Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > BENELLI > 400 Imperiale 2018 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Quand on regarde un passé...

Benelli 400 Imperiale

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Benelli

Benelli 400 Imperiale 2018

Roadster
Fiche créée le 15/12/2017
Benelli 400 Imperiale

          Après avoir abandonné les créneaux musclés de la sportive et du roadster, Benelli s'est orienté vers le vintage avec un joli petit Leoncino. Un galopin presque intrépide que l'on verrait bien jouer dans les avenues. Toujours dans le rétro mais dans un style plus consensuel, la marque sino-italienne investit le clan des Bonneville, V7 et Bullet avec cette Imperiale 400.

          En tenant son allure de vieille anglaise, l'engin fait mouche. Il faut dire que ce cachet est particulièrement à la mode. Alors, on se saisit de l'occasion.  Tout est conçu pour faire hésiter : les jantes à rayons, les garde-boues chromés, le pot saucisson, la selle montée sur ressorts, l'attache grossière du silencieux façon pays de l'Est, l'aspect des carters, les ailettes du moteur ; On est plus dubitatif quant aux sacoches cloutées...
Bref, l'Imperiale veut nous entrainer dans le temps. A l'époque de la première Imperiale des années 60 ? Qui n'était pas vraiment une Benelli mais une Motobi. Cette marque fut crée par l'un des membres de la famille, Giuseppe Benelli, suite à un conflit comme il en anime tant d'histoires. Cette 400 s'apparenterait ainsi à une lointaine cousine de la 125 d'autrefois.

          Trêve de chinoiseries, passons aux... Ben non, on est en plein dans du chinois justement. Propulsée par un monocylindre de 373,5 cm3, la Benelli  vous offrira les performances d'une mécanique du siècle dernier ; du début même. Ses 19,7 chevaux vous permettront de balancer de la flânerie, jouer de la noisette et provoquer les 125. Les 3 mkg de couple permettront un certain effort, sans esbroufe.
Campée sur un cadre double berceau en acier, la 400 Imperiale est pourvue d'une fourche de 41 mm, d'un disque de frein de 300 mm à l'avant avec étrier double piston + un disque arrière de 240 mm, de l'ABS, de roues de 19 et 18 pouces et d'un ensemble phare-compteurs-clignos parfaitement classic. Avec cet aspect, on se serait presque tenté d'y croire.

          La Benelli Imperiale 400 ne sera pas là avant la fin de l'année 2018. Il faudra qu'elle avance un prix alléchant, car lutter contre les ténors de la catégorie ne pourra se faire que sur son nom, sa chimère et son tarif.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Benelli 400 Imperiale 2018

Benelli 400 Imperiale
  • Chassis :
  • Cadre : Cadre double berceau en acier
  • Réservoir : 12 litres
  • Hauteur de selle : 780 mm
  • Longueur : 2170 mm
  • Largeur : 815 mm
  • Hauteur : 1140 mm
  • Empattement : 1450 mm
  • Poids à sec : 200 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm, déb : 110 mm
  • 1 disque Ø 300 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AV : 110 / 90 - 19"
  • Transmission :
  • Boîte à 5 rapports
  • secondaire par chaine
  • Train arrière :
  • 2 amortisseurs latéraux, déb : 65 mm
  • 1 disque Ø 240 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 130 / 80 - 18"
  • Moteur :
  • Monocylindre en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par air
  • injection Ø 37 mm
  • 1 ACT
  • 4 soupapes
  • 373.5 cc (72.7 x 90 mm)
  • 20 ch à 5500 tr/min
  • 3 mkg à 3500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 10 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Benelli 400 Imperiale 2018

Les plus
Les moins
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Benelli 400 Imperiale 2018"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :