Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > TARSO MARQUES CONCEPT > Dumont 2018 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Conception suborbital

Tarso Marques Concept Dumont

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Tarso Marques Concept

Tarso Marques Concept Dumont 2018

Concept bike
Fiche créée le 20/07/2018

          S'il existe un domaine où l'homme n'a pas de limites, c'est dans la création. Technologie, art, littérature, mécanique, physique... Il va toujours plus loin. En moto, le monde du custom est la catégorie où il s'exprime le plus ; quasiment tous les délires y sont permis. Une des exécutions de T.M.C (Tarso Marques Concept) illustre magnifiquement cette propension à une délicieuse aliénation conceptrice. La marque brésilienne franchit les barrières de l'audace avec cette Dumont : d'immenses roues sans moyeux, un moteur d'avion et un design à vous désorbiter les yeux.

          On ne se demande même pas l'utilité, les possibilités, comment ça se comporte ou si c'est confortable. La Dumont s'expose et cela suffit à calmer tant qu'épater tout le monde.
Avec ses immenses roues orbitales de 36 pouces, la moto semble sortir d'un film piquousé au digital, style Tron Legacy, Ready Player One... ou un petit penchant pour Akira. Des jantes comme ça, vous n'en croiserez peut-être jamais, sauf lors de grands shows de customisation comme en voit de l'autre coté de l'Atlantique. Spectaculaire tant visuellement que techniquement, les roues orbitales ne sont pas exactement sans moyeu, bien que le vide qui les remplit en donne l'impression. En réalité, c'est un immense moyeu qui sert de support à la roue, sorte de couronne fixe dotée de roulement autour de laquelle va tourner la partie mobile où est planté le pneu. Une invention que l'on doit au designer italien Franco Sbarro – pour les archivistes, on trouve pas mal d'explications dans le Moto-Journal n°884.

          Alors ça, c'était en substance la partie compliquée. Où ça devient plus dur, c'est que ces roues sont tellement spécifiques à la Dumont que T.M.C a dû tout fabriquer, jusqu'aux pneumatiques. Tout est tellement bien intégré que l'on voit juste un bras oscillant fourche pour tenir la roue avant. Les suspensions sont régulées électroniquement, par un bouton ou une télécommande. Tout ça ancré sur un cadre en aluminium chrome-molybdène.

          Il va de soit qu'une telle machine ne pouvait se contenter d'un moteur classique. Un twin Harley Showelhead ou un gros bloc S&S, c'est pour les préparateurs... Pour Marques, il faut de l'exception. Lui et son équipe sont partis chiner dans un club aérien de Paraná et y ont trouvé un moteur d'avion des années 60. Coup de cœur, effet fureur, et voila le bloc en partance pour propulser la Dumont. Ce moteur Rolls-Royce est un Continental doté de 6 cylindres à plat type Boxer, refroidi par air et développant 300 chevaux. D'après le photographe Michael Lichter, ce flat six cuberait 506 cubic inches, soit une valeur très légèrement inférieure au moteur O-520, qui semble être le moulin d'origine. Une fois converti, cela donne pas loin de 8,3 litres de cylindrée. Une force démoniaque et un aspect ravageur... à l'image de la moto.

          Tarso Marques aime la mécanique depuis longtemps. Débutant la compétition en karting à 12 ans, il deviendra champion du Brésil de Formule 3 puis fera un petit bout de carrière en Formule 1. Des histoires de dopage viendront entacher son CV mais ce dernier est particulièrement réputé et valorisé dans le monde du custom. Ses préparations, en moto, voiture, bateau, hélicoptère ou avion, sont particulièrement renommées. Tarso a présentée sa Dumont à la Daytona Bike Week 2018, lieu de culte de la culture custom ; et y a remporté son 6ème titre de champion du monde de la personnalisation. Ca vous donne une idée de l'envergure du bonhomme.
Et pourquoi Dumont ? Etrange nom pour une machine aussi insolite. Tout tient dans l'historique. Tarso a voulu rendre hommage au brésilien Alberto Santos Dumont, père de l'aviation nationale de son pays.
D'ailleurs, cette moto est presque une ode patriotique à toute sa nation : tout, de la conception à la fabrication, a été créé au Brésil, sans fournisseur étranger.

          Bien qu'elle ait un guidon et des cale-pieds, la T.M.C Dumont n'a aucune vocation quand à une utilisation sur la route. Non homologuée et certainement non homologable, elle se veut un exercice de style extrêmement abouti, surprenant, fonctionnel (elle roule vraiment) et purement démonstratif.

         - Le site de Tarso Marques Concept ->

M.B - Photos T.M.C (Tarso Marques Concept)

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Tarso Marques Concept Dumont 2018

Tarso Marques Concept Dumont
  • Chassis :
  • Cadre : Structure en aluminium et chrome-molybdène
  • Réservoir : 16 litres
  • Train avant :
  • Transmission :
  • Train arrière :
  • Moteur :
  • 6 cylindres à plat, 4 temps
  • Refroidissement : par air
  • 8291 cc
  • 300 ch
Ce qu'il faut retenir de la

Tarso Marques Concept Dumont 2018

Les plus
  • Délire conceptuel
  • Enorme moteur
  • Roues spectaculaires
Les moins
  • Uniquement à destination du show
  • Prise d'angle réduite
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Tarso Marques Concept Dumont 2018"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :