Motoplanete

Suzuki1000 V-STROM 2014

Présentation Essai Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

La route de l'horizon

Trail

         Le gros trail, c'est une histoire d'amour un peu particulière chez Suzuki. Le modèle le plus emblématique est certainement le DR 750, et son apogée obtenue avec la version 800. A l'époque, l'esprit Paris-Dakar est au firmament, les trails grossissent et les cylindres se multiplient. Suzuki continue dans la voie du mono jusqu'en 1994. Puis, il faudra attendre 2002 pour que renaisse le gros trail à Hamamatsu, mais il devient trail-GT et ça change tout. Un sérieux V-twin, une esthétique et un comportement passe-partout, c'est le 1000 V-Strom. Sa carrière s'achève chez nous en 2009 mais le modèle est encore commercialisé dans d'autres pays. La donne change en 2014 : Suzuki se fend d'un tout nouveau V-Strom, plus esthétique, plus ventru, plus technologique. Il arrive sur un marché où la concurrence est redoutable autant qu'encombrée. Le dernier a-t-il de quoi tacler le premier ? Suzuki s'est manifestement penché sur la question pendant un copieux temps de développement. Qu'en est-il :

Pourquoi je vous ai parlé des "Big DR" ? Parce que le V-Strom nouvelle génération s'en inspire pour son design. C'est subtil, et c'est la seule chose que se partageront l'ancêtre et le rookie. Ca sent un peu le GSX-R au niveau des phares et des bouches d'entrée d'air, et coté technique, le trail s'appuie nettement sur son prédécesseur... avec un gros coup d'optimisation.

         Moteur : le TLR toujours vaillant.

         Le V-Strom a choisi une mécanique bien connu des Suzukistes. Un bicylindre au passé sportif (le TLR devait se frotter au Superbike) dont la carrière s'est prolongée dans le 1er V-strom et les SV 1000. Il répond toujours présent mais les motoristes ne l'ont pas laissé tel qu'autrefois. S'agit de lui donner de l'aplomb pour affronter les gros twin de la concurrence. D'abord, le re-cuber ! En 1200 comme tous les autres ? Non, juste une lichette. 2 mm de plus d'alésage et notre 996 cm3 devient un 1037 cm3. La puissance est en hausse, d'anecdotiques 2 kw de plus. Le plus intéressant, c'est le couple. Non pas qu'il soit réellement plus costaud, mais son max -10,5 mkg - est dispo beaucoup plus tôt : 4 000 trs au lieu de 6 400. Une bonne grosse pêche distribuée au régime le plus utilisé, c'est que du top. Est-ce que ce sera suffisant pour distraire des 12,7 mkg que peut cracher un boxer bavarois ? La technique s'y emploie, avec un nouveau boitier d'injection, un double allumage à la sauce iridium, des injecteurs à 10 trous au lieu de 4 et une volée de pièces nouvelles : pistons, bielles, cylindres, embrayage assisté (13% d'effort en moins), radiateur d'huile supprimé grâce à l'augmentation du radiateur d'eau, alternateur revu et boite à air redessinée. Sans compter la chasse au poids. Le nouveau radiateur est plus léger de 1,5 kg, et l'échappement, quasiment aussi sexy que la casserole des premiers Yamaha FZ8, profite d'un gain de 4,7 kg.

         Un châssis éprouvé, et renforcé à l'assistance électronique

         On reste dans le classique coté cadre, avec le même profil qu'avant pour le double poutre périmétrique en aluminium, avec en bonus un allégement de 13% tout en bénéficiant d'une rigidité supérieure de 33%. Un peu de travail sur la géométrie annonce un empattement qui passe de 1535 à 1555 mm, un angle de colonne en réduction d'1° et du neuf coté suspensions. D'une Showa conventionnelle, la fourche devient une Kayaba inversée de 43 mm à présent totalement réglable. L'amorto dispose d'une molette à 20 crans pour caler la précharge.
Le freinage est au diapason des copines du segment... et des sportives. Bye bye les doubles pistons – bienvenue à des étriers radiaux monoblocs à 4 pistons prêts à gniaker des pistes de 310 mm. L'ABS est en série, un Bosch tout léger de seulement 1050 gr.

         On aurait pu penser que Suzuki ferait l'impasse sur des assistances électroniques ; ses sportives n'en sont pas dotées et ne peuvent compter que sur le choix des cartes d'injection et la main droite du pilote pour calmer le bouilleur. Mais surprise, le V-strom sera (presque) du même acabit que la concurrence. Il a droit à du contrôle de traction – le premier de la maison Suz pour un modèle de série. Il prend en compte la vitesse des roues, la position des papillons d'injection, du vilo et le rapport de boite enclenché. Le système vérifie les conditions toutes les 4 millisecondes et adapte l'allumage ainsi que l'arrivée d'air pour rétablir l'équilibre en cas de perte de motricité. Trois positions sont sélectionnables depuis le guidon : désactivé pour une liberté totale / 1 – faible sensibilité pour s'autoriser de légères dérives / 2 – haute sensibilité pour un contrôle total.

         La route, c'est par là

         La tronche subjective cache un inédit tableau de bord. Compact, complet, et fourmillant d'indications. La place d'honneur revient au compte-tours – la fenêtre digitale vous informe de la vitesse, du rapport engagé, du niveau de carburant, du mode de Traction Control, et pis on trouve l'heure, les températures moteur et extérieures, le voltage, le trip, l'autonomie, la consommation, un indicateur de gel... y a de quoi lire.
Une sélection d'équipement s'invite déjà à bord. La bulle se règle manuellement sur 30 mm, une prise 12V est dispo sous l'instrumentation, l'arrière accueille un porte-paquet se prolongeant par les poignées passager, et bien évidemment, une liste d'options vous permet d'équiper le V-Schtroumf pour le voyage lointain.

         Dans le grand bain

         La 1000 V-Strom se renouvelle de fond en comble et revient sur le marché avec des arguments certains mais sans réellement se distinguer. Comme la majorité des concurrentes, elle sent l'aventure et la route sans avancer d'aptitudes au tout terrain. Son moteur n'avance pas le cubage "standard" de la catégorie mais le punch issu des feux TLS / TLR pourrait en surprendre plus d'un. Suzuki jouera sa carte maitresse, un prix agressif, pour se distinguer de l'offre pléthorique du segment.Elle souffrira surement de la comparaison avec une certaine R 1200 GS, mais les 3 000 euros qui les séparent vous offrent quelques milliers de km, ou une 500 d'occas pour compléter le garage.

M.B - Photos constructeur

L'aspect technique

Suzuki 1000 V-STROM 2014
  • Chassis
  • Cadre : Double poutre en aluminium
  • Réservoir : 20 litres
  • Hauteur de selle : 850 mm
  • Longueur : 2 285 mm
  • Largeur : 865 mm
  • Hauteur : 1 410 mm
  • Empattement : 1 555 mm
  • Poids en ordre de marche : 228 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 160 mm
  • 2 disques Ø 310 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 110 / 80 - 19
Suzuki 1000 V-STROM 2014
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 160 mm
  • 1 disque Ø 260 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 150 / 70 - 17
  • Moteur
  • Bicylindre en L à 90° , 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø nc
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1 037 cc (100 x 66 mm)
  • 99 ch à 8 000 tr/min
  • 10,50 mkg à 4 000 tr/min
  • Crit'air :

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      12 499
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 7 981 €

      Avis

      sur 11 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreSuzuki 1000 V-STROM 2014

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2014
      Que du bonheur cette Vstrom 1000 / 2014 je roule uniquement en duo et vraiment une machine de fous !!! couple, reprise et elle ne ce laisse pas impressionnée par aucune bécane !!! Vivement la sortie de la 1000 XT !! Répondre à Pat12

      a quoi elle sert ???

      Modèle 2014
      bonjour a quoi elle sert cette moto ??? c est la replique de la 650 avec pour seules differences = etriers de freins avant et anti-patinage ( pour faire passer un surplus de puissance inutilisable)...... une autonomie de 120 kms inferieure a la 650 ,,,et 15 kgs de plus,,,,,et 4500 euros de plus ,,,, IL AURAI MIEUX VALU rajouter 100 cm3 et 15 chevaux a la 650 ,,,ca aurait ete parfait.......MAISSSSSSSS voila ,,, les clients on s en fiche ,,, faut pouvoir dire = moi aussi j ai un gros cube ,,,,,SUZUKI ,faut renouveler le staf,,,,, Répondre à philippe03

      L\'as-tu au moins essayé pour dire cela ? As-tu comparé avec la 650 ? Perso j\'ai essayé les deux modèles et des trails biens plus puissants (ktm 1290 et multistrada notamment). Si tu ne sais pas exploiter 100ch sur un trail aussi bien équilibré et amorti que celui-ci, effectivement, tu ferais mieux de rester sur la 650 et laisser les autres profiter de sa grande sÅ“ur. Merci toutefois de ne pas dégoûter les autres avec tes jugements péremptoires... Participer à la conversation

      bonjour mes jugements sont le reflet de la lecture des essais lus ds differents magazines ,,, et mes remarques spnt je pense coherentes au regard de la difference de prix entre ces 2 models jumeaux qui ne different que par un alesage x course ,,, des etriers et un anti patinage ,,,, = presque 5000 euros pour ces differences mes mots ne retirent en rien les qualités de ces 2 machines et pour infos= je roule en triumph 955 sprint RS et tiger 955 cordialement Participer à la conversation

      Le seul inconvénient de la V Strom, c\'est son prix, elle n\'est pas assez chère, c\'est le seul argument qui pourrait faire acheter une GS pour ceux qui ont besoin d\'un marqueur social. Avec une selle confort pour moi la V Strom c\'est la moto idéale. Participer à la conversation

      Juste épatante

      Modèle 2014
      J\'ai essayé la nouvelle africa twin, une première fois en DCT, puis une seconde en boite méca. Juste après ce dernier, 15 min après pour être précis, j\'ai essayé la 1000 v-strom. Il n\'y a pas photo, la v-strom est aussi agile (4kg de moins), aussi bien équilibrée, mieux motorisée (plein à tous les régimes, or AT= creux sous 5000... les plages usuelles!!!). L\'AT surfe sur sa réputation et la pseudi-doxa motarde actuelle, elle est très belle mais presque sans âme alors la suzuki a un vilain bec de canard, n\'a pas fait de com\' pour attirer les bobos et/ou les pseudos aventuriers (90% des AT ne sortiront jamais des routes), mais elle procure 1000fois plus de sensations... Si vous cherchez une moto bonne à tout faire, économique, confortable et puissante, ne cherchez plus. Allez sur le bon coin, il s\'en trouve à moins de 9000e, bagagerie comprise !!! Laissez aux bobos le soin de payer 14000e neuf pour une DCT où votre pied droit touche l\'échappement, où la bulle est inefficace et où il faut patiemment attendre 5000 tr/min pour doubler une xantia.... Répondre à Lahouz

      Modèle 2014
      J\'ai un Vstrom 2014.Je l\'ai achetée juste après l\'avoir essayée,malgré l\'esthétique que je trouvée moyenne.Mais après avoir rajouté une bulle haute,des pare mains,une béquille centrale et un pot Léo Vince,je la trouve maintenant beaucoup plus jolie.J\'ai fait la Corse cet été,c\'était le pied..Gros couple,gros freinage,confort correct et le bruit génial avec le pot LV,c\'est la meilleure bécane que j\'ai eue. Répondre à Orange

      bonjour je roule depuis fevrier 2014 avec mon v strom 1000 un recale déjà 9650 km que du bonheur .... Répondre à jjb

      Modèle 2014
      12 000km sur cette machine pour moi c\'est le pied. ci certain pense que ces moto son que des routières,il faut les essayer dans les cols.Je vous jure on ce fait pas doubler même en tandem. Répondre à dédédudoubs

      Modèle 2014
      mais pourquoi ce vilain bec de canard?? pour l\'aéro..c\'est certainement une machine sympa à piloter mais perso j\'adhère pas du tout à l\'esthétique Répondre à gillou

      bonjour, je suis un peu d\'accord avec le bec de canard pas super mais la moto en jette en vrai elle roule magnifiquement bien elle a de l\'allonge, moteur un petit manque de puissance un 125ch aurait été très classe, un très bon comportement sur terrain, la bm oui mais le moteur est très bien coupleux poussif mais le prix c\'est n\'importe quoi et le poids par rapport à la suz mais c\'est vrai que quant elle roule c\'est très plaisant. voilà un peu mes impressions à bientôt Participer à la conversation

      du bon en vu

      suite a la visite du salon je crois bien la suz et prête pour réconcilier les personnes comme moi dégoûter du super Electronique de nos motos et pour temps je viens de chez bm (belle merde) je regarde avec attention cette moto qui devrait être très robuste sans trop d\'Electronique qui génère de plus en plus de pannes très chères moi elle me plais un bon compromis techno et mécanique un peu comme au bon vieux temps une bécane sans prise de tête dommage pour le cardan ou une courroie cela aurais au top, attendons l\'arrivé de la TDM pour voir et après .... je choisirais ma décision bonne route a tous!!! Répondre à Moto

      Horrible !!!

      Modèle 2014
      On peut la regarder sous n\'importe quel angle. Il n\'y a rien de beau. Dommage car, possèdant un TDM 900, le moteur me paraît pas mal. Répondre à Chingachgook

      Plus jolie en vrai qu\'en photo,à part cet horrible pot d\'échappement.Pour ce qui est du prix,je la trouve aussi un peu chère en version de base,surtout qu\'en Allemagne,elle coûte 11900e. J\'attends aussi un nouveau trail Yam ou Honda de 220 kg max,2 ou 3 cylindres,maxi 800cm3 pour comparer. J\'irai quand même essayer la suz qui a l\'air d\'avoir un moteur coupleux comme on aime! Participer à la conversation

      Modèle 2014
      Une bien jolie moto. Toutefois, un prix estimé à 14000 euros ? C\'est placer la barre un peu haute. Pas de transmission par cardan et on frôle le premier prix de la Teutone qui, malgrès son estéthique discutable, porte la dragée haute aux autres gros trails du segment avec un comportement routier exceptionnel. Après, faudrait l\'essayer pour se faire une idée. Peut-être qu\'en fin de compte... Répondre à ChauveMustGoOne

      Modèle 2014
      Je dirait qu\'il manque un sabot moteur pour la protection et de protège mains. C\'est 2 accessoire que je trouve \"obligatoire\" pour un Trail. Répondre à Obcure

      Bien d\'accord avec vous quant au sabot moteur pour l\'esthétique. Maintenant avouons que ces motos sont de grosses voyageuses/ routières qui n\'ont pas trop à craindre les différentes projections. Les protège-mains devraient être installés d\'office sur une telle machine. Mais rassurons nous, tout est prévu... mais en option :( (voir les photos) Participer à la conversation
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Suzuki 1000 V-STROM 2014
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos