Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Essais du casque Dexter X-Road

Essais du casque Dexter X-Road

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

J'ai pu essayer pendant 1 mois le casque Dexter X-Road de chez Motoblouz, il est temps de vous faire un premier retour sur expérience.

Je me suis toujours demandé comment se comportait un casque modulable en utilisation quotidienne, y a t'il un vrai plus ? le confort est il toujours là ? Voilà déjà de nombreuses années que j'accumule les casques intégraux, en passant par différentes marques, et gammes de prix, voilà l'occasion de comparer cette expérience aux casques modulables.

Cocorico, notre partenaire Motoblouz est justement l'instigateur de la marque Dexter. Une marque Française, où les équipements sont pour certains construits en Chine. Généralement, on a tendance à associer les produits Chinois à des produits de contrefaçon ou de mauvaise qualité. Alors, à tord, ou à raison ?

Un petit tour d'horizon de ce Dexter X-Road.

Une fois sorti de son emballage, je découvre ce casque tout blanc vernis. Un touché agréable, et des matériaux de bonne qualité. Des mousses agréables et des systèmes manuels vraiment simples. On retrouve donc des aération faciles à manipulées, même avec des gros gants. Ensuite vient le système de blocage de la mentonnière, étant donné que c'est mon premier casque modulable, on va essayer de comprendre comment l'activer, et s'habituer au système d'ouverture. Le module est placé au niveau du menton, et est accessible par une fente dans l'anti-remou du casque. Le temps de comprendre et on trouve de nouveau un mécanisme simple et pratique. Il faudra voir ce que cela donne en œuvre de marche.

Dernier mécanisme, c'est le système de l'écran solaire intérieur. Une molette rouge en bas à gauche du casque permet de faire descendre la visière. La molette est dotée d'une sécurité avec un petit bouton. Il faut donc appuyer puis tourner la molette, cette manipulation n'est pas tout de suite évidente, il faudra vraiment voir en route si la manipulation reste facile à exécuter avec des gants d'hiver.

Une première sensation qui donne envie d'enfourcher la moto et voir ce que ça donne en roulant.

En route mauvaise troupe*

On s'équipe et on découvre enfin le casque. Motoblouz m'avait fait parvenir également un tour de cou coupe-vent afin de le tester avec le casque. Ce dernier mis en place, on découvre qu'il faut bien tirer sur les sangles du casque afin d'écarter les joues et installer le casque sans faire descendre le cache cou. Rien de bien méchant en soit me direz vous. La manipulation se fait bien, et n'oblige pas le motard de repositionner le cache cou. Non négligeable lorsque l'on est souvent amené à mettre son casque en l'enlever et ce malgré la mentonnière relevée.

En revanche, lorsqu'il faut la redescendre, on se rend compte que l'anti-remou reste au niveau du menton et qu'il ne passe pas en dessous. Là encore, ce n'est pas la mort, juste que je m'attendais à ce que tout vienne en place sans rien faire. La manipulation reste très simple et surtout ultra rapide. La mentonnière se ferme très bien, et le casque se positionne de lui même.

Une fois en route, le casque est très agréable en vitesse modérée. Aussi bien en version intégrale qu'en version Jet. Les aérations sont vraiment parfaites. On n'a ni chaud, ni trop froid, et je n'ai jamais eu de problème de buée malgré les fraîcheurs matinales. En ville, ce casque se révèle vraiment super.

En campagne, le casque reste agréable, on profite largement du paysage avec sa visière grand angle. J'ai pu profiter des grosses tempêtes de fin Décembre pour tester ce casque sous de grosses pluies. Là encore, rien à redire, la pluie glisse, pas de problème de buée sur la visière. Le casque reste sein.

Mais comme partout, il faut un point négatif à tout essai objectif. Je n'ai pas vraiment apprécié ce casque lors de mes trajet sur l'autoroute, passé les 100km/h le casque devient bruyant, au point de devoir mettre des boules kies. Mais malgré ça, je n'ai ressenti aucun ballottement, aucun remous du casque suite à la vitesse. Le casque reste là encore agréable.

N'ayant pu faire l'essai que sur la période hivernale, je ne pourrais vous faire de retour sur une utilisation quotidienne de la visière solaire, mais malgré mes ressentiments en statique, la manipulation reste simple et rapide, même avec de gros gants.

Tour de cou.

Je profite de cet essai pour donner mon avis sur le tour de cou. Je dois avouer que pour un casque modulable, il est excellent. Très simple à mettre avec ses velcros, il s'adapte très bien à toutes les têtes. Et il tient vraiment bien la chaleur, malgré par grands froids ; Moi qui suis frileux, je n'ai rien à redire sur ce tour de cou, même avec la mentonnière relevée, rien à redire. Pour une utilisation avec un casque intégrale, il est moins évident à mettre, il ne reste pas en place lorsque l'on met le casque, donc je le conseillerais surtout aux casques Jet et modulables. Il est vraiment top dans ces conditions.

Conclusion

Donc pour cette première partie d'essai en hiver, le casque est d'un rapport qualité prix au top. Vous trouverez peu de casque à ce prix, avec autant d'option et de qualité. Il est recommandé pour une utilisation urbaine et balades tranquilles. Mais ce n'est qu'un premier mot, je reviendrais d'ici quelques mois pour vous donner mon avis sur le long terme et surtout avec un été chaud et ensoleillé pour tester toutes les fonctionnalités de ce casque Dexter X-Road. Donc restez connecté ...

Infos Motoblouz

* Paul Verlaine - "Prologue"

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Essais du casque Dexter X-Road"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire