Motoplanete
À la une des Actualités

La FFMC prépare les combats de 2014.

La FFMC prépare les combats de 2014.

FFMC_cotisation.jpg            Alors que 2013 s’achève sur une bonne nouvelle en provenance du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), qui s’est dit favorable à l’expérimentation d’un cadre réglementaire pour la circulation interfiles, la Fédération Française des motards en Colère (FFMC) pense déja à 2014 et aux nombreux défis à relever.

Ce qui nous attend en 2014...
            La plus grosse inquiétude vient de Bruxelles où la menace d’un contrôle technique européen obligatoire pour tous les deux-roues motorisés plane toujours au dessus de nos casques...
            La FFMC reste donc mobilisée sur ce dossier et travaille activement, avec la FEMA et les eurodéputés français qu’elle a déjà convaincus, pour obtenir le retrait des deux-roues motorisés de ce projet qui, rappelons-le, ne sert qu’à satisfaire l’appétit financier des enseignes de contrôle technique.

            Au niveau national, la FFMC continuera de représenter et défendre la pratique du deux-roues motorisés aux différents groupes de travail du CNSR.
            Son objectif est simple : lutter contre les préjugés et obtenir de réelles avancées pour faire baisser l’accidentalité des utilisateurs de deux-roues motorisés.
            Elle attend notamment des mesures concrètes en matière d’infrastructures routières et la prise en compte de notre vulnérabilité en tant qu’usagers de véhicules non carrossés.

            Sur le terrain, les 83 antennes de la FFMC ont déjà montré qu’elles étaient particulièrement attentives à la conformité des infrastructures mises en place et qu’elles n’hésiteraient plus, à l’avenir, à saisir la justice !

            Au quotidien, s'engage également à suivre, à tous les niveaux de décisions, les politiques de sécurité routière et mettre en place les actions citoyennes, qui illustreront tantôt une force de proposition, tantôt une force de contestation, pour défendre nos intérêts, en restant convaincus que seules la formation et la sensibilisation de tous les usagers de la route permettront de rendre nos routes plus sûres et, plus généralement, notre société plus responsable.

            La FFMC entend également continuer à investir une part de ses ressources dans son programme ERJ (Education Routière de la Jeunesse), agréé par le ministère de l’Education nationale, et grâce auquel elle sensibilise les adolescents non seulement à leur propre sécurité sur la route mais aussi à celles des autres.
            Et si, comme nous l’espérons, l’expérimentation de la circulation interfiles venait à être décidée par le Gouvernement, la Fédération est prête à mener des campagnes d’information sur les bonnes pratiques à adopter auprès des publics concernés.

Plus nombreux, plus forts !
*Pour mener à bien toutes ces missions, la FFMC a besoin de soutien.
*Pour rappel, la FFMC ne vit que grâce aux cotisations de ses membres.
*Plus vous serez nombreux à adhérer, plus elle aura les moyens d’agir !
*Pas de hausse de tarif en 2014, l’adhésion reste à 39 €.


 

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus