Motoplanete
À la une des Actualités

BMW Motorrad remporte les 8 heures de Doha.

BMW Motorrad remporte les 8 heures de Doha.

           Le Team BMW Motorrad France Thevent a remporté les 8 heures de Doha, il revient dans la course au Championnat du Monde FIM d'Endurance 2012. Parti en pole pour la troisième fois d'affilée sur le circuit international de Losail, la BMW S1000RR #99 a pris les commandes dès le départ avec Erwan Nigon.

endurance-doha-2012-race-BMW

La piste claire devant lui, Nigon a attaqué pour creuser l'écart, mais son travail a été réduit à rien quand la Voiture de Sécurité est intervenue, de l'huile s'étant répandue sur la piste. Nigon en a profité pour rentrer au stand, remettre de l'essence et passer le relais à Sébastien Gimbert.

Il reprend la tête au 39e tour avant de creuser une nouvelle fois un bel écart par rapport à ses poursuivants. La BMW S1000RR #99 mène le peloton, Nigon, Gimbert et Damian Cudlin contrôlent parfaitement. Nigon, premier relayeur, termine le travail avec deux tours d'avance pour offir au BMW Motorrad France Team Thevent et à Michelin sa première victoire de l'année 2012. Le Kawasaki Bolliger Team Switzerland décroche une deuxième place méritée. Après avoir pris la cinquième place sur la grille de départ derrière les écuries officielles, Horst Saiger, Roman Stamm et Jérôme Tangre mènent la Kawasaki privée sur la deuxième marche du podium, à trois tours de la BMW. Le Honda TT Legends complète le podium à Doha avec un équipage inédit, Ryuichi Kiyonari, Michael Laverty et Jason O’Halloran, en l’absence de ses titulaires engagés sur le TT.

Ce podium inédit met à l’honneur trois constructeurs différents mais aussi trois manufacturiers, Michelin pour la BMW, Pirelli pour la Kawasaki et Dunlop pour la Honda.

Les autres teams officiels ont connu des courses difficiles. Seul le Suzuki Endurance Racing Team limite la casse et termine quatrième. Retardé par deux fois par une fuite sur une durite d’huile, le SERT a perdu jusqu’à 8 tours sur la tête de course. "Nous utilisons ces durites depuis des années. Elles sont aussi utilisées en F1, explique Dominique Meliand. Nous devons avoir un lot de durites mal usinées. C’est un morceau de 10 cm qui nous fait perdre de gros points au championnat." Le SERT prend cependant la tête du classement provisoire.

endurance-doha-2012-race-yart-sert

Malgré des chutes en début de course, Maco Racing Team, Yamalube Folch Endurance et le team R2CL réussissent à rallier l’arrivée dans les points. Mais d’autres candidats à la victoire reviennent du Qatar sans point supplémentaire. Ces abandons vont marquer le championnat. Le Monster Energy Yamaha YART a été stoppé par un problème moteur à mi-course alors que la Yamaha officielle autrichienne se battait devant avec BMW Motorrad France Team Thevent pour la victoire. Abandon aussi pour la Yamaha France GMT 94 Michelin Yamalube, rapidement handicapée par des problèmes de surchauffe. "Le moteur a beaucoup trop chauffé, explique David Checa, auteur d’un  bon départ, et il n’était plus possible de suivre la tête de course."

En Superstock, la Suzuki 1 du Qatar Endurance Racing Team de Nasser Al Malki, Anthony West et Nina Prinz s’impose avec un tour d’avance sur la Suzuki du Team Motors Events AMT Assurances de Guillaume Dietrich, Frédéric Moreira et Michael Savary.

Ce fut un franc succès pour l’équipage mixte Nasser Al Malki, Anthony West et Nina Prinz. Cette victoire d’un équipage mixte en catégorie Superstock est une première dans l’histoire de l’Endurance FIM.

Troisième, le Penz13 Kraftwerk Herpigny Racing (BMW) de Grégory Fastré, Pedro Vallcaneras et Michal Filla prend la tête de la Coupe du Monde FIM. Promis à une belle course, la Suzuki AM Moto Racing Compétition a abandonné sur souci de rampe d’injection.

Cette victoire au Qatar permet au BMW Motorrad France Team de remonter à la quatrième place du championnat du Monde, à seulement dix-neuf points des leaders, avec encore trois épreuves à disputer.

endurance-doha-2012-race-depart

          Erwan Nigon : "Le départ n'était pas évident, il faisait très chaud. Mais j'ai attaqué très fort pour creuser un écart. Tout marchait bien jusqu'à la sortie de la voiture de sécurité, tout le monde est revenu sur nous ! Sébastien a su reprendre le large dans son premier relais, moi et Damian avons ensuite contrôlé. c'est une bonne victoire pour l'équipe et pour Michelin, qui ont fait un travail fantastique. Mais c'est aussi une bonne opération au championnat, tout est encore possible lors des trois dernières courses."

          Sébastien Gimbert : "Deux fois par le passé, nous étions arrivés au Qatar en favoris, mais nous avions à chaque fois manqué la victoire. Cette année encore, la BMW S1000RR était plus rapide ici, les Michelin ont parfaitement marché. Toute l'équipe était au top, les trois pilotes étaient dans le rythme. La grande différence cette année, nous avons évité les problèmes pour décrocher la victoire qui nous échappait. C'est une victoire importante après avoir marqué zéro point au Bol d'Or, cela nous remet dans la course au championnat. Maintenant, nous devons nous préparer pour Suzuka (le 29 juillet), j'aimerais finir sur le podium là-bas."

          Damian Cudlin : "Gagner ici au Qatar, c'est un grand résultat. Erwan et Sébastien ont réussi des bons premiers relais pour creuser l'écart en tête. Nous avons été capables de contrôler ensuite. Avec la BMW S1000RR et les pneus Michelin, nous avions le meilleur package ici, mais la malchance nous poursuivait depuis deux ans. J'avoue, j'ai poussé un ouf de soulagement quand Erwan est passé devant le drapeau à damiers !"

          Michael Bartholemy (Team Principal) : "Je suis heureux que nous ayons su rebondir après la déception du Bol d'Or, ici au Qatar, sur une piste qui ne nous avait pas réussi par le passé. L'équipe et les trois pilotes ont effectué un travail fantastique cette semaine, je voudrais les remercier. Je tiens aussi à remercier BMW, notamment Marcel Driessen, Berthold Hauser, Sachar Rodenbusch, Bischoff et Scheck, ainsi que nos sponsors et nos partenaires pour leur soutien. Cette victoire signifie que nous sommes de retour au championnat, avec seulement 19 points de retard. J'espère que nous pourrons réduire l'écart à Suzuka."

endurance-doha-2012-race-honda-TT-legends

Crédit infos : FIM-live
Crédit images : BMW et FIM-live

Avis

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus