Motoplanete

La marque Hesketh

En bref
Type de motos fabriquées Roadster
Pays d'origine
Années de mis en service 1982 - aujourd'hui
Millésimes

         Hesketh Motorcycles est un fabricant britannique de motos, initialement basé à Daventry et Easton Neston, dans le Northamptonshire, en Angleterre.

          La société a été fondée en 1982 par Alexander Fermor-Hesketh, 3ème Lord Hesketh, suite au développement d'un prototype en 1980. Après deux restructurations de son entreprise qui èchouèrent rapidement, la marque fut maintenue et améliorée depuis 1984 par Broom Engineering, basé à l'aérodrome de Turweston, sur la frontière du Northamptonshire et du Buckinghamshire, toujours en Angleterre. La plus récente localisation de la marque depuis 2013 est basé à Kingswood, dans le Surrey, en Angleterre.

         Le projet a été inspiré par Lord Hesketh, qui avait l'intention de relancer l'industrie britannique moribonde de la moto, et à l'époque avait un reste de compétiton en F1 ; étant la dernière équipe privée à gagner un Grand Prix de Formule 1, avec James Hunt au volant. Lord Hesketh voulait utiliser les compétences et les installations construites dans cette optique pour plus d'image, puis la production d'une moto de qualité devait naitre.

         La moto Hesketh a été développée sur le domaine de Easton Neston, avec le prototype fonctionnant au printemps 1980 en utilisant un moteur spécial de Weslake. La bicylindre V 1000 (vaguement basée sur le marketing charismatique des motos Vincent, mais avec un regard plus contemporain sur la Ducati 860 GT), a offert toutes sortes d'avancées ; Par exemple, il s'agissait de la première moto anglaise à quatre soupapes par cylindre et deux arbres à cames en tête (technologie courante sur les machines japonaises).

         Après deux ans de développement, le projet a été annoncé à la presse et des partenaires furent recherchés pour sa fabrication. Cependant, aucune n'a été produite. Puis Lord Hesketh créa Hesketh Motorcycles plc. En 1982, une usine moderne a été créée pour fabriquer les motos Hesketh V1000 à Daventry.

        Cependant, il y avait de nombreux problèmes. Les motos étaient lourdes et délicates à conduire ; et peu fiables, avec de nombreux problèmes de fabrication s'ajoutant à une surchauffe du cylindre arrière en raison du manque de ventilation. La mauvaise presse qui en résulta, associée à une moto sous-développée, à l'absence de trésorerie et à un marché atone, condamna la société à une mise sous séquestre après la production de 139 motos.

         Cagiva visita les installations de Daventry en septembre 1982, en vue d'absorber Hesketh. Déçu par l'attitude certaines personnes de l'entreprise anglaise et par le peu d'outils industriels, Cagiva ne donnera pas suite à cette tentative de rachat.

         Triumph a aussi cherché à acheter les droits sur la machine d'Hesketh, car la marque manquait de nouveaux modèles au-delà de la vieillissante Bonneville. Une machine V1000 apparue un temps avec un badge Triumph sur son réservoir, mais Triumph a également manqué de financement pour acheter et développer la machine.

         En 1983, Lord Hesketh a formé une nouvelle société appelée Hesleydon Ltd pour fabriquer une V1000 remaniée avec un carénage complet, baptisée Vampire. Cependant, bien que la compagnie ait produit une moto ayant un certain potentiel d'exportation, la Vampire a retenu trop de défauts de la V1000 et seulement 40 furent produites avant que l'entreprise ne ferme en 1984.

         Développement après fermeture

         Mick Broom était l'ingénieur de développement / pilote de test de l'équipe originelle de la marque Hesketh. Lorsque Hesketh Motorcycles plc fut mise sous séquestre, Broom fit partie d'une équipe financée par Lord Hesketh afin de soutenir les propriétaires des machines d'origine, en proposant l'entretien et les modifications apportées aux motod vendues. Cette équipe est finalement devenu Hesleydon Ltd, qui a obtenu la certification nécessaire pour vendre à l'étranger et a continué de développer la Vampire après les demandes pour une version de tourisme de la V1000.

          Combiné au ralentissement général du marché des motos, au coût élevé des pièces et à l'incapacité de lever des fonds pour mettre en ?uvre des méthodes d'assemblage de production en volume, Hesleydon a cessé ses activités et Broom a continué à soutenir et à développer la moto aux côtés de travaux de développement pour d'autres usines et clients.

          Basé dans les lieux mêmes où le développement du V1000 avait commencé, Broom et son équipe ont commencé l'amélioration du V1000 dans une optique de Tourer longue distance pour «gentleman» , et surtout plus fiable. Cela comprenait la résolution de la surchauffe par l'augmentation du débit d'huile pour refroidir le cylindre arrière. Broom produisit jusqu'à 12 motos par an, développant en outre les machines conceptuelles Vulcan et Vortan.

          Silverstone

          En 2006, après avoir été obligé de quitter Easton Neston après la vente par Lord Hesketh à Leon Max, et l'intention de ce dernier de transformer les locaux en centre d'appel pour sa marque de vêtements Max Store, Broom Engineering a déménagé à Turweston Aerodrome près du circuit de Silverstone. Cependant, juste avant le déménagement, et à l'endroit où la plupart des pièces étaient dans des caisses d'emballage, un vol a eu lieu pour une valeur totale de £ 40.000 - y compris des documents irremplaçables, des outils et des motos. Cela a ralenti les améliorations prévues sur la production à petite échelle dans les nouveaux locaux.

        Renaissance de la marque

         En vertu de la nouvelle propriété et la gestion depuis Mick Broom a vendu la marque en 2010, Hesketh Motorcycles Ltd prévoit de relancer la production de nouveaux modèles au fil des ans.

         Début 2014, Hesketh Motorcycles a annoncé la sortie de la Hesketh 24 qui serait le premier nouveau modèle de Hesketh à être produit depuis une trentaine d'années.

         Les modèles Hesketh :

- V1000 :  V-twin gentleman's tourer. La machine originale est livrée avec un châssis nickelé Reynolds 531.
- Vampire :  version touring de la V1000, avec carénage et valises optionnelles.
- Vortan :  1100 cc ennuyeux, version sport du V1000 avec châssis très modifié.
- Vulcan :  un V1000 avec une série de modifications incluant un moteur de 1200 cc.
- Hesketh 24 :  édition limitée en série avec twin 1917 cc S & S, moteur nommé d'après la voiture de F1 de James Hunt de 1975.
- Sonnet 2200 : Café-Racer haut de gamme

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.
Source : Article Hesketh Motorcycles de Wikipédia en anglais (auteurs)