Se connecter
Article ACCUEIL > LES FICHES > Fiche 12 - Route de nuit

Fiche 12 - Route de nuit

Les accidents de nuit
Par rapport au kilométrage parcouru, le nombre des accidents de nuit approche ceux de jour et sont 2 fois plus graves !
  • Premier facteur : la vitesse
    Le faible trafic incite à rouler plus vite. L'illusion de sécurité (seul, il ne peut rien m'arriver) se double du sentiment d'impunité (moins de présence policière).
  • Autres facteurs aggravants :
    • la faible visibilité (faisceau étroit) ;
    • la fatigue (conduite de nuit plus exigeante)
    • la consommation d'alcool (plus importantes au cours de soirées et week-ends) ;
    • une plus grande prise de risques (accidents seuls, sorties de route, pertes de contrôle en virage).
    • l'alerte donnée plus tardivement que le jour (tiers souvent absent).
Précautions à prendre
  • Avant le départ
    vérifier tout le système d'éclairage :
    • réglage, fonctionnement et propreté des feux ;
    • état de la batterie (niveau d'eau et propreté des cosses) ;
    • se munir d'une boîte d'ampoules, d'outillage, d'une lampe de poche.
    L'équipement :
    • pour mieux voir : visière ou lunettes sans rayure et non teintées ;
    • pour être mieux vu : porter des vêtements clairs à bandes réfléchissantes.
    Etat physique : être surtout reposé et en bonne condition physique.
  • Pendant le voyage Précautions concernant la visibilité :
    • adapter l'allure à la distance de visibilité (elle doit coïncider avec la distance d'arrêt) ;
    • utiliser dès que possible le feu de route et revenir en feu de croisement pour croiser ou suivre un autre usager ;
    • ralentir lors des croisements et regarder au loin vers le bord droit éblouissement) ;
    • faire de brefs avertissement lumineux avant de dépasser.
    Etat physique :
    • faire des pauses fréquentes ;
    • éviter le "coup de pompe" au petit matin.
Les virages, la nuit
  • En virage, la trajectoire à suivre n'est pas éclairée car le faisceau du phare éclaire droit devant.
    Il est donc plus difficile d'apprécier :
    • le rayon et la courbe du virage ;
    • la vitesse choisie (souvent trop élevée) ;
  • Ce phénomène est encore accentuée dans les enchainements de virage.
    Les pièges sont nombreux et sont découverts plus tardivement :
    • gravillons ;
    • flaques d'eau ;
    • trous ou obstacles non éclairés (piétons, animaux...).
  • Les solutions :
    • Prendre une marge de sécurité plus importante que de jour ;
    • adopter une vitesse de croisière raisonnable (meilleure anticipation)
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire