Motoplanete
À la une des Actualités

Toni Bou fait le bilan d'une saison 2015 exceptionnelle.

Toni Bou fait le bilan d'une saison 2015 exceptionnelle.

 

     L'année 2015 a été fantastique pour le pilote espagnol Toni Bou qui a encore remporté toutes les compétitions dans lesquelles il était engagé (Championnat du Monde de Trial, de X-Trial, championnat  espagnol de Trial). Le Catalan de l'équipe Repsol Honda compte désormais 9 titres en salle et 9 en plein air. Retour sur une saison exceptionnelle.

Toni Bou fait le bilan d\'une saison 2015 exceptionnelle.
Toni, nous arrivons à la fin de l'année, une année où tu as de nouveau tout gagné.
Oui. Ce fut vraiment une bonne saison. Je suis très heureux et je dois remercier l'équipe Repsol Honda. Nous avons réussi à remporter tous les titres qui ont été mis en jeu, ce fut difficile. Il y eut de la bagarre avec mes rivaux. Remporter le championnat d'Espagne et les deux championnats du monde, on ne pouvait pas mieux faire. Être aux avant-postes pendant tant d'années est loin d'être facile, mais il y a toujours cette motivation pour gagner.

Toni Bou fait le bilan d\'une saison 2015 exceptionnelle.
L'année 2015 a débuté avec un nouveau titre en salle, le neuvième, même si la série de victoires s'est terminée.
Le championnat X-Trial a été très compliqué. Ce championnat est très court et nous n'avons pas réussi à remporter autant de victoires que lors des années précédentes. Il était beaucoup plus serré, en grande partie parce que je n'ai pris que la deuxième place à Pau. Mais par chance, j'ai réussi de bonnes choses à Vienne et j'ai pu gagner le titre avant la dernière manche.

En plein air aussi, ce fut une année incroyable.
Ce fut fantastique. J'en suis maintenant à neuf victoires consécutives dans cette compétition et un total de 13. C'est du jamais vu, mais ce qui est le plus important c'est d'avoir toujours terminé à la première ou la deuxième place, d'avoir toujours été en course pour la victoire finale.

Tu as démontré que l'on pouvait compter sur toi lors des trials exigeants, mais également lorsque le terrain était plus facile…
Oui, je suis très content de cette performance. Ces deux dernières années, cela avait été plus difficile pour moi sur des parcours moins exigeants, mais j'ai beaucoup travaillé sur le règlement du ‘non-stop’  en Andorre et j'ai progressé énormément lors de ces événements réputés plus faciles. Sur le plan moral, ce fut une victoire très importante pour moi.

Toni Bou fait le bilan d\'une saison 2015 exceptionnelle.
Cette année, tu as piloté la dernière évolution de la Montesa Cota 4RT.
Je dirais que nous avons fait un grand pas en avant avec cette machine cette année, on a travaillé dur sur le ‘non-stop’. Du superbe travail a été effectué au Japon et nous avons pu développer cette grande mécanique qui s'est avérée être la plus efficace dans le championnat.

Même si vos adversaires vous ont rendu les choses difficiles…
Oui, vraiment. Ce fut dur, en particulier à cause d'Adam Raga. Il a mis la pression toute l'année. Il a fait en sorte que je ne puisse pas m'endormir. J'ai dû progresser pour pouvoir gagner.

Tu as été excellent aux États-Unis. Est-ce que ça a été décisif pour toi dans ce championnat ?
Oui. Ce fut la Manche la plus importante même si j'avais gagné les quatre premiers événements. C'est clair qu'avec neuf victoires consécutives, on était déjà sur la bonne voie. À partir de ce moment, il nous fallait tout simplement gérer, contrôler.
Le Grand Prix des États-Unis fait partie de ceux que j'apprécie le plus au cours de cette saison de il était très particulier. Les gens étaient vraiment très engagés, il y avait une super ambiance. Je me suis senti très à l'aise et j'ai remporté deux victoires qui m'ont donné un large avantage au classement.

Et pour terminer cette saison 2015, tu as remporté un septième titre de champion d'Espagne en remportant trois courses…
Ce fut une année très compliquée. Nous avons beaucoup souffert dans cette compétition, en raison des règlements et en raison de nos rivaux qui nous ont rendu les choses difficiles ; mais au final, nous avons remporté cette victoire. L'équipe a travaillé très dur, c'est la raison pour laquelle je tiens à remercier Repsol Honda.

Est-ce que la victoire de ton coéquipier Jaime Busto dans la dernière manche du championnat d'Espagne t'a surpris ?
Non. Pas du tout. Il pilote bien cette année, il ne faut pas oublier que ce son premier championnat du monde, il n'est pas passé loin du produit sur plusieurs courses. C'est bien non seulement pour l'équipe, mais également pour la discipline.

Maintenant, ton prochain rendez-vous c'est le X-Trial 2016 qui débute à Sheffield, en Grande-Bretagne. Tu peux viser un 10e titre !
Après quelques jours de vacances, nous avons repris l'entraînement en vue de la saison qui arrive. Ça commence par les épreuves en salle et ça va être assez similaire à ce que nous avons vu l'année dernière. Je m'attends à une compétition très serrée. Le X-Trial 2016 se jouera à peu de choses. Le calendrier est court. Il n'a que quatre dates et tout peut arriver. Mais on va essayer de se battre aussi dur que d'habitude pour remporter ce 10e titre, ce sera un grand défi à relever

     Rendez-vous est pris le 9 janvier à Sheffield pour la première manche du Championnat du Monde X-Trial 2016.

     A suivre sur MP...

Toni Bou fait le bilan d\'une saison 2015 exceptionnelle.

crédits infos et photos : team repsol

Avis

Un très" grand" pilote.

C\'est un très bon pilote, pour dire le meilleur et un \"grand Monsieur\". Une figure qu\'on oubliera pas de si tôt. Répondre à coupetifs

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.