Motoplanete
À la une des Actualités

EnduroGP / Portugal - Phillips remporte la première journée.

EnduroGP / Portugal - Phillips remporte la première journée.

EnduroGP / Portugal - Phillips remporte la première journée.

     Il y a plusieurs semaines déjà que la météo au Portugal est très perturbée… Et la pluie s'est invitée sans discontinuer depuis près de quinze jours au pied de la Sierra do Estrela, la plus haute montagne du Portugal, qui veille et domine sur la vallée de Gouveia… Cadre du Grand Prix du Portugal, deuxième épreuve du Championnat du Monde EnduroGP !

     Le superbe tracé, très compact, situé dans le cadre verdoyant du « Parque Senhora dos Verdes » a cependant perdu de ses couleurs dès 9.00 ce matin au moment du départ des 150 concurrents (dont 80 Nationaux) engagés sur les trois boucles du circuit de Gouveia. En effet le vert de ce splendide Parc Naturel a vite laissé la place au gris d'un ciel chargé de nuages bas gorgés d'eau et aux couleurs ocres et sombres de bourbiers et d'ornières devenant de plus en plus profonds au fil des passages.

     Il y avait bien longtemps en effet que le Championnat du Monde d'EnduroGP n'avait connu un tel déluge et de telles difficultés imputables à la météo et au terrain… Il faut d'ailleurs remonter à St Flour (France) en 2013 et à Puchov (Slovaquie) en 2010 pour retrouver trace de telles galères et difficultés dans un GP. Tant mieux diront tous les puristes et les « anciens » L'Enduro c'est « duro » » nous dira Tullio PELLEGRINELLI cet ancien champion du Monde, devenu suiveur, et un peu dépité de voir l'épreuve amputée d'un tour par la Direction de course.

EnduroGP / Portugal - Phillips remporte la première journée.

Matthew PHILLIPS en tête de l'EnduroGP.

     Il valait donc mieux partir devant ce matin à Gouveia… Le Français Mathias BELLINO (Husqvarna) fut le premier à en tirer partie avant l'arrivée de la boue et ce sur un terrain gorgé d'eau ! Mais c'est le pilote italien Alex SALVINI (Beta) qui mit du gros gaz dès la première Enduro Test, puis Mathias BELLINO reprit les commandes avant que l'incroyable « rookie » britannique Steve HOLCOMBE (BETA) ne prenne la tête de la catégorie EnduroGP à l'entame de la dernière spéciale Xtreme Technomousse… Las, le Britannique chutait à deux reprises tout comme Alex SALVINI (Guidon dans les côtes, souffle coupé, il finit 6eme) et c'est finalement Matthew PHILLIPS (AUS) en embuscade qui coiffait toute la crème de l'EnduroGP sur le fil.
Il faut dire que le pilote de Tasmanie en connait un rayon côté terrains gras et que son physique a fait le reste ! BELLINO termine 2eme, pas mécontent du tout de s'en tirer aussi bien et Steve HOLCOMBE qui frôle l'exploit doit se contenter de la 3eme place finale. L'épatant Américain Taylor ROBERT (KTM) a joué les funambules dans la boue et se rapproche déjà du podium dès son deuxième GP, alors que l'autre Français Antoine BASSET (KTM) continue d'épater avec un 5eme rang remarquable dans ce concert de pilotes et Teams officiels. Le français réalise en tout cas un superbe début de saison et confirme après deux Grands Prix le profond chamboulement de la hiérarchie pilotes sur cet EnduroGP « new look » où les jeunes continuent de s'affirmer épaulés par les rookies comme HOLCOMBE, ROBERT et consorts… On en redemande !

     La météo de dimanche n'annonce à nouveau pas grand-chose de bon du côté du ciel et une nouvelle journée d'Hard Enduro est à attendre !

EnduroGP / Portugal - Phillips remporte la première journée.
crédits photos et infos : enduroGP.org

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.