Motoplanete
À la une des Actualités

Rallye de Corse - Ricciarelli chez lui.

Rallye de Corse - Ricciarelli chez lui.

rallyeCorseRicciarelli             Nombre d’engagés en baisse pour cette quatrième édition du Rallye de Corse, une organisation du JMP RACING comptant dans ces rangs pas moins de quarante sept concurrents, soit la quasi-totalité des pilotes insulaires engagés sur un total de 110 pilotes au départ de l’épreuve.

            A noter l’absence malheureuse de Julien Toniutti chutant la semaine précédent le rallye en allant chercher son pain ! Dommage pour l’intérêt d’un championnat à la tête duquel Manoël Delaval (Honda) et Pierre Mouneu (Husaberg) vont ici avoir fort a faire pour contenir les assauts d’une armada corse aux dents particulièrement longues !

            Alors qu’il fait très beau sur l’Ile de Beauté les jours précédents le rallye, mauvaise nouvelle à la veille des contrôles techniques avec l’arrivée de la pluie annoncée pour le week-end. Cela n’arrange en rien l’affaire des sportives sur les 7 kms de la spéciale très sinueuse de Cotti-Chiavari à parcourir à cinq reprises ; comme il ne le sera pas mieux pour l’ES 2 de Pont de Pierre, 3 kms d’un revêtement typiquement rallye sous l’égide du chronomètre à trois reprises.
 
Les insulaires et Ricciarelli devant, Delaval assure le jour, puis gagne la nuit :
            Cinquième de l’étape de jour derrière les insulaires Stéphane Ricciarelli (Yamaha), José Campocasso (KTM), Jean-François Monti (Honda) et Luc Deiana (KTM) ; Delaval assure très bien au guidon de sa Honda CBR en faisant mieux que limiter la casse, Mouneu récent vainqueur de la Sarthe est sixième.

            Même si la pluie cesse pour l’étape de nuit, les spéciales restent humides et piégeuses, Ricciarelli avoue alors avoir tout de même très peur de l’ogre de la nuit qu’est Delaval ! Si le Corse remporte finalement le rallye, ces craintes étaient fondées, le Bourguignon remporte la nuit et remonte au deuxième rang du scratch général devançant alors Jean-François Monti, Carulu Biancucci (KTM) et Pierre Mouneu.

            Avec la catégorie Classique voyant une nouvelle victoire de Dominique Wils sur son XLR devant les GSXR de Nick Ayrton et Laurent Lejeune (Suzuki GSXR 750), la catégorie Side-Car ne compte aucun insulaire dans ses rangs ! Après la Sarthe, le couple Lebert/Jeandemange (Yamaha FJ 1100) remporte ici sa seconde victoire consécutive devant Jacob/Fuyet (Suzuki) et Laforest/Moreau (Suzuki Choda).

rallyeCorseSide

            Champion sortant de la catégorie Sport, Nicolas Champay (Suzuki) venait en Corse disputer son unique rallye de la saison. Coup de maître puisqu’il y devance Laurent Corchia (Suzuki) et Vincent Benazzi (Suzuki).

            La catégorie Mono se voit logiquement remportée par Ricciarelli devant Monti et Biancucci ; celle des Top-Sports par Delaval devant Marc-Antoine Bozzi (Honda) et Maxime Mettra (KTM).

            Très bonne opération donc pour Manoël Delaval qui se donne de l’air au classement provisoire du championnat, avant la dernière épreuve des 15 et 16 mai prochain dans le Ventoux.

RallyeCorsePodium

RallyeCorsePodiumSide

                                                      source : ffm

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus