Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > YAMAHA > MT-09 850 2014 > Essai
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Spécialité du chef: Le 3 Pattes à la Japonaise!

Yamaha MT-09 850

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Yamaha

Essai de la Yamaha MT-09 850

          L'ambiance est fébrile dans le clan Yamaha, les premiers essais ont été enthousiaste et déjà on sent la confiance en la moto.
J'ai la chance de recevoir un modèle pratiquement full équipé.
Je vous laisse découvrir sur la vidéo, les différentes options.
Pour ma part, j'ai adoré le saute vent. Pour une fois, voilà un équipement de confort qui apporte un réel "plus" au look de la moto.
 
Une autre option qui a prouvé son efficacité est bien la selle confort.
En effet la selle d'origine a l'air malingre et fine. Cette remplaçante a caressé mon séant tout au long du week-end.
 
Après un rapide tour du propriétaire (j'imagine que comme moi, la plupart des motards avaient déjà vu et revu le tableau de bord, etc...), je cherche un endroit pour installer la dragonne de mon gilet Airbag Hélite.
Vu le caractère fort de la moto, je ne conçois pas de me passer de cet équipement de sécurité lors de cet essai!
J'ai repère en dessous de la selle un raccord de cadre qui fera l'affaire.
Aller hop, on vire la selle, heu, elle est où la serrure?
 
Comme c'est à la mode chez les constructeurs, certainement pour un question de look, ils se sont amusés à planquer la dite serrure en dessous du garde boue!
Extrêmement peu pratique et salissant.
Après ouverture, je réalise que peu de choses pourront rentrer sous la selle, l'espace est assez exigu.
 
Le responsable presse m'explique les différentes options de tableau de bord, les 3 cartographies, etc.
je l'écoute distraitement, j'avoue que là ma seule envie est de démarrer le moteur et enfin de rouler!
 
          Contact, enfin!
 
          Bram, le moulin miaule, le bruit du trois pattes est simplement enivrant, les montées en régime en mode B sont déjà ultra vives. 
Je promets de ne pas tester le mode A tout de suite, de ne pas la casser (c'est la seule MT 09 équipée d'option), à peu de choses près je promettrais d'arrêter de boire du vin si après je peux partir après ;-)
 
J'ai enfin le droit de m'asseoir dessus, l'équilibre de la moto est bluffant, on a l'impression qu'elle pourrait tenir debout sans béquille !
 
Enfin, je suis sur la route et j'ai la meule pendant 72 heures !
Les premières accélérations en mode B sont particulières. Le moulin semble attendre de s'éclaircir la voix pour donner toute sa puissance.
Bon, on verra ça plus tard. Pour l'instant je profite de la position très sympa et de la boîte parfaitement étagée.
 
         Samedi matin...
 
Le temps est clément, surtout pour une fin de mois d'octobre, direction les petites routes tortueuses du sud de la Belgique.
Je fais pêter les deux Gopro, me dégote un cameraman-pilote (merci Sylvain), je fais le plein et c'est parti.
 
La moto se met automatiquement en mode standard et le moteur répond complètement différemment.
Le moulin envoie dès les plus bas régime, d'ailleurs c'est la roue avant qu'il convient de surveiller maintenant!
 
Pour éviter ce phénomène, il ne faut pas hésiter à charger l'avant à l'accélération.
 
A la sortie de Dinant, je lance les deux caméras et dès l'arrivée dans les sous bois, la mauvaise surprise !
Les quelques degrés de différences avec le centre de la Belgique n'ont pas permis de sécher les routes. 
Pour couronner le tout, l'accélérateur répond nerveusement et est assez difficile à gérer.
 
Les paroles de mise en garde de Tom me reviennent à l'esprit: "ne la casse pas, c'est la seule !".
Comme en plus, je n'ai pas l'ABS, je me calme instantanément.
Je décide de passer en mode balade, pas pour longtemps, l'enthousiasme du moteur ré-accélère régulièrement le rythme.
 
Je suis sur mon circuit habituel du sud et j'ai bien du mal à rouler pèpère.
J'attaque une des routes que je préfère, un genre de course de côte bien dégagée.
J'arrive déjà au premier freinage en "carafe", la finesse de la selle me permets de garder la moto en ligne,
je rentre dans un virage maculé de feuilles mortes, la route est complètement défoncée, la roue arrière a vraiment du mal à reprendre la moindre adhérence...
Et naturellement je passe en position supermotard !
Ben oui, le large guidon et la position droite accepte ce genre de fantaisie.
La MT me donne l'impression qu'elle va tout me pardonner et comme le moteur reprend toujours bien, je m'amuse comme un fou !
Le tempérament ultra vif à haut régime du trois cylindres mériterait un shifter pour éviter les rupteurs !
 
Après une traversée de sous bois encore plus humide, je "sens" qu'une des options équipant la moto est vraiment déconseillée en Belgique : Le porte plaque MT !
J'ai de la boue jusqu'au dessus du casque. 
Je ne suis que moyennement conquis par les leviers full réglables, la finesse de l'ensemble cisaille mes doigts dans mes gants d'été.
 
Les kilomètres défilent et mes fesses commencent à faire un peu la gueule.
Petit arrêt à la pompe, le trois cylindres utilisé dans des conditions automnales permet une consommation très contenue de l'ordre d'un petit 6l/100.
Le réservoir de 14 litres autorise de faire plus de 160 km avant réserve.
          En conclusion
 
Whaouuu, cet essai a tenu ses promesses, je ne peux le cacher...
J'ai l'impression qu'après quelques années moroses, le marché de la moto est reparti dans le bon sens et qu'enfin les constructeurs japonais ont décidé de nous sortir de vrais 2 roues-plaisir à un prix "achetable".
Auguré de la réussite commerciale de la MT 09 serait trop facile, Yam France compte sur plus de 2000 ventes avant le fin 2013.
Non, je terminerai en annonçant le retour de Yamaha dans le trois cylindres et en les remerciant de m'avoir permis de terminer l'année d'essai sur une bécane aussi jouissive.
 
A 2014, je salive d'avance
 
Oli le belge
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Yamaha MT-09 850 2014"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :