Motoplanete
À la une des Actualités

Le Superbike revient en Europe ; Défis sur Donington Park.

Le Superbike revient en Europe ; Défis sur Donington Park.

   World Superbike
 
   Le leader du Championnat, Jonathan Rea arrive à domicile après avoir augmenté son avance au championnat sur ses rivaux les plus proches. Sans victoire depuis quatre courses, le plus 'mauvais' résultat depuis son arrivée chez Kawasaki, le Champion du Monde sait que la régularité est la clé. Rea est le seul pilote qui s'est hissé sur le podium de toutes les courses depuis le début de saison. Peu importe les conditions, Rea a toujours su s'adapter pour marquer de nombreux points. Bien que ses rivaux tentent de lui reprendre sa couronne, Rea sait rester calme et imperturbable, marquant des points et tentant de se frayer un chemin vers un deuxième titre. Rea est toujours une menace Donington, et cela ne risque pas de changer.
 
   Chaz Davies, actuellement le rival le plus proche de Rea, a suivi les pas du duo Kawasaki à Donington en 2015, avec deux troisièmes places à l'arrivée. La Ducati s'est révélée en fin de saison après avoir progressé sur la première partie du calendrier. Même si Rea est le pilote le plus prestigieux à Imola, Davies a signé un incroyable doublé pour Ducati à domicile cette saison. Il a confirmé les performances passées et prouve la qualité de la combinaison moto et pilote.

   Le poleman à Sepang avec sept dixièmes d'avance, gagnant en Malaisie et à Buriram et régulièrement sur le podium en 2016, Sykes est bien mieux lancée qu'elle ne s'était terminée en 2015. Les rivaux de l'Anglais ont déjà eu le privilège d'évoluer sur leurs pistes préférées, avec Davies en Aragon avec un doublé et Rea à Assen. Le tracé de Donington Park devrait permettre au Britannique de s'exprimer davantage. Bien que Sykes ait souffert en comparaison à son coéquipier en 2015, la performance de l'homme du Yorkshire à Donington Park la saison passée a été parfaite. Avec six victoires sur les six dernières courses sur ce tracé, sur le chemin de battre le record du nombre de victoire sur un seul tracé, Sykes est l'homme à battre.
 
   À Sepang, un autre pilote s'est dévoilée : Nicky Hayden a remporté sa première victoire WorldSBK dans des conditions délicates. La première victoire de l'Américain depuis son arrivée en World Superbike est un pas supplémentaire aussi bien sur le papier que pour la confiance du Champion MotoGP 2016. Donington est un tracé qu'il connait, tout comme Sepang. Hayden a trouvé ses marques depuis la début de saison et cela s'est confirmé en Malaisie. Son coéquipier Michael van der Mark sera aussi une force à ne pas sous-estimer après de nombreux podiums en début de saison. Van der Mark a souffert à Donington la saison passée, mais il a déjà gagné sur ce tracé lors de son passage par le WorldSSP en 2014, l'année de son titre : victoire, meilleur tour et pole position. Van der Mark cherche toujours à remporter sa première victoire. Un autre rival à tenir compte est Leon Camier au guidon de la MV Agusta. Après avoir signé le meilleur résultat de l'équipe à Imola, c'est au tour du pilote de ressentir le soutien de ses fans à Donington. Régulier et dans une bonne dynamique, la MV Agusta pourrait correspondre au style du tracé de Donington Park.
 
   Milwaukee BMW comptera aussi sur le soutien de son public en Angleterre. Le Champion BSB en titre fait son retour sur ce tracé mythique. Josh Brookes pourrait être l'homme à surveiller sur le mouillé aussi. Alex Lowes, malgré sa fracture de la clavicule survenue à Sepang, cherchera à briller sur ses terres. Il fera équipe avec Cameron Beaubier. L'Américain remplacera Sylvain Guintoli qui prépare son retour pour la manche à Misano.
 
   Le duo Aprilia de Savadori et De Angelis cherchera à maintenir sa courbe d'apprentissage. Les pilotes marquent de nombreux points et Alex De Angelis est un vétéran du tracé britannique pour y avoir roulé en Championnat du Monde MotoGP. Savadori, débutant WorldSBK, a remporté l'édition 2015 de la course STK1000.
 
   Averses ou soleil, imprédictible à Donington Park, une chose est certaine : le mythique tracé offrira un nouveau week-end d'actions intense qui marquera la mi-saison WorldSBK. La première course aura lieu samedi à 15h (heure locale).

   World Supersport

   Kenan Sofuoglu, Champion du Monde en titre et actuel leader au Championnat depuis Imola, a fait une prestation timide à Sepang pour s'assurer de marquer des points malgré les conditions délicates. Se concentrant sur ses rivaux plutôt que sur sa position en course en Malaisie, le Turc a terminé devant son coéquipier et adversaire, Randy Krummenacher et Jules Cluzel. Parmi ceux qui jouent le titre, seul PJ Jacobsen a terminé devant Sofuoglu à Sepang. Le leader du Championnat a remporté la course à Donington en 2015, battant Jules Cluzel sur la ligne avec moins d'une seconde d'avance. La confiance sera au beau fixe pour le pilote Puccetti avant l'entame de la septième manche de la saison sur le tracé britannique.
 
   Le débutant et coéquipier de Sofuoglu, Randy Krummenacher, après un début de saison tonitruant, est moins confiant sur le mouillé. Le Suisse a roulé à Sepang pour la première fois dans ces conditions. Rapide sur le sec et décrochant un nouveau record du tour, seulement approché par son coéquipier, Krummenacher dispose de moins d'expérience à Donington, même s'il a déjà roulé sur le circuit auparavant, en Championnat du Monde 125cc. Il aura à coeur de tenir à son coéquipier dans la course pour le titre.
 
   Le pilote du MV Reparto Corse, Jules Cluzel, a terminé second la saison passée en Angleterre. Il a déjà remporté des courses et signé plusieurs pole positions en 2016 après s'être remis de sa lourde chute survenue à Jerez en 2015. Le Français détient un bon record de podiums à Donington et son expérience, développée avant son arrivée en WorldSSP, l'aidera à trouver le rythme pour s'imposer sur la même lignée qu'à Buriram en début de saison.
 
   Le pilote Honda, PJ Jacobsen, bien que 5e au classement après l'épreuve en Malaisie, a montré son potentiel une fois encore en 2016. Plusieurs chutes en Aragon ou à Assen ont été lourdes de conséquences pour l'Américain puisqu'il concède de nombreux points au classement sur ses rivaux. Le calme dont il a fait preuve à Sepang pour terminer 5e lui permet de se relancer au championnat et de retrouver une bonne dynamique.
 
   Les représentants locaux sont simples à repérer dans la grille WorldSSP. La saison dernière Kyle Ryde s'est hissé sur le podium de manière incroyable en tant que pilote invité. Cette année, d'autres à l'image de Kyle Smith ou Gino Rea tenteront de monter sur le podium aussi. De son côté, Ryde prend ses marques au sein d'une nouvelle équipe et au guidon d'une nouvelle machine au sein du Schmidt Racing. Kyle Smith, vainqueur à Assen et l'auteur de deux podiums cette saison, Gino Rea, ont connu un début de saison difficile avant de retrouver la dynamique et de marquer de nombreux points. Tous les deux sont d'excellents pilotes sur le mouillé et le climat britannique pourrait aider les héros locaux. Le Champion Supersport national en titre, Luke Stapleford a aussi brillé l'an passé en tant que pilote invité. Il tentera d'en faire de même au guidon de sa Triumph cette saison, la même machine avec laquelle il a remporté le titre sur ses terres.
 
   Avec les fans et la foule qui les soutiennent, la course WorldSSP sera la rencontre entre les protagonistes pour le titre et les pilotes locaux cherchant à écrire une page de leur carrière. Ne manquez pas cette lutte qui s'annonce passionnante lors du prochain #UKWorldSBK à Donington Park.

Crédits images : Donington Park Media
Crédits infos : www.worldsbk.com

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus