Motoplanete
À la une des Actualités

La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l'Euro.

La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l'Euro.


La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l\'Euro.     La 3ème édition de la Grande Fête Nationale de la Moto s’est conclue de la plus belle des manières. Deux jours de fête autour de la moto avec un public conquis et une grosse centaine de concurrents partagée entre X-Roadster/X-Treme Bike et SuperMot’Games, la nouvelle attraction de la GFNM.

     Le programme sur le papier était alléchant et il fut grandiose. Encore plus d’animations et de courses. Et malgré la concurrence de date avec la Finale de l’Euro 2016 à quelques encablures du Circuit Carole avec le match au sommet entre la France et le Portugal, Alain Brochery peut être satisfait de la Grande Fête Nationale de la Moto cuvée 2016.

La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l\'Euro.

« J’ai un peu sous-estimé l’Equipe de France en choisissant la date de notre événement à Carole et j’avoue que la concurrence avec la Finale de l’Euro au Stade de France a perturbé nos plans », a confié Alain Brochery, Créateur et Organisateur de la Grande Fête Nationale de la Moto. « Néanmoins, le public était bien là. Il a pu profiter de toutes les animations et des fantastiques courses ».

La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l\'Euro.
     En effet, près de 100 pilotes ont servi de fil rouge avec une journée de samedi réservée uniquement aux essais libres avec 12 séances, ponctués par le défi de Lucas Mathias (Yamaha MT-09-Les 2 Roues Yamaha Racing) d’établir le record de la piste de Carole en mode X-Roadster (asphalte, terre et X-Water au virage de l’Hôtel). Avec un chrono en 1’19.707, le pilote Yamaha a posé les bases d’un record à battre avant de rejoindre le GMT94 à Suzuka.

La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l\'Euro.
     Dimanche, jour de course, Emmanuel Dewitte, dit Manu Le Belge (Suzuki SV1000), s’imposait en Finale X-Trême Bike devant Mike Belissa, dit Bencathy La Légende (Ducati 1199 Panigale) et Nicolas Leprêtre, dit La Lopette (Honda CBR954). Chez les gros bras du X-Roadster, la palme revenait à Adrien Goguet, dit Looping sur une Yamaha MT-09, 2.777 secondes devant Christopher Auzoux, dit Chouchou sur une magnifique Triumph Street Triple.

La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l\'Euro.
La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l\'Euro.     La Finale SuperMot’Games affichait complet avec 30 pilotes au départ dont des ‘World Champions’ comme Stéphane Chambon (Yamaha YZ450F-Les 2 Roues), son frère Boris (Yamaha YZ450F-Les 2 Roues) et le quadruple Champion du Monde Supermoto Thomas Chareyre (TM). C’est justement ce dernier, auteur de la pole position le matin en 1’36.553, qui prendra le meilleur départ pour finalement s’imposer au terme des 15 tours de course, laissant Jean-Charles Decabooter, dit JCD 25 (Honda CR450F) en découdre pour le podium avec Adrien Goguet (Yamaha YZ450F). Mention spéciale à Alexandre Salvatore, dit Coco (Yamaha YZ450F-Les 2 Roues Yamaha Racing), pour sa 12ème place. Le patron de la plus importante concession Yamaha en Europe, qu’il partage avec Gérard Depardieu à Roissy (95), est un pilote passionné et chevronné depuis 30 ans.

La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l\'Euro.
     A l’heure du bilan, Alain Brochery pense déjà la préparation de la 4ème édition de la Grande Fête Nationale de la Moto 2017. Si on ne doute pas qu'il nous conctera un programme à la hauteur des précedentes éditions, on est impatient d'en savoir plus car on annonce une enoooorme surprise. La réponse sera donnée à Noêl. Tout un signe...

La Grande Fête Nationale de la Moto résiste à l\'Euro.
crédits photos : Organisation

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus