Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé > Article de fond > Bol d'or 2016

Suivez le Bol d'or 2016

Bol d Suivez l'aventure de la 80ème édition du bol d'or sur le circuit du Castellet ; nouveau format, pour l'édition du championnat du monde d'endurance 2016 - 2017.
18/09/2016 16:26 Les photos de l'arrivée et du podium en attendant une belle galerie pour se remémorer les superbes moments passés sur le circuit du Castellet : Cliquez ici
18/09/2016 15:10 C'est donc sans surprise que le Suzuki Endurance Racing Team remporte cette 80ème édition du bol d'or. Ils mettent ainsi fin à 4 années consécutives où la Kawasaki du SRC repartait avec ce bol. Dominique Melliand a dirigé ses hommes pour contrôler la course de bout en bout. Ils ont eu "la chance" et la maîtrise de ne pas avoir de problèmes durant ces 23h50 de course. La kawasaki n°11, emmenée par Grégory Leblanc, Randy De Puniet et Fabien Foret n'aura jamais pu combler les 10 tours qui les séparent des leaders. Mais on su tout de même se mettre à l'abri du team Tricks star qui termine donc à la troisième place. Dans la catégorie Superstock, c'est la Yamaha 96 qui passe en première la ligne d'arrivée. En 6ème position scratch, il devance de peu la ZX10R du team Tati Beaujolais. La troisième de la catégorie est la Yamaha R1 du 3Art Yam'Avenue, qui a perdu un peu de ces prédécesseurs, en passant la ligne à 2 tours d'eux. La grosse remontée vient du GMT94 qui après être tombé très loin dans le classement suite à différents problèmes en début de course, réussi à finir la course à la 9ème place. Niccolo Canepa, ainsi que ses co-équipier ont fait un travail de fou, en réalisant des tours chrono d'1"59. - Suzuki Endurance Racing Team - SRC Kawasaki - TRICK STAR Racing - MACO RACING Team - F.C.C. TSR Honda - MOTO AIN CRT - Tati Team Beaujolais Racing - TEAM 3ART YAM'AVENUE - GMT94 YAMAHA - Voelpker NRT48 by Schubert-Motors - Racing Team Sarazin - Yamaha Viltaïs Experience - Junior Team LMS Suzuki - Team R2CL - Space Moto 37 - RAC 41 - TEAM LOUIT MOTO - Cottard Motosport - Zuff Racing Team - Team Bolliger Switzerland - LMD63 - MOTO JOURNAL - Team Dunlop Motors Events - GIRLS RACING TEAM - MOTO CLUB DE GEMENOS 1 - No Limits Motor Team - TIPTOPTEAM 56 - PIT LANE ENDURANCE - WSB-Endurance - Lukoil BMW Motorrad - DUCATI ESPRIT RACING TEAM - ARTEC
18/09/2016 13:53 On vous parle toujours des mêmes depuis quelques heures, c'est vrai que certains ont disparu du top 10, mais où sont ils ? La 333 qui était aux avant postes pour la première place superstock est tombée à la 12ème place, juste derrière la Yam du GMT94. La 111 du Honda Endurance Racing a abandonné suite à des problèmes mécaniques. La Ducati 121, seule dans sa catégorie est à la 30ème place, et semble en difficulté. La 69 du Ecurie Chrono Sport, que l'on suit chaque année à titre personnel, a dû également abandonner. Et ils ne sont plus de 30 en piste, mais pas sûr qu'ils soient encore aussi nombreux à la fin de la course. Malgré un temps vraiment très agréable pour de la compétition, le circuit met à rude épreuve les motos et les pilotes. Chaque détail compte, par exemple le team 36 du 3ART Yam'Avenue nous a confié qu'ils bouffaient de la chaîne, qu'ils devaient re-graisser avec de la 5/30 à chaque relais et qu'ils changeaient même la couronne régulièrement. 6 d'utilisés depuis le début de la course. La ligne droite du mistral, longue de 1.8km permet aux motos de passer la barre des 300km/h, une piste plate en apparence, mais à de tels vitesses, les efforts et les mouvements sur la moto sont considérable. Et ils attrapent les freins à moins de 200m du virage pour rentrer dedans à plus de 200km/h. De limites invraisemblable qui sont répétés continuellement et qui demande beaucoup de rigueur dans le pilotage.
18/09/2016 12:35 Un point course, pas de changement dans le top 10, le temps reste clément, venteux mais les pilotes ont su adapter leur pilotage, et chacun a trouvé ses marques. Il reste 2h30 de course, il faut savoir rouler vite, mais sans trop en faire pour ne pas risquer le gros dégât. Etienne Masson emmène avec lui le team Suzuki endurance, sans souci, ils ont 10 tours d'avance sur Randy de Puniet et sa kawasaki n°11. Erwan Nigon est troisième un tour derrière. A noter, les cinq premières du classement sont en catégorie Superbike, et les cinq suivantes en catégorie Superstock. Le GMT 94 poursuit quand à lui sa remontée, ils sont maintenant en 12ème position et reviennent à 16 secondes de la 333 Viltais experience. - Suzuki Endurance Racing Team - SRC Kawasaki - TRICK STAR Racing - MACO RACING Team - F.C.C. TSR Honda - Tati Team Beaujolais Racing (SST) - MOTO AIN CRT (SST) - TEAM 3ART YAM'AVENUE (SST) - Voelpker NRT48 by Schubert-Motors (SST) - Racing Team Sarazin (SST)
18/09/2016 10:18 Quelques nouvelles du GMT 94, ils ont subit beaucoup de problèmes en début de course, mais il sont parvenus à garder un bon rythme, et ils pointent maintenant en 15ème position, avec 29 tours de retard. Mais Niccolo Canepa force l'allure et tourne en moins de 2" au tour. Cela permet de revenir sur les hommes devant. Cela leur permettrait de grappiller quelques places et espérer limiter la casse dans la course au championnat.
18/09/2016 10:09 Les images de la bonne ambiance studieuse des stands au levé du soleil : Cliquez ici
18/09/2016 10:03 Il n'aura finalement pas fallu longtemps à la kawasaki du SRC pour prendre la seconde place au Strick Star 10, et déjà 45 secondes séparent les deux équipes. Erwan Nigon a fait l'effort pour réduire l'écart et s'accrocher, mais les hommes en vert sont vraiment très fort, et Randy qui a repris la guidon après ses deux compatriotes fait encore de magnifiques relais, avec des tours en 2"00, alors que les autres pilotes tournent avec 1 à 2 secondes de plus. La macco racing team et la FCC TSR Honda complètent le top 5. Pour le superstock, c'est toujours serré entre les teams de tête qui pointent en 7, 8 et 9ème position avec la MOTO AIN CRT qui précède la Tati Team Beaujolais Racing et la 3Art tenante du titre.
18/09/2016 08:22 L'endurance n'est vraiment pas une course simple, la dure loi de la mécanique, ou les limites du corps humain ont eu raison de 21 équipages, ils ne sont plus que 34 en piste. Et cela ne devrait pas s'arrêter là, car certains team rencontrent des problèmes et la DUCATI ESPRIT RACING TEAM par exemple totalise 105 tours de retard sur la moto du SERT. Anthony Delhalle cède le guidon à Vincent Philippe.
18/09/2016 07:56 Le soleil s'est levé sur le circuit, la nuit a été fatale pour la Yamaha du YART qui a dû abandonner sur casse moteur. En revanche, le SERT poursuit son bonhomme de chemin sans aucun problème. Ils comptent un matelas bien confortable d'avance sur leurs poursuivants avec 9 tours qui les séparent du team Japonais Strick star. Ce dernier est par contre mis à mal, sous pression par Randy De Puniet qui remonte petit à petit sur Hitoya Izutsu, lui reprenant entre 2 et 5 secondes au tour. Un spectacle très impressionnant de l'ancien pilote MotoGP. Du coté de la superstock, c'est Johan Nigon sur la 96 qui a repris la première place de la catégorie. Mais la nuit a été difficile pour la team 333 qui est tombé à la 12ème place. - Suzuki Endurance Racing Team - TRICK STAR Racing - SRC Kawasaki - MACO RACING Team - F.C.C. TSR Honda - Team Bolliger Switzerland - MOTO AIN CRT (SST) - Tati Team Beaujolais Racing (SST) - TEAM 3ART YAM'AVENUE (SST) - Honda Endurance Racing
18/09/2016 01:38 Coté Superbike, il n'y a pas trop de mouvement, mais coté Superstock, les motos 96, 333, 4 et la 36 sont dans un mouchoir de poche. Enfin une grosse poche, deux tours séparent la première, qui pointe à la 8ème position scratch, de la dernière. Il reste encore plus de 13 heures de course, cela leur laisse du temps pour se départager.
18/09/2016 00:58 La kawasaki n°11 a pu reprendre la piste avec Fabien Foret, ils sont revenus et pointent en 7ème position.
18/09/2016 00:44 Coup de théâtre, la Kawasaki du SRC est rentrée au stand, et dégringole au classement, elle pointe déjà en 8ème position avec 8 tours de retard sur le SERT. Les mécanos s'activent dans le box, et tout le monde s'interroge sur l'origine du problème. C'est maintenant la Yamaha du YART qui occupe la seconde place, et la Kawasaki du Trick star est à 49 secondes derrière.
17/09/2016 23:40 Le premier tiers de la course est dépassé, et le classement se fige un peu. Après un début assez mouvementé, on commence à voir les stratégies des teams se dessiner. - Suzuki Endurance Racing Team - SRC Kawasaki - YART Yamaha Official - TRICK STAR Racing - MACO RACING Team - F.C.C. TSR Honda - Yamaha Viltaïs Experience (SST) - Team Bolliger Switzerland - MOTO AIN CRT (SST) - Tati Team Beaujolais Racing (SST)
17/09/2016 22:34 La neutralisation vient de s'arrêter, les pilotes ont repris le rythme. Fabien Foret sur sa n°11 se retrouve maintenant à 2 tours pile de retard de Vincent Philippe avec la Suzuki du SERT. C'est la numéro 7 du YART qui complète le podium en doublant la n°10 du Trick star. Le combat va être dur entre ces deux équipage. Sinon cette année, nous avons la chance d'accueillir 4 femmes pilote. Un équipage complètement féminin compose le Girl Racing Team. Melissa Paris (USA), Jolanda Van Westrenen (NED) et Carole Goncalves (FRA) sont actuellement en 31ème position. Un beau classement pour ces femmes qui n'ont rien à démériter. En espérant les voir haut dans le classement à l'issue des 24 heures. La quatrième femme est Amandine Cruzot, celle qui était auparavant la 4ème pilote des girls racing a trouvé une belle place chez LVM Motors. Aux cotés de Alfredo Rodriges et de David Henriques, l'équipage est en 43ème. Ils ont 45 tours de retard sur les leaders. Ce bol d'or semble plus difficile pour cette équipe.
17/09/2016 22:04 Quatrième neutralisation de la course suite à la chute de la Honda n°111, Julien Da Costa s'est encastré dans des gros matelas en mousse. Il semble bien aller, il rentre aux stands pour réparer les dégâts occasionnés.
17/09/2016 21:38 Retrouvez notre sélection des photos de la grille de départ : Cliquez ici
17/09/2016 21:37 Nous venons de passer le premier quart de course, et les choses ont peu évoluées en tête de course depuis la tombée de la nuit. Les pilotes restent prudent avec un vent assez fort, et les chronos sont un peu remontés avec des temps avoisinant les 2"03. La suzuki du SERT conserve son avance sur la SRC n°11 et la Honda n°111. 21h32 : C'est aussi la troisième neutralisation de la course suite à la chute d'un pilote. Au classement, on retrouve : - Suzuki Endurance Racing Team - SRC Kawasaki - Honda Endurance Racing - YART Yamaha Official - TRICK STAR Racing - MACO RACING Team - Yamaha Viltaïs Experience - F.C.C. TSR Honda - Team Bolliger Switzerland - MOTO AIN CRT
17/09/2016 20:11 Après un premier safety car vers 19h30, un second safety car a été déclenché à 20h. Si les arrêts peuvent être bénéfiques pour certain, cela ne fait pas les affaires des autres. Maintenant les 4 premiers équipages sont espacés d'un tour. On retrouve donc : - La suzuki endurance racing team - La Kawasaki SRC - La Honda 111 - La Kawasaki n°10 - La Yamaha du YART dans le même tour que l'équipage japonais Trick star 10. La première superstock est en 8ème position, il s'agit de la Moto Ain CRT d'Hugo Clere, Alexis Masbou et de Ludovic Gherardi.
17/09/2016 19:30 Première neutralisation de la course, suite à la chute d'une moto en entrée de ligne de stand. La moto va rentrer, mais les dégâts sont importants.
17/09/2016 19:26 Deux équipages ont déjà signé les feuilles d'abandon suite à des problèmes mécanique. Mais il est fort à parier que d'autres en fasse de même, car la Penz13 a de gros problèmes, ils sont bloqué dans les stands et ont déjà 69 tours de retard sur l'équipage du SERT. D'autres équipages ont également des problèmes et sont dans leur box, en train de retourner les motos dans tous les sens afin de réparer ce qu'ils peuvent. L'endurance, c'est aussi la détermination, le besoin d'aller au bout, de finir les 24 heures, quelque soit le classement. C'est pour cela que beaucoup "d'inconnus" viennent tenter leur chance, et passer le drapeau à damier afin d'écrire leur nom à jamais.
17/09/2016 18:34 Trois heures vingt se sont écoulées depuis le lancement de la course. La Suzuki de Dominique Méliand est toujours en première position. Anthony Delhalle, Etienne Masson et Vincent Philippe ont deux tours d'avance sur la Honda 111 de Julien Da Costa, Sébastien Gimbert et Freddy Foret. En troisième place, Randy De Puniet sur la Kawasaki numéro 11 emmène avec lui ses collègues Grégory Leblanc et Fabien Foret à la poursuite des hommes de tête. Ils ont 32s d'écart avec leur prédécesseurs. Pour la suite du top 10, on retrouve : - La honda 111 - La Honda watanabe 5 - La Yamaha du YART 7 - Alexis Masbou avec Yamaha 96 - La Yamaha 333 - La Bolliger n°8 - Louis Bulle avec la n°36, tenante du titre superstock. Pour la GMT 94, les problèmes continuent, Niccolo Canepa est contraint de rentrer aux bout des stands pour pouvoir revenir au plus vite et réparer la Yamaha. Ils étaient revenu à la 23ème position.
17/09/2016 17:03 Deux heures de course : - Suzuki du SERT - Kawasaki n°11 - Honda n°111 - Penz 13 - Trick star 10 Information importante de la direction de course, le fait d'avoir retardé de 10 minutes ne retarde pas l'heure initiale de fin de couse. L'arrivée est donc maintenue à 15 heure demain.
17/09/2016 16:33 Des nouvelles de Louis Rossi, durant le tour de chauffe, la roue arrière de la BMW 88 s'est bloquée, entraînant la chute de son pilote. La moto a pu être ramenée aux stand et reprendre la piste. Mais ils pointent toujours en 50ème position. Louis est toujours à l'infirmerie pour faire des analyses.
17/09/2016 16:25 Retournement de situation dès la première heure. Niccolo Canepa, au guidon de la GMT94 rentre aux stands, et il aura fallu près de 10 minutes aux mécano pour faire repartir la moto avec Lucas Mahias. L'équipe se retrouve reléguer en 48ème position. Un problème mécanique qui aura été bénéfique à la Kawa du SRC qui remonte en seconde position, toujours derrière le SERT, et en tenant 3 petites secondes d'avance sur la Trick Star 10. Un départ mouvementé malgré un temps toujours aussi clément.
17/09/2016 16:05 C'est après 45 minutes de course que le jeu des stands à commencer. Gilles staffler et Christophe Guyot ont rappeler leur n°11 et 94 pour ravitailler. La procédure ayant été plus longue, il faut réduire la durée du relais afin de ne pas tomber en panne. C'est l'erreur qu'à fait la Team April n°50 où Gregg Black a dû rentrer aux stands en poussant la moto. Un temps perdu considérable qu'ils pourraient regretter. Ce jeu d'arrêt au stand permet de revoir le classement, où le SERT reste en première position, mais où le GMT 94 et la Kawasaki n°10 complètent le top 3.
17/09/2016 15:33 Après seulement 22 minutes de course, les places ont beaucoup évoluées aux avant postes, c'est maintenant Anthony Delhalle qui mène la danse, ou plutôt la course, pourchassé par Brockes Parkes sur la YART, et Erwan Nigon sur la numéro 10 du team Trick Star Racing. Les suivant sont dans l'ordre, la SRC, la GMT94, la Penz13, la 50 de team April, et la 111 de Freddy Foray.
17/09/2016 15:19 C'est avec 10 minutes de retard sur le programme initial que cette 80ème édition du Bol d'Or vient d'être lancée. C'est la kawasaki de Greg Leblanc (la n°11) qui a su tirer l'épingle du jeu en prenant la première place. S'en suivent la Suzuki du SERT, la Honda officielle 111, plus la Suzuki n°50 de Gregg Black, et enfin c'est la Yamaha du Yart qui complète le top 5. David Checa qui s'élançait le plus près de ligne n'a pas conserver l'avantage qu'il avait, il pointe en 6ème position. Mais il faut se rappeler qu'il s'agit d'une course d'endurance de 24 heures et qu'il peut se passer beaucoup de choses pendant ce temps là. Le temps est idéal avec une température modérée, une petite brise fraîche qui permet aux pilotes et surtout à la mécanique de ne pas trop souffrir.
17/09/2016 13:50 Après un warm-up un peu compliqué, cela a pas mal retardé le planning de la journée. La coupe Yamaha YZF 1 R125 s'est tout de même tenue pour accomplir 10 tours, où Hugo Robert a réalisé une très belle remontée et prendre le devant sur Enzo Ceolotto et Amaël Lemaitre.
17/09/2016 12:37 Fin du warm-up, écourté par un drapeau rouge, nous n'avons pas la raison de cette interruption de séance. C'est donc la Yamaha du YART qui boucle le tour le plus rapide en 1'59.535, suivi de celle du GMT94 et de la Suzuki du SERT. Les deux Yamaha sont les seules à être passées sous la barre des 2 minutes. Cette séance était l'occasion pour les équipes de faire les derniers tests, les derniers réglages en fonction de la température de la piste, des conditions atmosphérique. Reprise du warm-up après 10 minutes d'interruption. Mais c'était sans compter la suzuki du No Limit qui est partie à la faute à la fin du premier tour et qui a dû interrompre une seconde séance de warm-up. Les pneus froid ont eu raison de la maison et de son pilote qui a perdu le contrôle en montant sur les vibreurs et qui a chuté, occasionnant un feu sur la moto, en plein milieu de la piste.
17/09/2016 12:11 Le classement cumulé des deux manches du bol classic donne donc la Twins racing team vainqueur avec plus de 50 secondes d'avance sur la n°10 du PowerRacing Japaut club, et la n°26 de plein gaz. Un effort décomposé en deux temps aura permis aux meilleurs de réaliser 97 tours du circuit Catellet en 4 heures 3 minutes 23 secondes et 777 centièmes. Place maintenant au warm-up avec les EWC et les SST. Derniers réglages pour les équipes avant le départ des 24 heures.
17/09/2016 11:09 Pour la seconde manche du bol classic, c'est la n°36 du Team Paris Nord Moto qui l'emporte, une belle performance quand on sait que lors de la première manche, ils avaient terminé à la 36ème position. Derrière eux, on retrouve la n°26 plein gaz, qui pointaient à la 4ème position lors de la 1ère manche. Et enfin la n°80 du Bolliger Classic Endurance qui remontent de la 6ème place à la 3ème.
17/09/2016 09:06 La première galerie du week-end, retrouvez des photos du bol d'Argent : Cliquez ici
17/09/2016 09:05 Hier soir, lors de la première manche du bol classic, c'est RoadRunner Team qui s'empare de la première place. A l'issue des 2 heures de course, Bradn et Van Der Mark ont franchit la ligne avec une minute et une seconde d'avance sur la Twins racing team et a Powerracing Japauto. La deuxième manche se déroule en ce moment même pour connaitre le vainqueur de cette course classic, réponse à 10:45.
16/09/2016 17:10 C'est finalement la Roots Racing Team qui emporte ce bol d'argent, avec 78 tours accomplis en l'espace de 3 heures, Maxime Caillet et Frédéric Bernard au guidon de leur Yamaha devancent la Triumph des Pistards Ubayens et la MV Agusta de Nmr Racing 89 Moto et Loisirs.
16/09/2016 16:11 Deux heures se sont déjà écoulées durant ce bol d'argent, et il n'est pas toujours simple de savoir qui mène la danse, la tête de course ne cesse de changer à travers les accidents, les arrêts aux stands et autres faits de course. La Ducati Scuderia Moto a repris la tête de la course après être partie dans cette position en début de course. S'en suit la Pistards Ubayens n°4 et la Team MSR n°47. La moto 616 de David Dumain et de Renaud Lavillenie se classe pour le moment en 19ème position. Encore 55 minutes de course, tout peut encore changer.
16/09/2016 14:59 Dans le bol d'Argent, à près d'une heure de course, c'est le team MSR Défi 23 avec Gérald Muteau et Pascal Picaux qui mènent la danse. Suivi par la Ducati Marseille n°13 et la Roots Racing team N°6. Cela beau être des roadsters, les pilotes tournent quand même en 2 minutes 17. Ils manquent forcément d'allonge dans la ligne droite du Mistal, mais cela reste très impressionnant à voir.
16/09/2016 13:36 C'est le GMT94 qui s'élancera en premier sur la grille de départ, les hommes de Christophe Guyot ont réalisés de magnifique Chrono. Même si cela n'est pas la spécialité de David Checa, pilote historique du team, ses confrères Niccolo Canepa et Lucas Mahias ont fait un boulot d'enfer afin d'aligner la Yamaha en tête sur la ligne. Ils seront suivi par la Suzuki du SERT, et par la Kawasaki du SRC. Coté Stock, le team Louit Moto avec le numéro 33 s'élancera en 9ème position, mais première de sa catégorie. Emeric Jonchière, Anthony Loiseau et Morgan Berchet ont fait un magnifique travail pour cette première course du championnat.
16/09/2016 12:27 Si d'aventure, les informations et les photos restransmises sur Motoplanete ne vous suffisaient pas, vous pouvez suivre le direct sur l'Equipe 21 : Cliquez ici
16/09/2016 11:49 Ce week-end, le programme est dense pour cette 80ème édition du bol d'or. Aujourd'hui, nous assisterons au bol d'argent, la course de roadster moyenne cylindrée où les équipes de deux pilotes se relaieront pendant 3 heures afin de décrocher ce magnifique bol. Nous retrouverons d'ailleurs le vice champion olympique de la perche, Renaud Lavillenie au guidon d'une Yamaha MT09 accompagné de David Dumain, rédacteur en chef de Moto Journal. Durant le week-end, nous apprécierons le spectacle avec le bol d'or classic. Les vieux tromblons et autres vieilleries démontrerons qu'elles n'ont rien à envier aux surpuissantes sportives du SERT et du GMT94. Cette course a été divisée en deux manches, la première se déroulera ce soir, durant la tombée de la nuit, la seconde partie se tiendra demain matin, avant le départ des EWC et des SST. Demain matin, nous aurons également des animations de Stunt, la Coupe Yamaha R125 avec des YZF fournies par le constructeur. Le pilotage donnera le vainqueur à l'issue des 10 tours. L'équipe de motoplanete sera là tout au long du week-end pour vous remonter tous les événements de course et plus encore.
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Les statistiques Xiti - Régie publicitaire