Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > SUZUKI > GSX 1400 2001 > Essai
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Un énorme souffle

 
Suzuki

Essai de la Suzuki GSX 1400

          Ne faisant pas dans la demi-mesure, ce vendredi d'août aura été une journée de l'extreme ; Je m'ejecte du 400 CBX avec un fou rire non contenu pour prendre contact avec un engin beaucoup plus respectable. D'une esthetique imposante mais très classe, dégageant un charme saupoudré de noblesse, la GSX s'admire avant de s'enfourcher. Le gabarit impressionne et la première prise en main se fait avec beaucoup de tact et de retenue. Contact, libéré par une ligne Yoshimura, l'énorme 4 cylindres feule sa puissance qui ne demande qu'à s'exprimer. L'injection régule le tout et le ralenti est impeccable, tout comme le dosage des gaz. En route ! Dès les premiers tours, le poids enclumesque se fait oublier, la bête décolle sur un filet de gaz et la manibilité est impressionnante. Magnifiquement souple, le moulin enchante et chante, la boite est de velours et la position de conduite des plus agréables. Je ne ferai que des éloges sur les supensions pour le confort mais leur efficacité est limité quand le rythme devient trop énergique. Mais l'engin n'est pas une GSX-R et n'est pas fait pour le combat sur route, ni sur circuit. Je roule tranquille pour laissser chauffer le moulbif, je cruise à 100 km/h à.... 3 000 tr/mn. Impressionnant. Mais la poignée me démange et l'horizon s'éclaircit ! Clac, clac : je tombe 2 rapports, visse la poignée et...

           BBBBRRRROOOOOMMMMMM ! Dingue, terrible, fantastique ! le GSX se transforme en dragster et le 4 pattes devient un moteur de Mig 28. Je m'accroche comme je peux au guidon car la puissance vous arrache les bras - au sens propre comme au sens figuré ! Je decide de prendre une nationale bardée de feux rouges et d'intersections pour bien ressentir la puissance au décollage de l'engin. Génial. A chaque relance, cette Suz bondit et vous gratifie de sensations sulfureuses ; un mélange de vodka-caramel et et de catapulte. Imaginez un gigantesque élastique tendu à mort derrière vous et qu'on relache sans retenue. A 3 000 trs, ça pousse déja aussi fort que le TL d'un pote et ça devient diabolique à l'approche des 7 000 trs. Dans les parties sinueuses, le poids respectable se rappelle à vous et vous incite à ne prendre trop d'angle. Bien qu'agile, les virolos successifs et joueurs ne sont pas sa panaché. Le freinage est conforme au standard Suzuki : puissant ( vaut mieux, vu le poids et la puissance du monstre ), dosable, mais manquant un peu de mordant. Je voudrais apporter un mot particulier de satisfaction pour les rétros qui sont efficaces - pas courant. La GSX 1400 : un engin superbe, et d'une force grisante. Mettez ce moulin dans un cadre périmétrique, un carénage intégral, enlevez un peu de poids, et vous obtiendrez la meilleure sport-GT de l'histoire !

Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Suzuki GSX 1400 2001"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :