Motoplanete
À la une des Actualités

Motocross - Nouvelle victoire de l'Italie au Trophée Franco-Italien.

Motocross - Nouvelle victoire de l'Italie au Trophée Franco-Italien.

Motocross - Nouvelle victoire de l\'Italie au Trophée Franco-Italien.
     Si les conditions météos n'ont malheureusement pas permis que le Trophée soit remis sur le podium comme il se doit. Les comptes sont pourtant sans appel, c'est bien la « Maglia Azzura » qui l'emporte !

     Déjà vainqueur des trois premiers opus, l'Italie a une nouvelle fois pris le meilleur sur les tricolores lors de la 4ème édition du Trophée Franco-Italien de Motocross disputée ce week-end sur le terrain des Granges-Gontardes, dans la Drôme. Bien que l'épreuve ait débuté sous un soleil de plomb, elle a dû être interrompue prématurément dimanche d'après-midi en raison d'un violent orage et d'un 'coup de foudre' qui a subitement frappé le paddock. Plusieurs personnes ont dû être transférées vers l’hôpital. Après examens de contrôle, elles ont toutes pu rentrer chez elle dans la soirée.

Motocross - Nouvelle victoire de l\'Italie au Trophée Franco-Italien.

     Si les conditions météos n'ont malheureusement pas permis que le Trophée soit remis sur le podium comme il se doit. Les comptes sont pourtant sans appel, ce sont bien les Italiens qui l'emportent !


L'Italie s'impose à l'homogénéité

     Remporter les manches avec trente secondes d'avance est une chose, encore faut-il placer un maximum de coureurs aux avant-postes. Et à ce jeu-là, les Transalpins se sont montrés plus efficaces malgré l'excellent esprit d'équipe qui régnait chez les tricolores.

     En 125cc, Ludovic Bompar (KTM) allait tirer l'équipe vers le haut en s'imposant sans trembler lors de la première manche. C'est pourtant deux Italiens qui étaient partis devant mais il a rapidement pris les commandes pour ne plus jamais les lâcher. Derrière lui, Antoine Cosse (Yamaha) et Tanguy Prost (Husqvarna) ont âprement lutté malgré quelques erreurs et complètent un podium 100% français. Matteo Fiamin (KTM), le meilleur Italien, ne terminait que cinquième mais les Transalpins plaçaient onze de leurs pilotes dans le Top17, limitant ainsi la casse en vue du classement final.

Motocross - Nouvelle victoire de l\'Italie au Trophée Franco-Italien.

     En deuxième manche, le scénario s'est reproduit avec une nouvelle victoire de Ludovic Bompar et des Italiens en embuscade. A noter que cette course a dû être interrompue à un tour de l'arrivée en raison de l'orage. Son résultat a néanmoins été pris en compte pour le classement final, comme le prévoit le règlement du Trophée.

     En 85cc, catégorie où les Français étaient particulièrement attendus, Thibault Benistant (Kawasaki) et Tom Guyon (TM Racing) n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires. Ils terminent la première manche avec près d'une minute d'avance sur le meilleur italien Alberto Barcella (Husqvarna). Malgré tout, ce sont les Transalpins qui tirent leur épingle du jeu puisqu'ils placent dix de leurs représentants dans le Top15 de la course. Les conditions météo ayant contraint l'organisation à annuler la deuxième manche (tout comme celle des 65cc), nos Bleus n'auront pas eu l'occasion d'inverser la tendance.

     Enfin, en 65cc, les Français ont joué de malchance. Leurs deux meilleurs représentants, Gianni Barbier (KTM) et Léo Lefaure (KTM) se sont blessés lors des essais. Difficile dans ces conditions d'être compétitif. Les Italiens, avec Matteo Luigi Russi (KTM) à la baguette ont trusté le podium de l'unique manche disputée et placé huit de leurs coureurs dans le Top 10. Ce résultat leur a fourni une avance considérable en vue de la victoire finale. Là encore nos jeunes pilotes n'auront pas eu l'occasion de prendre leur revanche mais ce n'est que partie remise, les deux équipes se donnant déjà rendez-vous pour 2017 de l'autre côté des Alpes...

Motocross - Nouvelle victoire de l\'Italie au Trophée Franco-Italien.

 

crédits photos  : FFM

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus

Question du jour

Comment était surnommé la Kawasaki 750 H2 ?