ou d'un choc.
Vous trouvez l'indispensable (casque, gants, blousons, bottes), l'essentiel et bien plus chez notre partenaire. Notre partenaire équipement moto : motoblouz.com
L'aspect technique de la

Yamaha 1200 V-MAX 2002

Yamaha 1200 V-MAX
  • Chassis :
  • Cadre : double berceau tubulaire en acier
  • Réservoir : 15 litres
  • Hauteur de selle : 765 mm
  • Longueur : 2300 mm
  • Largeur : 795 mm
  • Hauteur : 1160 mm
  • Empattement : 1590 mm
  • Poids à sec : 262 kg
  • Poids en ordre de marche : 286 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 43 mm, déb : 140 mm
  • 2 disques Ø 298 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 110 / 90 - 18"
  • Transmission :
  • Boite à 5 rapports
  • Transmission finale par cardan
  • Train arrière :
  • 2 amortisseurs latéraux, déb : 100 mm
  • 1 disque Ø 282 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 150 / 90 - 15"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en V, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • 4 carburateurs Ø 35 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1198 cc (76 x 66 mm)
  • 145 ch à 9000 tr/min
  • 12.4 mkg à 7500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.81 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Yamaha 1200 V-MAX 2002

Les plus
  • Moteur
  • Esthétique indémodable
  • Facilité malgré le poids
Les moins
  • Autonomie
  • Poids
  • Tenue de route perfectible
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Yamaha 1200 V-MAX 2002"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :