Motoplanete

La marque Zehnder

En bref
Pays d'origine Suisse
Années de mis en service 1923 - 1939
Fermé
Millésimes
Nous n'avons pas encore de fiche moto à vous proposer pour cette marque. Mais si vous le souhaitez, rejoignez l'équipe et aidez nous à référencer les fiches moto à travers le monde
Localisation

1923 - 1939

          L'ancêtre, Jakob Zehnder

          Jakob Zehnder, né en 1855, est le pionnier de la lignée d'entrepreneurs Zehnder. Il travaillait en tant que mécanicien dans une usine de fabrication de boîtes à musique quand, en 1889, il entra en contact avec l'usine de production de vélos Adler, située à Francfort-sur-le-Main (Allemagne). Au cours des années qui suivirent, il put alors vendre, en tant que représentant de la marque, quelques vélos Adler dans sa région du Wynental (Suisse). Ce modeste commerce et les réparations occasionnelles effectuées sur les vélos vendus ont permis à ce père de famille nombreuse d'améliorer son salaire d'ouvrier d'usine.

          Dans son petit atelier, Jakob Zehnder effectuait des réparations de toutes sortes. A l'occasion, il pouvait vendre un vélo de la marque allemande « Adler », dont il était le représentant local. Par la suite, il vendit également des machines à écrire, des machines à coudre, des machines à laver et des motocyclettes.

          Fondation de la société en nom collectif J. Zehnder & Söhne

          Les sept fils de Jakob Zehnder suivirent des formations pour devenir commerçants et mécaniciens. Il prirent une part de plus en plus active aux activités de la société et incitèrent leur père à agrandir les ateliers. La décision d'extension fut prise en 1911/1912, avec la construction d'un petit bâtiment de production. Le 1er mars 1912, le père, Jakob, et ses trois fils aînés fondèrent la société en nom collectif « J. Zehnder & Söhne ». Dans la petite usine, les activités ne se bornaient plus à la réparation et à la vente : on y effectuait aussi des travaux d'émaillage, de nickelage et de cuivrage.

          La Suisse conquise par la légendaire motocyclette légère de Zehnder

          A la recherche d'un nouveau produit, les frères Zehnder achètent en 1923 une petite moto allemande. Ils procédèrent dans leur atelier à des essais sur son moteur et réussirent à augmenter la puissance de ce dernier. Les ventes de la motocyclette légère à moteur amélioré qu'ils mirent sur le marché suisse en automne 1923, s'envolèrent. La machine ne pesait que cinquante kilogrammes environ. Avec sa cylindrée de 110 cm3, le moteur à deux temps était d'une conception très simple. Parallèlement, son prix très raisonnable rendait la motocyclette abordable pour le plus grand nombre. Elle devint très rapidement populaire et reçut le surnom affectueux « Zehnderli ».
Fondation de la société par actions J. Zehnder & Söhne

          Dans les ateliers de Gränichen, les frères Zehnder entamèrent alors la production d'une première grosse série de 1 000 motos. Avec l'aide d'un investisseur, ils fondèrent, le 1er janvier 1924, la société par actions J. Zehnder & Söhne. Les années suivantes, les carnets de commande de la société ne désemplirent pas et l'effectif atteignit par moment 70 personnes.
Moto Clubs Zehnder

          La motocyclette Zehnder prouva sa fiabilité au quotidien tout en séduisant les amateurs de courses de moto lors des « Berg- und Flachrennen » (courses en montagne et sur plat), alors très populaires, auxquelles participaient presque tous les constructeurs de motos suisses. Il n'y avait presque pas de défi dont la « Zehnderli » ne sortait pas gagnante. Le réseau des distributeurs de Zehnder s'étendit dans toute la Suisse. Des distributeurs entreprenants fondèrent des Moto Clubs Zehnder, dont seuls les propriétaires d'une motocyclette Zehnder pouvaient devenir membres. Malgré le nombre incalculable de marques de motos, aussi bien suisses qu'étrangères commercialisées en Suisse, Zehnder put s'adjuger une part de marché confortable de 10 %.

          Le marché en quête de performances accrues

          En 1927, les ventes fléchirent à nouveau. Les clients recherchaient des machines toujours plus puissantes. C'est pourquoi les frères Zehnder décidèrent de développer un modèle de 250 cm3.  Ce dernier fut commercialisé en 1928, mais son moteur ne correspondait pas aux attentes du public et les ventes ne décollèrent donc pas. En raison de ces mauvais résultats, l'entreprise vint à manquer de liquidités. Elle avait acheté beaucoup de matériel afin de pouvoir produire de façon rentable. Les stocks grevaient de plus en plus les finances de la société. Cette conjoncture relança la recherche d'un nouveau produit qui pourrait faire tourner les ateliers.
Maschinenfabrik Gränichen AG

          Début 1930, la situation financière était devenue si catastrophique que les créanciers amenèrent les frères Zehnder à quitter la direction de la société. Le créancier principal dirigeait désormais l'entreprise, d'abord sous l'ancienne dénomination de la société (jusqu'en 1931), puis sous le nom de « Maschinenfabrik Gränichen AG ». Cette nouvelle entreprise commença en 1932 à produire sous licence des motos de la marque « Standard ». Pendant un certain temps, Maschinenfabrik Gränichen proposa à la fois des motos Zehnder et Standard, mais arrêta progressivement la production des modèles Zehnder dans la seconde moitié des années 30, ceux-ci étant devenus entre temps obsolètes sur le plan technique.

Crédits infos : Zehnder Group

*Droits, sources et copyright.

Autres marques
Voici d'autres marques venant de Suisse, et ayant produit des motos sur des périodes similaires à Zehnder