Motoplanete
À la une des Actualités

Enduro France - Un final en beauté.

Enduro France - Un final en beauté.

            Dimanche dernier, le moto club du Puy en Velay n’a pas failli à sa réputation et à clôturer de belle manière un championnat passionnant. Que ce soit au niveau des épreuves organisées ou des enjeux sportifs cette année est classée comme un grand cru. Des spéciales variées, des liaisons usantes, une organisation sans faille, du soleil, des spectateurs … tout était réuni pour fêter l’enduro et le sport en général. Félicitations à l’équipe de Louis LETURC. Pas de grosses surprises aujourd’hui mais une seconde place amère pour Seb GUILLAUME qui ne se coiffera pas d’un nouveau titre. La journée s’est finie dans le somptueux théâtre du Puy en Velay pour la remise des prix officielle du Championnat 2009.


ELITE E1 – Bourgeois et Curvalle retrouvent les joies du podium
            Pas vraiment de surprise pour Marc GERMAIN (YAMAHA), il remporte largement la journée ce dernier week-end de la saison. Il ne concèdera qu’une spéciale en fin de journée au « jeune » qui monte, Sébastien BOZZO (HUSQVARNA). Avec l’abandon de Julien GAUTHIER la veille et la blessure de Fabien PLANET (KTM) le podium était très ouvert pour les places d’honneur. Marc BOURGEOIS (HUSQVARNA-EEAT) réitère sa belle prestation de la veille est résistera bien aux attaques de Jordan CURVALLE (SHERCO) et Sylvain LEBRUN (KTM). Bien qu’ils n’aient marqué aucun point ce week-end Gauthier et Planet conserve respectivement leur seconde et troisième place au classement final.

Marc Germain : "[Ce titre] a probablement été le plus dur pour moi. Les progrès de Julien GAUTHIER et le retour dans la catégorie de Fabien PLANET m’ont imposé un rythme que je n’avais pas eu en championnat de France depuis plusieurs années (...) Je ne veux pas m’arrêter à neuf alors comptez sur moi pour tenter la passe de dix la saison prochaine ! Je remercie YAMAHA Motor France à qui je dédie aussi mon titre. Le week-end prochain je serai de nouveau entre les banderoles, à Saint-Flour où je participe à la finale du championnat du Monde. J’espère que les spectateurs viendront aussi massivement qu’ils l’ont fait lors des finales à Noirétable, Mende et Uzerche pour ne citer que les trois dernières."

DIMANCHE E1
 1- GERMAIN / 48.25.719
 2- BOURGEOIS / 49.18.875
 3- CURVALLE / 49.32.778

CLASSEMENT FINAL E1
 1- GERMAIN (YAMAHA) / 231 pts
 2- GAUTHIER (HM HONDA) / 153 pts
 3- PLANET (KTM) / 149 pts
 4- BOURGEOIS (HUSQVARNA) / 121 pts
 5- LEBRUN (KTM) / 108 pts


ELITE E2 – La vie en vert
            Sûrement vexé par sa journée du samedi, David KNIGHT a retrouvé ses sensations au guidon de la KAWASAKI et n’a laissé aucune chance à Emmanuel ALBEPART (KAWASAKI) et Nicolas PAGANON (KAWASAKI). Une fois l’écart creusé les regards se sont alors fixés sur le duel ALBEPART/PAGANON. Après un début de matinée difficile pour Albepart, il retrouvera le rythme mais ne pourra plus remonter sur ses adversaires même en réalisant de super chronos en fin d’après midi pour échouer à 1,152s de Ganon. Le pilote de l’EEAT, Adrien METGE s’est encore une fois bien battu et s’offre une belle quatrième place. L’autre course dans la course était entre David FRETIGNE (YAMAHA) et Damien MIQUEL (YAMAHA) pour la troisième place du final. Ayant pris l’ascendant la veille, Miquel termine devant Fret qui fera une grosse chute dans la première spéciale du dernier tour et finira la course difficilement. La troisième marche du podium reviendra alors au Corse d’Ajaccio.

Emmanuel Albepart (KAWASAKI Pulsion) / Vice-champion de France : « Je me suis posé beaucoup de questions cette année. Il faut dire que j’avais Johnny AUBERT comme adversaire direct et forcément ça ne simplifie pas les choses. David Frétigné et Damien Miquel m’ont aussi compliqué la tâche mais aujourd’hui le résultat est là. Cette place de deuxième est comme une victoire pour moi, Johnny est déclassé ! J’ai passé un super week-end et j’avoue qu’une victoire devant David KNIGHT fait plaisir, même si je sais qu’il n’était pas à 100% samedi, dimanche il s’est pris au jeu, il allait beaucoup plus vite… ».

DIMANCHE E2
 1- KNIGHT / 48.36.736
 2- PAGANON / 49.24.207
 3- ALBEPART / 49.25359

CLASSEMENT FINAL E2
 1- AUBERT (KTM) / 200 pts
 2- ALBEPART (KAWASAKI) / 182 pts
 3- MIQUEL (YAMAHA) / 151 pts
 4- FRETIGNE (YAMAHA) / 142 pts
 5- METGE (HUSQVARNA) / 125 pts


ELITE E3 – Nambotin champion
            Une fois n’est pas coutume, Christophe NAMBOTIN (GASGAS) remporte la seconde journée après avoir fait second le premier jour. Mais cette victoire était aussi synonyme de titre puisque le règlement stipule qu’en cas d’égalité aux points et aux nombres de victoires et secondes places c’est celui qui remporte la dernière journée qui est sacré champion. Seb GUILLAUME (HUSQVARNA) ne sera pas en mesure à aucun moment de venir chercher Nambot et la victoire de ce dernier est sans appel puisqu’il remporte toutes les spéciales avec près de 50s d’avance au final : "Cette année le challenge était relevé. L'année dernière Seb, mon adversaire direct, avait eu pas mal de soucis en début d'année et j'ai obtenu le titre sans trop de difficultés. Ce championnat était très différent. Avec Seb nous nous sommes battus pour la gagne et ça n'a pas été facile pour moi de tenir le coup. Nous finissons à égalité de points, de victoires et de secondes places, seulement je gagne la dernière journée. Je n'apprécie pas forcément ce point de règlement, ça m'ennuie pour Seb."
            Anders ERIKSSON (BMW) et Yannick BOSSI abandonnent laissant la troisième place du jour à Rudy COTTON (BETA).

Sébastien Guillaume (HUSQVARNA) / Vice Champion de France E3 : "Je n’ai pas de titre à dédier à mon entourage alors j’adresse un grand merci à tous ceux qui m’aident (...) Ce week-end nous serons à Saint-Flour pour participer à la finale du championnat du Monde d’enduro. Je suis à neuf points de la deuxième marche du podium et sauf imprévu la troisième place est acquise. Cette situation est très intéressante pour moi dans le sens où je vais aborder cette épreuve sans aucune pression ni aucun stress. J’aurai juste à cœur de privilégier le plaisir de piloter ! Pour reprendre la seconde place à Christophe il faudrait que je gagne les deux journées et qu’il soit deux fois troisième. Un scénario utopique qui me laisse l’esprit libre. "

DIMANCHE E3
 1- NAMBOTIN / 47.05.515
 2- GUILLAUME / 41.55.070
 3- COTTON / 51.45.120

CLASSEMENT FINAL E3
 1- NAMBOTIN (GASGAS) / 225 pts
 2- GUILLAUME (HUSQVARNA) / 225 pts
 3- BOSSI (TM ) / 134 pts
 4- BASSET (HUSQVARNA) / 119 pts
 5- COTTON (BETA) / 110 pts


JUNIOR – Fortunato intouchable
            Titré la veille, Benoît FORTUNATO (YAMAHA) signe une nouvelle victoire. Avec plus de 1mn30s, la domination du pilote HMC est sans contexte. Romain BOUCARDEY (KTM) démarre mal la journée mais de lourdes responsabilités lui pesant sur les épaules l’ont poussé à réagir. Pour finir vice champion de France il devait faire absolument second sinon il était à égalité de points avec Jeremy JOLY (HM-HONDA) mais en comptant moins de victoire que JJ, Boucardey finissait alors troisième. En prenant les 20 points de la seconde place il assurait aussi à KTM de remporter championnat constructeur.

Romain DUMONTIER (HUSQVARNA-EEAT) faisant encore trop d’erreurs ne pourra faire mieux que troisième

DIMANCHE JUNIOR
 1- FORTUNATO / 49.15.171
 2- DUMONTIER / 50.45.403
 3- BOUCARDEY / 51.05.320

CLASSEMENT FINAL JUNIOR
 1- FORTUNATO (YAMAHA) / 216 pts
 2- BOUCARDEY (KTM) / 149 pts
 3- JOLY (HM-HONDA) / 145 pts
 4- DUMONTIER (HUSQVARNA) / 139 pts
 5- BARBERGER (SHERCO) / 90 pts


CHAMPIONNAT CONSTRUCTEUR
            Au terme des deux journée de la finale, c’est HUQVARNA qui remporte ce week-end le championnat constructeur. KTM s’offre un troisième succès consécutif du championnat constructeur.

            Tous les résultats sur le site de la FFM et sur le site officiel du Championnat de France

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus