Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > YAMAHA > MT-07 700 2015 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Jeune frivole !

Yamaha MT-07 700

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Yamaha

Yamaha MT-07 700 2015

Roadster
Fiche créée le 30/09/2014
Yamaha MT-07 700

          Fi du sérieux, place au fun. Habitué à nous proposer moult déclinaisons de ses 4 cylindres sur une foule de machines et de roadsters (FZ et assimilés), Yamaha met une dose de pétillant dans sa gamme. Avec la MT-07,  ça bouge dans le clan  des roadsters au diapason. Le passeport pour la moyenne cylindrée devient moins joufflu, divise par 2 le nombre de ses cylindres, le twin s'invite à la fête, et le coté obscur du Japon envahit l'entrée de gamme du constructeur. Inédit bicylindre, esprit cross-plane, lieutenant des rues du MT-09, ce petit diablotin arrive pour secouer le terrain :

          Moto de débutant ? Un peu, et surtout initiation au plaisir de rouler, avec ce petit caractère qu'offre le bicylindre. Kawa l'a compris il y a un moment avec son ER-6, calé dans le top du marché depuis un moment. Un peu plus loin dans le temps, la Suzuki SV 650 avait emballé le secteur. La recette qui marche pour ces 3 machines : un twin sympa, une moto légère, une gueule qui mouche !
Yam s'introduit donc dans cet espace, laissant la XJ6 se démerder avec la souplesse de son 4 pattes. La MT-07, c'est plus sec, plus joueur, avec des morceaux de cross-plane dans son sympathique moulin.
Quelques chiffres pour se mettre en appétit : 75 chevaux et presque 7 mkg de couple. Des données qu'on a l'habitude de voir sur ce genre de machines et de moteur. Le bloc Yam se distingue par un calage à 270°, comme sur les TDM 900 et XTZ 1200, et des intervalles d'allumage inégaux. Ceci afin de distribuer le couple de façon optimale, une philosophie adoptée par la M1 puis la R1, la MT-09 et à présent la MT-07.
Les autres éléments techniques du bloc CP2 sont plus traditionnels tout en restant modernes : 4 soupapes par cylindre, pistons forgés, centralisation et abaissement des masses avec un échappement sous la moto, gros travail sur la conso, et une boite à 6 rapports.


          Le twin de la MT-07 promet un comportement réactif et prévisible, avec cette rugosité qui rend cette architecture plus attachante qu'un policé 4 cylindres. Les traits de ce caractère sont de surcroit exprimés par le design de la machine, nerveux et torturé. Un peu comme si des morceaux de MT-09 fussent capturés par le quartier Harajuku pour créer cette silhouette d'angles, de rébellion et de manga. Le cadre se perdrait presque dedans, avec ses pièces travaillés et son minimalisme saisissant.
Le moteur y joue un rôle essentiel, car la structure principale en tubes d'acier s'appuie dessus, tout comme le bras oscillant. Ce dernier, asymétrique et de type monocross, est ancré sur les carters. Un élément bien sympa et valorisant, beaucoup plus flatteur que les bras tout pourris à section carrés que l'on avait sur les basiques d'autrefois.
Pour compléter ce châssis, Yam installe des périphériques assez classiques, de suffisant à sérieux. Pas besoin de fourche inversée ici, une standard de 41 mm fera parfaitement l'affaire. Deux disques à pétales de 282 mm sont implantés à l'avant, coincés par des étriers monoblocs à 4 pistons. Beau matos pour un engin de ce gabarit. Surtout qu'il n'y a pas grand-chose à freiner. La moto ne pèse que 179 kilos... toute mouillée. Ca fait 26 kilos de moins qu'une XJ6.
La MT-07 est chaussée de jantes de 17 pouces à 10 bâtons en aluminium coulé. La gomme taille 120 mm à l'avant, et un surprenant 180 mm à l'arrière. Une dimension incongrue pour les watts distribués par le CP2 – un 180, c'est ce que l'on trouve sur une R6. Mais le look, toujours le look.

          Pas avare d'émotions, échappée des coins glauques ou branchés, la MT-07 apporte un beau sursaut dans l'entrée de gamme Yamaha. Cette machine pour les jeunes motards, ceux qui veulent s'évader du conformisme, ou les nuitards qui cherchent un autre goût, ne manquera pas de se faire une place dans la meute des louveteaux. Le tarif est placé au ras des paquerettes, avec à la clé un franc succès en 2014 ; 2015 prendra la même tournure. A suivre de près, car nombre de concurrentes tirent la gueule.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Yamaha MT-07 700 2015

Yamaha MT-07 700
  • Chassis :
  • Cadre : type Diamant en tubes d'acier
  • Réservoir : 14 litres
  • Hauteur de selle : 805 mm
  • Longueur : 2085 mm
  • Largeur : 745 mm
  • Hauteur : 1090 mm
  • Empattement : 1400 mm
  • Poids en ordre de marche : 179 / 182 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléscopique Ø 41 m, déb : 130 mm
  • 2 disques Ø 282 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 130 mm
  • 1 disque Ø 245 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • Bicylindre en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • injection Ø nc
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 689 cc (80 x 68.6 mm)
  • 75 ch à 9000 tr/min
  • 6.9 mkg à 6500 tr/min
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 48ch
Ce qu'il faut retenir de la

Yamaha MT-07 700 2015

Les plus
  • Twin inédit et plaisant
  • Poids plume
  • Distribution du couple
  • Tarif canon
Les moins
  • Gros pneu arrière inutile
  • Manque de fun dans les coloris
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Yamaha MT-07 700 2015"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :