Fiche moto > > > SVF 650 GLADIUS 2012 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Twin & Conquer - Offensive sur Bologne

Suzuki SVF 650 GLADIUS

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Suzuki

Suzuki SVF 650 GLADIUS 2012

Roadster
Fiche créée le 03/12/2011
Suzuki SVF 650 GLADIUS

                Lorsque que Suzuki a présenté il y a maintenant presque 10 ans son turbulent petit roadster SV 650, la marque a surtout commercialisé un vrai petit monstre, aussi percutant que la Ducati du même nom et concurrente. Un épouvantail dans la catégorie, au succès foudroyant... qui s'est étiolé petit à petit, la 2eme génération de SV ayant bien moins convaincu que la 1ere. Le succès pourrait revenir avec le nouveau roadster twin d'Hammamatsu : la Gladius. Une machine au style très italien et aux caractéristiques très japonaises.

                Nom de code : SVF 650. Surnom : Gladius. Ce mot sonne comme une provocation. Faut-il y voir plus qu'une menace pour la concurrence ? Assurément ; quant on sait qu'il s'agit du nom latin de l'épée utilisée par les légions romaines de l'antiquité. Coïncidence amusante : MV-Agusta a donné à une version de sa Brutale l'appellation de Gladio.
La SVF a donc bien des tendances italiennes, dans son appellation comme dans ses principes. Regardons de plus près. Un phare sculpté typé Brutale, un demi-cadre treillis relié à des platines en alu... ah non ! on dirait, mais ce sont en réalité des caches... L'essentiel demeure : un twin en L vif et pêchu... Voici la concurrente la plus sérieuse et la plus copieuse de la Ducati 696 Monster. Le design de la Gladius n'est pas aussi saignant et compact que celui de l'italienne ; il officie avec plus de douceur mais également avec nervosité. On aurait cependant apprécié un autre pot ; celui-ci semble provenir d'une moto chinoise débraillée.

                Le coup d'oeil passé, tout le monde sera ravi que la Gladius reprend le fameux twin des SV. Un bicylindre louangé depuis sa création. Pour la SVF, Suzuki l'a quelque peu revu. Esthétiquement, avec des carters redessinés... et surtout au niveau des arbres à cames, pour assouplir et rendre plus disponible la mécanique. Le punch n'y perdra pas car la transmission a été raccourcie, et pis, les motoristes ont dû garder une grande partie des 74 ch. Le réservoir est moins généreux avec seulement 14,5 litres - On s'en foutrait presque tant la douceur de ses courbes et ses tons bicolores sont agréables. Mais pas de panique pour l'autonomie : l'allumage est confié à 2 bougies iridium par cylindre, l'essence pulvérisée par des injecteurs à 10 trous, et l'électronique de bord est optimisée.

                Les débutants, les fans de la SV et les amateurs de machines de cette catégorie seront enchantés de savoir que la SVF garde beaucoup d'idées de la SV. Son moteur, bien sûr, mais aussi son gabarit, mais aussi ses solutions techniques. Fourche standard avec disques de frein de 290 mm de diamètre gnaké par des étriers double pistons (ABS en option prévu) , bras oscillant banal (heureusement qu'il est peint en noir). On est loin du matos italien, mais au niveau du prix, ça fait une sacrée différence. on note également le retour du traditionnel phare à ampoules et l'adoption d'un nouveau tableau de bord. Un cousin de celui de GSR, pas spécialement gai, mais bien pratique avec son indicateur de rapport engagé.

                Le temps de la SV est passé - Celui de la SVF est-il venu ? En tout cas, la machine semble joyeuse à tous les points de vue. Le jeu de coloris, avec cadre et jantes qui changent de couleurs suivant les versions, le twin remarquable, une fourche réglable en précontrainte (espérons qu'ils aient revu l'hydraulique), une selle pas trop haute,  et la facilité connu des SV. Bon, c'est clair, on veut essayer tout de suite. La nouvelle ER-6 N, elle, rigole un peu moins.
Un beau plumage sur un très sympathique ramage, que veut-on de plus ? Ah oui, une jauge à essence peut-être...

Fin 2012, c'est la chute des prix pour la gladius : on passe de 6 499 à 5 599 euros, et de 6 999 à 6 099 pour la version ABS ; avec en plus 200 euros d'accessoires offerts.

Pensez à votre équipement moto
Un équipement moto adéquat et en bon état est la seule protection du motard lors d'une chute ou d'un choc.
Vous trouvez l'indispensable (casque, gants, blousons, bottes), l'essentiel et bien plus chez notre partenaire. Notre partenaire équipement moto : motoblouz.com
L'aspect technique de la

Suzuki SVF 650 GLADIUS 2012

Suzuki SVF 650 GLADIUS
  • Chassis :
  • Cadre : Treillis tubulaire en acier
  • Réservoir : 14.5 litres
  • Hauteur de selle : 785 mm
  • Longueur : 2130 mm
  • Hauteur : 1090 mm
  • Empattement : 1445 mm
  • Poids en ordre de marche : 202 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm, déb : 130 mm
  • frein AV 2 disques Ø 290 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • à 6 rapports
  • par chaine
  • Train arrière :
  • monoamortisseur, déb : 130 mm
  • frein AR 1 disque Ø 220, étrier 1 piston
  • Roue AR : 160 / 60 - 17"
  • Moteur :
  • Bicylindre en V à 90°, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 39 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 645 cc (81 x 62,6 mm mm)
  • 72 ch à 8400 tr/min
  • 6.4 mkg à 6400 tr/min
Ce qu'il faut retenir de la

Suzuki SVF 650 GLADIUS 2012

Les plus
  • Le twin pétillant
  • Style général
  • Tarif
Les moins
  • Bras oscillant simple
  • Echappement... à apprécier
  • Equipement soft
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Suzuki SVF 650 GLADIUS 2012"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :