Motoplanete

Coin d'ambiance

Roadster

Le croiriez-vous si l'on vous annonçait que des motos françaises trustent les meilleures places question vente de moto 125 ?!? Impossible ? Mais si : il faut regarder les coups de poker de Mash ou de Orcal, avec des machines comme cette Astor 125. Comment se fait-ce ? Pourquoi ces bécanes se hissent-elles dans le top 20 toutes cylindrées confondues ?

Au cœur de la vague néo-rétro, certains constructeurs ont particulièrement bien tiré leur épingle du jeu. Surtout BMW avec sa NineT. Cette mode du revival remet aussi en lumière les gloires d'autrefois, fait sortir des granges les trapanelles rouillées, et donne des envies de machines au look vintage sans pour autant fusiller le portefeuille.
Et bim, ça matche. Avec cette Astor, on tape dans le coup de cœur avec cette petite bouille sympa de vieille moto anglaise. Ou d'italienne ; car les connaisseurs ne pourraient s'empêcher un rapprochement avec les Ducati SportClassic de la décade précédente. L'Astor a de la gueule, du clinquant, et elle ne se prive pas de chatouiller les yeux.

Une urbaine aux parfums des années 60, avec des attributs pour le plaisir. La recette est connue et fonctionne toujours autant. Des jantes à rayons, un réservoir stylé, une selle gaufrée, un énorme et moche autant qu'irrésistible feu arrière, un phare rond, un moteur sans âge et du chrome. Plein de chrome. Pour les garde-boues, les poignées passager, le cuvelage de phare, les rétros, les compteurs, les clignos.
L'Astor se laisse ensuite découvrir avec tout autant de charme. On apprécie du plus démonstratif, comme le double compteur, le té de fourche en alu, l'échappement tromblon en inox, les soufflets de fourche, le guidon à section variable. Au plus pratique, à l'instar du bouchon monté sur charnière ou de la béquille centrale. L'équipement et la finition ont de quoi réconcilier avec le label "Made In China". Pas encore de l'irréprochable, mais on n'est plus dans de la moto au rabais.
Et pour les nostalgiques pur jus, signalons la présence d'un kick pour démarrer. Le fin du fin que de lancer la mécanique avec un bon claquement de mollet. Heureusement pour ceux intimidé par la molestation d'une cheville, un démarreur électrique est aussi présent.

Tiens, ce moteur, c'est quoi ?!? Comme chez Mash, on a fait simple avec un mono d'autrefois, à la technologie ô combien simple. Une série d'ailettes pour le refroidissement, 2 soupapes, un arbre à cames en tête, 5 vitesses dans la boîte et 10 chevaux dans le gosier. Ce moulbif avance comme gage de fiabilité une conception Yamaha. En effet, ce moteur est une copie de ceux utilisés jadis pour les 125 YBR. Pas un foudre de guerre, juste de quoi vaquer de partout au quotidien. Et dépasser quelque peu les 100 km/h quand l'envie prendre de se promener au-delà des murs de gris et de verre.

La ligne est d'une autre époque, les vaillances le seront aussi. Il ne faut pas s'attendre à grande fougue de la part du moteur, et châssis tant que périphériques seront du même lot. C'est du vintage, avec un seul disque de frein à l'avant, de 300 mm – on en trouve un autre à l'arrière, alors que le prix et le filigrane low-cost aurait pu implanter un tambour. Le cadre est une simplissime structure tubulaire en acier, auxquels viennent s'ancrer une fourche de 37 mm et deux amortisseurs latéraux. Basique, mais impossible de faire mieux sans passer dans la tranche supérieur tarifaire. L'Orcal, tout comme les Mash ou Bullit, ne compte d'ailleurs pas se distinguer sur le terrain des performances. Le look avant tout, une consommation ultra serré, et la sensation de rouler sur un engin d'autrefois.

Créée de toutes pièces par la DIP (comme Mash par la SIMA), la marque Orcal signe là un beau petit engin, qui se taille un sacré succès. Tout en se confrontant directement aux Seventy et Seventy-Five de l'autre marque française du secteur.
On sera loin de pouvoir et de vouloir aller au fond, mais on aura un certain cachet lors des civilités entres les rues.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

  • Look qui interpelle
  • Moteur suffisant pour le quotidien
  • Equipement

Lesmoins

  • Mono limité à la ville
  • et aux petites escapades

Tarifs

2 320
Prix neuf
Financer votre moto
Tarif équivalent à 2,03 x le SMIC de 2016

Assurez votreOrcal Astor 2016

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 8 avis d'utilisateurs

Remplace

Astor 2015
Astor 2015
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

Orcal Astor 2016
  • Chassis
  • Cadre : berceau tubulaire en acier
  • Réservoir : 16 litres
  • Hauteur de selle : 780 mm
  • Longueur : 2 040 mm
  • Largeur : 800 mm
  • Hauteur : 1 100 mm
  • Poids à sec : 124 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique Ø 37 mm
  • 1 disque Ø 300 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AV : 110 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 2.25 bars
Orcal Astor 2016 technique
  • Transmission
  • Boite à 5 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière
  • 2 amortisseurs latéraux
  • 1 disque Ø 210 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 130 / 60 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 2.25 bars
  • Moteur
  • Monocylindre en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : par air
  • 1 carburateur Ø 25 mm
  • 1 ACT
  • 2 soupapes
  • 125 cc (54 x 54 mm)
  • 10 ch à 8 000 tr/min
  • 0,95 mkg à 6 500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 12,40 kg/ch
  • Compression : 10 : 1
  • Crit'air :

Galerie

Millésimes

2015

2016

2021

Comparer

Comparer la Astor face à ses concurrentes

Consommation

Orcal Astor 2016 Non communiqué
Honda CBF 125 2016 Non communiqué
Yamaha YBR 125 2016 Non communiqué
Mash 125 Seventy Five 2016 : 3 l/100km
Brixton BX 125 2016 : 2,70 l/100km

Autonomie

Orcal Astor 2016 Non communiqué
Honda CBF 125 2016 Non communiqué
Yamaha YBR 125 2016 Non communiqué
Mash 125 Seventy Five 2016 : 467 km
Brixton BX 125 2016 : 519 km

Couple

Orcal Astor 2016 : 0,95 mkg
Honda CBF 125 2016 : 1,04 mkg
Yamaha YBR 125 2016 : 0,98 mkg
Mash 125 Seventy Five 2016 : 0,90 mkg
Brixton BX 125 2016 : 1,20 mkg

Puissance

Orcal Astor 2016 : 10 ch
Honda CBF 125 2016 : 10 ch
Yamaha YBR 125 2016 : 10 ch
Mash 125 Seventy Five 2016 : 12 ch
Brixton BX 125 2016 : 11,40 ch

rapport Poids / Puissance

Orcal Astor 2016 : 12,40 kg/ch
Honda CBF 125 2016 Non communiqué
Yamaha YBR 125 2016 : 11 kg/ch
Mash 125 Seventy Five 2016 : 8,25 kg/ch
Brixton BX 125 2016 : 10,79 kg/ch

Vitesse

Orcal Astor 2016 : 110 km/h
Honda CBF 125 2016 : 110 km/h
Yamaha YBR 125 2016 : 100 km/h
Mash 125 Seventy Five 2016 : 105 km/h
Brixton BX 125 2016 : 100 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis (8)

Fabrice Modèle 2018
Excellente, petite moto, très maniable.

Pepe blues
Bonjour Fabrice ! Tu as cette moto orcal astor depuis quelques mois, je pourrai avoir ton avis sur sa fiabilité car j'envisage son achat ! Merci pour ta réponse et bonne route .

ANTI DEPRESSEUR

GEOLOLO Modèle 2018
Ces motos devraient être remboursées par la secu. Pratique à entretenir, facile à conduire et accessible. Déjà 400Km et toujours le sourire alors oui c'est pas trop puissant (vive le réseau secondaire) oui le confort est pas au top (ça muscle le fessier)mais franchement c'est quand même plus chouette de roulé la dessus que sur un scooter en plastique non ? Et puis vous avez droit au salut motard histoire de gonflé votre égo, anti dépresseur je vous disais ;)

Bon rapport qualité prix Motorisation sufisante pour le réseau secondaire. Un certain allant au-delà de 7000 tours et creux au-dessous de 5000. Bien plus sexy qu'une YBR ou une CBF et bien moins chère.....

Éric Modèle 2018
Bonjour a quand le moteur 15 CV puissance maxi pour une 125 serais je pense un bonne chose pour ce modèle.

belle moto avec les nouvelles limitations il y en aura assez pour garder ses points

grossomoto

merlin Modèle 2018
petite moto sympa pour le prix tout y es même la béquille central bien souvent en option sur des modèle plus chère deux disques coupler avant arrière. manquerait juste un compteur journalier et une jauge a essence pour être au top

sans pseudo Modèle 2018
l\'idée est bonne, mais la selle est vraiment vilaine, \" très bon marché\" la selle de la NK 01 est bien plus réussie, le feu arrière idem, manque de confort évident, cela dit, pour le prix, c\'est très sympa et je pense que je vais l\'acheter.

JeanPierre Modèle 2017
Il serait sympa de faire la même en plus grosse cylindrée.
Voir plus de commentaires
Déposez votre avis sur la Orcal Astor 2016
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Actus