Motoplanete

Suzuki500 GS 2001

Présentation Essai à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions
Roadster
Essai de la 500 GS 2001

          Ayant laissé la SVS au garage pour la révision des 6000 kms, la concession me prete pour l'apres-midi l'engin le plus extreme qui soit, la 500 GSE. Premiers tours de roue, premieres erreurs : habitué à la petite sportive qui partage ma vie, j'adopte le meme comportement au guidon et les reprimandes ne se font pas attendre : ça vibre éxagérement quand on veut cravacher un peu le moteur, à haute vitesse, ça guidonne et t'es pas du tout rassuré, un virolo pris un peu vite et t'as l'impression que la moto se disloque entre tes jambes... tu arsouilles : t'as peur. Alors, on change de philosophie. On passe en rythme balade et alors, métamorphose : Non seulement la position de conduite est très confortable mais c'est vachement agréable de se caler à des vitesses pépères sur les petites routes du grésivaudan. L'engin est maniable et une fois ce rythme adopté, on découvre les charmes subtils du GSE qui n'aime pas etre bousculé mais est un compagnon idéal pour la ville et les petites balades. Et puis surtout, vu le prix, on devine très vite sa vocation.