Motoplanete
À la une des Actualités

EWC Endurance / Estoril – Le YART victorieux, le titre pour le SERT.

EWC Endurance / Estoril – Le YART victorieux, le titre pour le SERT.

             La course d’Endurance d’Estoril conclut une saison pleine de bouleversements et d’incertitude. Le sport aura finalement repris ses droits et deux équipes brillent en ce début d’automne. Le YART Yamaha s’impose sur les 12 Hours of Estoril, passionnante finale du Championnat du Monde FIM EWC, devant le F.C.C. TSR Honda France et le Wójcik Racing Team. Au pied du podium au Portugal, le Suzuki Endurance Racing Team est sacré Champion du Monde FIM EWC 2019-2020.

             Le Yamaha Austria Racing Team et le F.C.C. TSR Honda France ont bataillé jusqu’à la dernière minute d’une course palpitante. Après 12 heures de spectacle, YART Yamaha s’impose grâce à Karel Hanika, Marvin Fritz et Niccolò Canepa avec moins de 25 secondes d’avance sur le F.C.C. TSR Honda France avec Josh Hook, Freddy Foray et Mike di Meglio. Cette victoire est aussi celle de Bridgestone qui équipe ces deux équipes de pointe.

             Sur toute la deuxième moitié de course, le duel entre les deux formations a fait rage. Si l’équipe japonaise Honda n’a connu aucune alerte, l’équipe Yamaha autrichienne a fait face de multiples soucis du départ loupé de Marvin Fritz de la pole position à deux casses de repose-pied. Le YART Yamaha était aujourd’hui au-dessus du lot avec, en prime, un meilleur tour de Marvin Fritz en 1’39.353 signé en fin de course.

             Troisième, le Wójcik Racing Team boucle une course exceptionnelle avec Gino Rea, Broc Parkes et Sheridan Morais. L’équipe privée polonaise a construit sa course pour terminer sur le podium. Elle réussit son pari à Estoril et termine la saison en quatrième place au classement mondial encadré par des équipes officielles.

             16e titre mondial pour Suzuki Endurance Racing Team

             Performant mais prudent pour assurer ses chances de titre mondial, le Suzuki Endurance Racing Team a bataillé dans le trio de tête jusqu’à deux alertes d’axe de sélection de vitesse. Quatrième à l’arrivée à Estoril, Etienne Masson, Gregg Black et Xavier Simeon offrent un 16e titre de Champion du Monde FIM EWC au Suzuki Endurance Racing Team, le premier titre depuis 2016 et le premier aussi pour Damien Saulnier, nouveau team manager de l’équipe officielle Suzuki

             Autre pari réussi, celui du VRD Igol Pierret Experiences, 5e à l’arrivée après 12 heures de bagarre avec les équipes officielles. Guidon de la Yamaha 333, Florian Alt, Florian Marino et Nico Terol devancent le Webike SRC Kawasaki France Trickstar et le BMW Motorrad World Endurance Team. L’équipe Kawasaki a perdu ses chances de podium sur une chaîne cassée. La BMW officielle, en tête en début de course, a fait une belle remontée jusqu’à la 7e place après une chute.

             La meilleure machine Superstock, Moto Ain, termine 8e devant LRP Poland et 3ART Best of Bike.

             Deuxième Coupe du Monde FIM Superstock pour Moto Ain

             En Superstock, Moto Ain a dominé les débats. La Yamaha française s’impose dans cette catégorie devant le Team Aviobike, le Wójcik Racing Team 2, le JMA Motos Action Bike et No Limits Motor Team, retardé par une chute.

             La place de leader Superstock après 8 h de course à Estoril assurait à Moto Ain la victoire en Coupe du Monde FIM d’Endurance à Moto Ain. Mais Roberto Rolfo, Robin Mulhauser et Hugo Clère n’ont pas baissé le rythme pour autant. Moto Ain remporte la Coupe du monde FIM pour la deuxième saison consécutive devant No Limits Motor Team et le GERT56 by GS Yuasa.

             Des chutes ont poussé deux équipes en vue à l’abandon : ERC Endurance (Ducati) a quitté la course dès la première heure et Bolliger Team Switzerland (Kawasaki) a abandonné durant la quatrième heure. Pour saluer 38 ans de passion pour l’Endurance et la dernière course de sa carrière à Estoril, Hanspeter Bolliger reçoit l’Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy.


             National Motos a disparu du classement après un peu plus de 6 h de course suite à un problème moteur. La Honda privée du concessionnaire parisien faisait une belle course dans le top15 avec deux pilotes seulement, Stéphane Egea et Guillaume Antiga.

- Classement final des 12 heures d'Estoril -
- Résultats et classements du championnat du monde FIM-EWC 2019-2020 -

Crédits infos : FIM-EWC
Crédits images : Yamaha Racing - Suzuki Racing

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus