Motoplanete
À la une des Actualités

WSBK / Jerez – Redding remporte la course 2 et Rea la course Superpôle.

WSBK / Jerez – Redding remporte la course 2 et Rea la course Superpôle.

         World Superbike – Course Superpôle

         Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) a une fois encore viré en tête au premier virage devant Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) et Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati). 

         Le Nord-Irlandais a rapidement imprimé son rythme, mais Razgatlioglu parvenait à suivre. Redding était alors troisième devant les deux Yamaha de Michael van der Marl (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) et de Loris Baz (Ten Kate Racing - Yamaha). 

         Après deux tours, Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team), alors sixième, accusait déjà près de 1.3 seconde de retard sur le Français. Le Britannique menait le groupe des poursuivants devant, entre autres, Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) et son coéquipier Eugene Laverty (BMW Motorrad WorldSBK Team). 

         À la mi-course, Rea comptait un peu plus d’une seconde d’avance sur Razgatlioglu, Redding et van der Mark; Baz se trouvant quelque peu distancé au cinquième rang de la hiérarchie.

         Si le duel entre Razgatlioglu et Redding profitait à Rea, le Turc a finalement dû rendre les armes en raison d’un problème mécanique. Redding s’est donc retrouvé seul en deuxième position avec une avance confortable d’une seconde sur van der Mark à trois tours du drapeau à damier. 

         Baz, toujours cinquième, comptait pour sa part un peu moins de deux secondes sur Davies, lequel était parvenu à se défaire de Sykes quelques instants plus tôt. 

         Malgré tous ses efforts, Redding n’a pas eu suffisamment de temps pour porter une attaque sur Rea qui s’est adjugé sa deuxième victoire de la saison (et la 90e de sa carrière en WorldSBK); la première fut au terme de la Course Tissot-Superpole en Australie. Van der Mark, troisième, complétera donc la première ligne de la grille de la Course 2 devant Baz, Davies et Sykes.

         Alex Lowes (Kawasaki Racing Team), qualifié en 14e position, a franchi l’arrivée au septième rang et mènera la troisième ligne devant Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Junior Team) et Leon Haslam (Team HRC). Álvaro Bautista (Team HRC) fermait quant à lui les portes du Top 10 devant Michael Ruben Rinaldi (Team GOELEVEN) et Xavi Forés (Kawasaki Puccetti Racing). 

 

         World Superbike – Course 2

         C’est sous une chaleur étouffante que les pilotes du Championnat MOTUL FIM World Superbike se sont retrouvés au départ de la Course 2 du Round Pirelli d’Espagne. Vainqueur de la Course Tissot-Superpole, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) s’est élancé depuis la pole position. Le quintuple Champion du Monde a bouclé le premier tour en tête, mais contrairement à la manche du samedi, Scott Redding (Aruba.it Racing - Ducati) n’a pas tardé à lui reprendre les commandes des hostilités. 

         Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) occupait la troisième place devant une autre Ducati, celle de Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati), Alex Lowes (Kawasaki Racing Team), Loris Baz (Ten Kate Racing - Yamaha) et Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team). 

         En tête, Redding a rapidement creusé l’écart, signant au passage le meilleur tour en course avec un chrono en 1'40.545. Rea figurait en deuxième position, menacé par Davies, Razgatlioglu et Lowes; Baz et van der Mark étant légèrement distancés après quatre tours.

         C’est au cinquième passage que Davies a pris l’ascendant sur Rea pour le gain de la deuxième place avant de se lancer à la poursuite de son coéquipier qui comptait près de deux secondes. Plus en difficulté, Rea a ensuite dû jouer des coudes face Razgatlioglu et Lowes. Derrière, Baz s’est fait piéger au dernier virage. Il réussira à repartir pour rallier l’arrivée en 17e position.

         Passé le cap de la mi-course, Razgatlioglu est parvenu à prendre le dessus sur Rea et à se mettre à l’abri, laissant les deux représentants du KRT se battre pour la quatrième place. Mais c’était sans compter sur la remontée spectaculaire de Michael Ruben Rinaldi (Team GOELEVEN) qui n’a fait qu’une bouchée des deux Kawasaki. L’Italien terminera au pied du podium avec le statut de meilleur pilote indépendant.

         Lowes a lui aussi réussi à dépasser Rea qui devait tout compte fait se contenter de la sixième place à l’arrivée (son plus mauvais résultat depuis Laguna Seca 2014), devant van der Mark et la première Honda d’Álvaro Bautista (Team HRC). 

         Comme la veille, Marco Melandri (Barni Racing Team) s’est adjugé la neuvième position tandis que Garrett Gerloff (GRT Yamaha WorldSBK Junior Team) complétait le Top 10. Dans le clan BMW, Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) a conclu ce deuxième rendez-vous de la saison au 11e rang; son coéquipier Eugene Laverty (BMW Motorrad WorldSBK Team) a quant à lui abandonné. 

         Au classement provisoire, Redding mène avec 24 points d’avance sur Rea, son plus proche poursuivant, avant le prochain Round à Portimão dans quelques jours.

 

         World SuperSport 600

         Andrea Locatelli (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team) s’est imposé au terme d’une course mouvementée à Jerez… et pour cause! Durant le tour de chauffe, Axel Bassani (Soradis Yamaha Motoxracing) a percuté Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse) juste avant le premier virage. Le course a alors été retardée et réduite à 11 tours. 

         Au départ, Locatelli a viré en tête au premier freinage et n’a pas tardé à produire l’effort pour creuser l’écart sur Jules Cluzel (GMT94 Yamaha). Philipp Öttl (Kawasaki Puccetti Racing) occupait la troisième place tandis que Corentin Perolari (GMT94 Yamaha) et Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) complétaient le Top 5. 

         Au premier passage, Locatelli comptait déjà plus d’une demi-seconde d’avance sur Cluzel et Öttl. Mahias s’est quant à lui défait de Perolari pour se lancer à la poursuite de son coéquipier en bagarre pour la deuxième marche du podium.

         Une fois la jonction faite, le Landais a vite pris l’ascendant sur l’Allemand. Derrière la lutte faisait rage entre Perolari, De Rosa, qui a réussi à s’aligner au départ de la course, et Isaac Viñales (Kallio Racing) pour la cinquième place. 

         Bien que dans le sillage de son compatriote dans le dernier tour, Mahias devait finalement se contenter de la troisième place, son premier podium depuis Losail l’an passé. Cluzel a une fois de plus hérité de la deuxième position.

         Öttl échouait au pied du podium devant De Rosa, Perolari, Viñales et Steven Odeendal (EAB Ten Kate Racing). Hannes Soomer (Kallio Racing) et Manuel González (Kawasaki ParkinGO Team) complétaient pour leur part le Top 10. 

         Parmi les autres Français, Andy Verdoïa (bLU cRU WorldSSP by MS Racing) a inscrit le point de la 15e place devant son coéquipier Galang Hendra Pratama (bLU cRU WorldSSP by MS Racing). 

         Avec ce troisième succès, Locatelli est devenu le premier pilote italien à accomplir un tel exploit en WorldSSP. Il compte désormais 75 unités au classement provisoire et 15 longueurs d’avance sur Cluzel.

 

         World SSP 300

         Ce ne sont pas moins de 11 prétendants à la victoire en SSP 300 qui se sont opposés au cours d’une passe d’armes à couper le souffle. 

         Mais c’est Bahattin Sofuoglu (Biblion Motoxracing Yamaha WorldSSP300) qui s’est imposé après avoir livré une lutte épique face à Hugo De Cancellis (Team TRASIMENO) et Ana Carrasco (Kawasaki Provec WorldSSP300) dans le dernier tour.

         Malheureusement pour le Français, pourtant deuxième à l’arrivée, celui-ci a été pénalisé de cinq secondes pour avoir excédé les limites de la piste. Carrasco a donc hérité de la deuxième place derrière le neveu de Kenan Sofuoglu. 

         Tom Booth-Amos (RT Motorsports by SKM - Kawasaki) a quant à lui été promu en troisième position, son deuxième podium en deux courses, s’emparant ainsi des commandes du classement provisoire. 

         Quatrième, Scott Deroue (MTM Kawasaki MOTOPORT) a terminé à une seconde de Booth-Amos, mais avec un dixième d’avance sur Meikon Kawakami (Team Brasil AD 78), qui s’élançait pourtant de la pole position. 

         Vainqueur de la première manche, Unai Orradre (Yamaha MS Racing) a dû se contenter de la sixième place devant Bruno Ieraci (Kawasaki GP Project), Nick Kalinin (Battley-RT Motorsports by SKM-Kawasaki) et Thomas Brianti (Prodina Ircos Team WorldSSP300). 

         De Cancellis se voyait finalement repoussé au dixième rang. Le pilote tricolore a conclu l’épreuve andalouse devant Kevin Sabatucci (Kawasaki GP Project). Jeffrey Buis (MTM Kawasaki MOTOPORT) a également reçu cinq secondes de pénalité, le faisant passer du groupe de tête à la 13e position; Filippo Rovelli (Kawasaki ParkinGO Team) et Alvaro Diaz (Biblion Motoxracing Yamaha WorldSSP300) complétant le Top 15 de cette course passionnante.

Crédit infos : WorldSBK.com
Crédits images : Ducati Corse - Kawasaki Racing - Evan Bros. Racing - MotoXracing

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus