Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > YAMAHA > XSR 900 2016 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Excès de plaisir en vue

Yamaha XSR 900

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Yamaha

Yamaha XSR 900 2016

Roadster
Fiche créée le 19/11/2015
Yamaha XSR 900

          Lors d'une soirée entre copines, la MT-09 s'est rendu compte qu'elle pouvait faire plus, encore plus. Les épisodes Tracer, Street Rally et Sport Tracker lui ont ouvert d'autres horizons mais l'envie était encore plus profonde. Un soir de nostalgie, après un verre de Super, un poster des Sex-pistols et quelques boulons avalés vite fait, elle s'est égarée dans une soirée poker avec la MT-07 et la XSR 700. Et paf, le déclic. L'évidence était là.

          Un coup de fil chez le géniteur Yamaha plus tard, la MT-09 passait à l'atelier Faster Sons pour devenir la XSR 900. En reprenant la même recette que les joueuses de poker. Tout est une question d'habillage, d'esprit, et d'un brin d'audace. Sauf que la XSR 900 va plus loin.
D'abord, garder le meilleur. Autant profiter des attributs qui font le succès de la lignée MT-09. La grosse XSR conserve le cadre et le bras oscillant en aluminium, la fourche inversée de 41 mm, le système de freinage (double disque, étriers radiaux 4 pistons, ABS) et son excellent moteur 3 cylindres crossplane. Plein, vif, rageur et joueur, le CP3 est un régal. On oublie ses 115 chevaux pour profiter de son comportement et surtout de son répondant. D'origine, il est secondé par plusieurs cartographies d'injection, le D-MODE. Sur la XSR, Yam a ajouté un contrôle de traction. Une gourmandise qui pourrait faire rager la famille. Ici, le garde-fou est  réglable sur 3 niveaux : mini, maxi, ou off. Sur la Tracer, c'est on ou off. Quant à la MT-09 standard, elle n'y a même pas droit. Et puis, quitte à foutre de l'angoisse à la frangine et limiter celle du pilote, autant intervenir sur l'embrayage. Un anti-dribble A&S permet d'absorber le trop plein de couple lors des rétrogradages musclés. Les suspensions n'ont pas changé mais sont re-calibrés pour convenir à son identité. Sauf que l'amortisseur d'origine des MT-09 est vraiment limité dans ses performances. Le changer aurait été plus judicieux.

          Côté technique, on sait qu'on va se faire plaisir. Coté look, la XSR tranche radicalement avec la MT-09. L'ambiance néo-rétro lui sied particulièrement bien. Elle est moins agressive que la MT et se révèle presque plus harmonieuse dans ses formes. En tout cas, la personnalité est plus marquée. Les phares ronds avant et arrière, tout comme les rétros, sont piqués à la XSR 700. Le compteur aussi, mais ses couleurs sont inversées. Le réservoir bénéficie d'un habillage spécifique qui participe activement à l'identité. Quant à la selle, elle s'annonce un peu plus confortable et d'une finition plus huppée avec ses surpiqures.
Dommage, le constructeur n'a pas pu planquer certains éléments. Les boites en plastoc sur les épaules du cadre, ça le fait moyen. Par contre, les platines en alu, ça le fait bien. Une série ajourée tient le phare, une autre customise le bâti arrière. D'autres pièces supportent le garde-boue avant. L'aluminium n'est pas que dans le châssis ; il compose les pièces déjà cités ainsi que les caches du réservoir et le garde-boue arrière. Bien vu, Yamaha n'a ajouté que des petites plaques sur les côtés du radiateur pour faire un effet, et ne l'a pas surchargé comme sur la XSR 700. Notez l'embout du silencieux poli, contrastant avec la ligne d'échappement entièrement noire.

          La XSR 900 n'arrive pas qu'avec une gueule et une conduite. Comme toutes les copines et concurrentes victimes de la mode, elle a son petit univers, constitué d'accessoires, de vêtements, et de pièces Yard Built pour que chacun puisse créer SA vision de la XSR.  

          Vous savez quoi ?!? Mr yamaha, installez-lui une paire de guidons bracelets, une selle monoplace, une tête de fourche de XJR 1300 Racer, un échappement à l'allure plus sportive, des suspates Öhlins et vous feriez un super café-racer, pas du tout rétro, totalement néo, et paré d'un cocktail efficacité/plaisir redoutable.

M.B - Photos et vidéo constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Yamaha XSR 900 2016

Yamaha XSR 900
  • Chassis :
  • Cadre : en aluminium moulé sous pression
  • Réservoir : 14 litres
  • Hauteur de selle : 815 mm
  • Longueur : 2075 mm
  • Largeur : 815 mm
  • Hauteur : 1140 mm
  • Empattement : 1440 mm
  • Poids en ordre de marche : 195 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, déb : 137 mm
  • 2 disques Ø 298 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 130 mm
  • 1 disque Ø 245 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 3 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø nc
  • 2 ACT
  • 4 soupapes
  • 847 cc (78 x 59.1 mm)
  • 115 ch à 10000 tr/min
  • 8.9 mkg à 8500 tr/min
Ce qu'il faut retenir de la

Yamaha XSR 900 2016

Les plus
  • Tonus du bloc CP3
  • Esthétique interpellante
  • Châssis joueur
Les moins
  • Inflation du prix
  • Certaines pièces mal intégrées
  • Amortisseur arrière
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Yamaha XSR 900 2016"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :