Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > SUZUKI > 1000 V-STROM 2015 > Essai
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Le retour aux choses simples ?

Suzuki 1000 V-STROM

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Suzuki

Essai de la Suzuki 1000 V-STROM

          Surprise, il ne faudra qu'une minute à Thomas pour m’expliquer les différentes aides à la conduite embarquée sur la V-Strom.
Deux niveaux d'antipatinage, on ne peut plus simple.
Ça change des différents essais "gros trails" de cette année.
La course à la puissance, aux prix astronomiques et à l’électronique à profusion est lancée depuis quelques temps.
Alors, la "simplicité" va-t-elle nuire au plaisir de conduite de cette nouvelle Suzuki ?

        V-Strom 1000, le retour aux choses simples ? Par Oli le Belge

         Lorsque que j'ai programmé cet essai dans mon planning et que j'ai revu les photos de la moto, j'ai fait un bond dans le temps pour me retrouver 25 ans en arrière, au guidon d'une DR 800 Big en train de passer mon permis!

          Que de souvenirs, un monstrueux mono développant 50 ch, un look "différent" et surtout le coup de piston légendaire.
Bon, ok, mais pourquoi vous parler de la DR ?
Tout simplement parce que le V-Strom se veut la descendante de la BIG et, même si elle est équipée d'un bicylindre, son look et son bec de canard sont censés rappeler son illustre aînée.

          Petit tour du propriétaire.

          Après avoir enfourché la moto et avoir été étonné par cette selle basse pour un Trail (865 mm), j'ai devant moi un bloc compteur bien connu chez Suzuki, qui équipe bon nombre de modèles.
Il contient toutes les informations nécessaires.
Je me rends compte que l'indicateur de rapport engagé est devenu au fil des saisons un équipement standard !

          En route.

          Le bicylindre de 1037 cc (le bloc de la SV retravaillé) démarre et me gratifie d'une mélodie plutôt sympa.
Ça ne claque pas comme un Katoche mais le son est plus vivant qu'une GS (ancienne génération) ou qu'une Super T.

          Je pars pour une petite balade de mise en jambes. Le temps est radieux et je prends directement beaucoup de plaisir au guidon de cette moto.
Pourtant après une année remplie d'essais de motos hors normes, j'avais peur de trouver cette 1000 fade.
Rien de tout cela, je me promène, sans jamais dépasser le premier tiers du compte-tours.
Le moulin permet de rouler de manière énergique sans jamais tirer dedans.

          La puissance d'un peu plus de 100 ch est là au cas où, mais mon envie du jour est de flâner.
Et puis zut, et si finalement on pouvait aussi prendre du plaisir en roulant à l’aise ?
La V-Strom est parfaite dans cet exercice.
La position haute permet de détendre les jambes, le buste est bien protégé et l’embrayage et la boîte sont extrêmement souples.

          L'alternative économique ?

          Je pense que Suzuki a développé cette V-Strom pour les marchés émergents.
En l'équipant d'une électronique simplifiée, la moto se voudra fiable et simple à entretenir.
Est ce pour cela qu'elle doit se montrer moins sexy ?
La réponse est non !
J'ai passé beaucoup de temps au guidon de la DL, et j'ai redécouvert une manière simple de rouler à moto.

          Pour 12 499 euros, l’investissement est très vite rentabilisé.

A bientôt,

Oli le Belge

Crédit images : Suzuki
Crédit vidéos : Olivier Quinten

Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Suzuki 1000 V-STROM 2015"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :