Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > YAMAHA > MT-10 2016 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Roadster hors limites

Yamaha MT-10

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Yamaha

Yamaha MT-10 2016

Roadster
Fiche créée le 23/11/2015
Yamaha MT-10

            Hybride à mi-chemin entre la sportive et le roadster "maousse costaud", la MT-10 transpire les gros watts et annonce des performances inégalées grâce au cross-plane de 998 cm3 dérivé de la R1.

            Esthétiquement, la filiation avec la supersport saute d’ailleurs aux yeux grâce à cette face avant à double optique qui s’inspire des R1, tout en respectant les standards de la famille MT et ses écopes latérales. Le résultat, torturé et complexe à souhait, ne laissera à coup sûr personne indifférent. Son empattement ultracourt (1400 mm) accentue encore un peu plus son aspect trapu et ramassé sur l’avant et font de cette nouvelle MT le roadster le plus compact de sa catégorie. Au niveau coloris, Yamaha a fait le choix de la noirceur tout en rajoutant des touches de couleurs 'électriques’ pour un résultat résolument urbain'.

            Coté moulin, les ingénieurs d’Iwata sont donc parti du 4 cylindres cross-plane 998 cm3 de la R1 qu’ils ont revu et corrigé pour offrir plus de couple à bas et mi régimes. Ils ont pour cela travaillé le circuit d’alimentation, l’admission d’air, l’échappement et greffé un nouveau vilebrequin avec masses d’inertie optimisées. La puissance est digne des plus belliqueuses machines de la catégorie, avec 160 chevaux pointant à 11 500 tr/mn. Un peu de couple pour aromatiser ça ?!? Non, beaucoup ! Soit 11.3 mkg au pic de 9 000 trs. Mais dites moi pas que c'est pas vrai...

             Pour dompter cette 'maxi-naked', le pilote pourra compter sur une ribambelle d’assistance high-tech.
Le système D-MODE permettra ainsi de choisir entre trois modes de comportement moteur. Standard, Sport(A) ou Soft (B). Agissant sur l'ouverture des gaz, le calage d'allumage et le volume d'injection de carburant, chaque mode permettra ainsi de s’adapter à chaque situation.
La MT-10 embarque également un système de contrôle de la traction (TCS) qui, contrairement à celui de la MT-09 Tracer, sera réglable sur 3 niveaux d’intervention.
En plus de son moteur, le MT-10 hérite également de l’embrayage assisté de la R1 (système antidribble).
Pour cruiser en toute tranquilité, la MT-10 se pare d’un régulateur de vitesse actionnable sur les 4ème, 5ème et 6ème rapports, entre 50 et 180km/h depuis la poignée gauche. Un fois activée, la vitesse pourra être augmentée ou diminuée par palier de 2km/h d’une simple pression sur l’interrupteur. Ce système se désactivera automatiquement en cas d’action sur les freins, l’embrayage ou la poignée de gaz.

            Au niveau de la partie-cycle, la MT-10 embarque le cadre deltabox en aluminium également issu de la R1 et largement retravaillé pour offrir une position de conduite plus typée roadster. La position penchée vers l'avant a été réglée selon un angle légèrement plus grand que sur la MT-09 pour assurer un confort optimal à grande vitesse. Le guidon large, droit et légèrement orienté vers l'arrière permet d'adopter une position assise naturelle adaptée à la conduite sportive.

             Coté équipement, les suspensions sont reprise à la R1, à savoir une fourche inversée KYB de 43 mm offrant un débattement de 120 mm, associés à un bras oscillant type treillis et un amortisseur KYB monocross. Pour freiner l’ensemble, il faudra compter sur deux disques 320mm avec étriers radiaux 4 pistons à l'avant et un disque de 220 mm avec étrier simple piston à l’arrière. L’ABS est de série.

            La MT-10 se voit parer d’un nouveau tableau de bord multifonction à écran LCD.
Enfin, Yamaha précise que la moto intègre plusieurs éléments volontairement exposés, qui illustrent les possibilités de personnalisation qu'offre la MT-10, comme l'installation de bulles différentes ou de sacoches latérales, par exemple.  

            La Yamaha MT-10 débarquera en mai 2016 et sera disponible en trois coloris (Night Fluo, Tech Black Race Blu) pour un tarif bien placé de 13 199 €.

Sebastien de Malfin - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Yamaha MT-10 2016

Yamaha MT-10
  • Chassis :
  • Cadre : périmétrique en alu
  • Réservoir : 17 litres
  • Hauteur de selle : 825 mm
  • Longueur : 2095 mm
  • Largeur : 800 mm
  • Hauteur : 1110 mm
  • Empattement : 1400 mm
  • Poids en ordre de marche : 210 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • à 6 rapports
  • secondaire par chaine
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 190 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • injection Ø nc
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 998 cc (79 x 50.9 mm)
  • 160 ch à 11500 tr/min
  • 11.3 mkg à 9000 tr/min
Ce qu'il faut retenir de la

Yamaha MT-10 2016

Les plus
Les moins
  • Assemblage façon tuning
  • Coloris difficiles
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Yamaha MT-10 2016"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :