Motoplanete
À la une des Actualités

Un Bol d'or 2022 plein de rebondissements où Yamaha gagne à la fin.

Un Bol d'or 2022 plein de rebondissements où Yamaha gagne à la fin.

            Ce centenaire du Bol d’or a bien failli voir un résultat exceptionnel. Ducati fut très proche de remporter cette compétition ô combien emblématique. La Panigale V4R de l’équipe ERC Endurance était à seulement quelques quarts d’heure de la victoire quand son embrayage a lâché. Ca passait, c’était beau…

Un Bol d\'or 2022 plein de rebondissements où Yamaha gagne à la fin.

            Mais le circuit varois a vu bien d’autres fortunes et infortunes ce week-end. Les deux tours d’horloge du Bol d’Or ont clôturé le Championnat du Monde d'Endurance FIM EWC en beauté. Au terme d’une course aux multiples rebondissements, durant laquelle tous les favoris ont trébuché, les 82 000 spectateurs du Circuit Paul Ricard ont assisté au premier triomphe de la Yamaha n°333 - Viltais Racing Igol. Après un parcours semé d'embûches, la Honda N°5 - F.C.C TSR Honda France termine au pied du podium et décroche le titre mondial à l’occasion du centième anniversaire du Bol d’Or.

            Les équipages y sont habitués, le tracé varois est extrêmement exigeant pour les pilotes et met les machines à rude épreuve. La preuve en est, le Yoshimura SERT Motul, vainqueur des deux dernières éditions et Champion du Monde 2021 fut le premier à abandonner après seulement 34 tours. Dans les heures qui ont suivi et avant la tombée de la nuit, la BMW Motorrad World Endurance Team, le YART (Yamaha) et le team Honda National Motos ont également été trahis par la mécanique.

Un Bol d\'or 2022 plein de rebondissements où Yamaha gagne à la fin.

             Contrairement aux habitudes, la nuit fut relativement calme tandis que la Ducati ERC caracolait en tête devant la TATI Beringer Team et la Yamaha n°77. Il est important de noter que les pilotes Ducati Javier FORES et David CHECA n’étaient que deux à se relayer puisque leur coéquipier Chaz DAVIES n’était plus apte à piloter. Dans l’intervalle, les équipages satellites Yamaha Wojcik Racing Team et Viltais Racing Igol s'installaient confortablement aux 3ème et 4ème rangs. Pendant ce temps, le F.C.C TSR Honda France et la Kawasaki n°11 remontaient peu à peu aux portes du top 5. 

             Au petit matin, la course s’est à nouveau animée, lorsque le TATI Team fut contraint de rentrer aux stands avant d’abandonner alors qu’elle occupait la seconde place. Mais ce n’était alors que le début d’un dernier quart de course qui allait s'avérer crucial dans la lutte pour le podium… Solide leader depuis la veille au soir, l’équipe officielle Ducati qui pensait s’envoler vers une victoire de prestige pour la dernière course de David CHECA allait à son tour subir la dure loi de l’endurance. À moins de deux heures de l’arrivée, la machine n°6 rentre au stand et voit ses espoirs de triomphe s’échapper. Pour la Yamaha n°77 qui hérite alors du leadership, la joie sera de courte durée, puisque Mathieu GINES est contraint de rentrer au stand en poussant sa moto. Opportuniste, c’est le team Viltais Racing Igol qui prend alors les commandes et entrevoit la victoire. 

Un Bol d\'or 2022 plein de rebondissements où Yamaha gagne à la fin.

             La situation est parfaitement gérée par l’équipe de Yannick LUCOT qui voit ses pilotes Florian ALT, Erwan NIGON et Steven ODENDAAL s'imposer pour la première fois sur le Circuit Paul Ricard pour les 100 ans du Bol d’Or ! Après avoir repris la piste grace au travail de ses mécaniciens, le team polonais Wojcik Racing décroche la 2ème place de la 85ème édition de la plus ancienne course de 24 heures au monde. Le podium est complété par le team Webike SRC Kawasaki France emmené par son pilote phare Randy DE PUNIET. 

Un Bol d\'or 2022 plein de rebondissements où Yamaha gagne à la fin.

             Au pied de la boîte, la machine F.C.C TSR Honda France pilotée par Josh HOOK, Mike DI MEGLIO et Alan TECHER aura parfaitement su s’adapter après des difficultés en début de course. L’équipage de la Honda N°5 succède alors au SERT en décrochant le titre suprême de Champion du Monde d’Endurance FIM EWC 2022 au terme d’une saison rondement menée. 

Un Bol d\'or 2022 plein de rebondissements où Yamaha gagne à la fin.

             Pour la Ducati n°6 la déception est grande, mais l’équipe se console tout de même en concluant au 5ème rang de cette édition exceptionnelle du Bol d’Or.

- Tous les résultats et chronos du Bol d'or 2022 -

Crédits infos : Agence RevolutionR
Crédits images : ERC Endurance - Morgan Mathurin - Bol d'or organisation - Honda FCC TSR

 

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus