Motoplanete
À la une des Actualités

Les français se subliment en SBK à Phillip Island.

Les français se subliment en SBK à Phillip Island.

   Superbike - Course 1

   Le Championnat du Monde eni FIM Superbike a commencé avec une superbe course aujourd'hui à Phillip Island, où Eugene Laverty a été sensationnel au guidon de sa GSX-R 1000 et a remporté une troisième victoire consécutive suite à son doublé à Jerez datant de la dernière manche de la saison 2013. L'Irlandais s'imposait aussi dès sa première course avec Voltcom Crescent Suzuki, qui accédait pour la toute première fois à la plus haute marche du podium, et devenait par ailleurs le premier pilote Suzuki à s'imposer en World Superbike depuis la Course 2 de Kyalami de 2010.

Les français se subliment en SBK à Phillip Island.
   Après un départ laborieux, un premier tour fini en septième position et une première bataille avec Chaz Davies (Ducati Superbike Team) puis avec Jonathan Rea (Pata Honda World Superbike), Laverty a imprimé un excellent rythme de course pour recoller au groupe de tête et consécutivement passer Davide Giugliano (Ducati Superbike Team), Marco Melandri (Aprilia Racing Team) puis son ancien coéquipier Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) pour s'emparer de la première position dans le dix-septième tour.

   Alors que Laverty creusait rapidement l'écart, Melandri a fini par prendre le dessus sur Guintoli dans leur duel pour la seconde place tandis que Giugliano, distancé en fin d'épreuve, se contentait de la quatrième position. Loris Baz (Kawasaki Racing Team) s'est bien battu pour prendre la cinquième place devant Jonathan Rea (Pata Honda World Superbike) et son coéquipier Tom Sykes (Kawasaki Racing Team), le Champion du Monde en titre, septième devant Chaz Davies à l'arrivée.

   David Salom (Kawasaki Racing Team), Niccolò Canepa (Althea Racing Team) et Glenn Allerton (BMW Motorrad Italia Superbike Team), qui remplaçait Sylvain Barrier, ont fait le show sur leurs EVO respectives et ont fini de la neuvième à la onzième positions tandis que Fabien Foret (MAHI Racing Team India) et Jeremy Guarnoni (MRS Kawasaki) prenaient les points des douzième et quatorzième places.

   Alex Lowes (Voltcom Crescent Suzuki) , Leon Haslam (Pata Honda World Superbike) et Toni Elías (Red Devils Roma Aprilia) ont quant à eux été contraints à l'abandon suite à leurs chutes.

   Superbike - Course 2

   Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) a remporté la deuxième épreuve de la première manche du Championnat du Monde eni FIM Superbike 2014 aujourd'hui à Phillip Island, la cinquième victoire de sa carrière en WSBK. Le Français, désormais leader du classement général, occupait la première position lorsque la Direction de Course a sorti le drapeau rouge dans le quinzième tour suite au problème technique rencontré par Eugene Laverty (Voltcom Crescent Suzuki), qui s'était imposé lors de la première course et jouait de nouveau la victoire. Alors que l'Irlandais déposait sa GSX-R1000 contre un rail de sécurité suite à une casse moteur, Loris Baz et le Champion en titre Tom Sykes, du Kawasaki Racing Team, se confirmaient aux seconde et troisième places pour faire leur première apparition sur le podium de l'année.

Les français se subliment en SBK à Phillip Island.
   Davide Giugliano (Ducati Superbike Team) a terminé quatrième avec une confortable avance sur Jonatha Rea et Leon Haslam du team Pata Honda World Superbike tandis que son coéquipier Chaz Davies a fini septième devant Marco Melandri (Aprilia Racing Team) et Toni Elías (Red Devils Roma Aprilia). Très bien parti, Melandri a perdu toute chance de remonter sur le podium après sa deuxième place en Course 1 en sortant de piste dans le virage n°4 dès le huitième tour. Deux tours plus tard, Alex Lowes (Voltcom Crescent Suzuki) commettait la même erreur puis terminait péniblement derrière les pilotes EVO David Salom (Kawasaki Racing Team), dixième, Niccolò Canepa (Althea Racing Ducati), onzième, et Fabien Foret (Mahi Racing Team India Kawasaki), douzième. Jeremy Guarnoni (MRS Kawasaki) a pris la seizième place.

   Supersport

   De retour en World Supersport cette année, Jules Cluzel (MV Agusta RC – Yakhnich Motorsport) a écrit une nouvelle page de l'histoire du motocyclisme dimanche à Phillip Island en remportant la première victoire de la marque italienne MV Agusta depuis celle de Giacomo Agostini au Nürburgring en 1976.

Les français se subliment en SBK à Phillip Island.
   La première course de la saison 2014 a été interrompue par drapeau rouge dans le huitième tour suite à ce que Jack Kennedy (CIA Insurance Honda) ait été victime d'un problème technique sur sa CBR600RR, qui a laissé s'échapper une traînée d'huile sur la piste. Une triste fin de week-end pour l'Irlandais, qui participait malgré une fracture à la cheville droite.

   Une fois la piste nettoyée, les pilotes sont repartis pour une épreuve réduite à cinq tours et d'abord menée par Kenan Sofuoglu (Mahi Racing Team India Kawasaki). Le triple Champion du Monde est cependant parti à la faute sur le deuxième tour, à l'instar de Michael van Der Mark (Pata Honda World Supersport), tombé quelques secondes plus tôt et seul des deux à avoir pu repartir, en queue de peloton.?

   L'absence de deux des favoris à la victoire n'a finalement pas gâché le spectacle, assuré par cinq pilotes lancés pour un véritable sprint. Jules Cluzel s'est imposé en devançant Kev Coghlan (DMC-Panavto Yamaha) dans le dernier tour, tandis que Raffaele De Rosa (Core PTR Honda) a pris la troisième place. Leader pendant plusieurs tours, Florian Marino (Intermoto Ponyexpres Kawasaki) a manqué le podium de justesse et terminé devant Roberto Tamburini (San Carlo Puccetti Racing Kawasaki)

Crédits infos : WorldSBK.com
Crédits images : Suzuki Racing - Aprilia Racing - Julescluzel.com

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.