Motoplanete
À la une des Actualités

Interdiction de circulation à Paris - Dehors les pauvres !

Interdiction de circulation à Paris - Dehors les pauvres !

Interdiction de circulation à Paris - Dehors les pauvres !

Interdiction de circulation à Paris - Dehors les pauvres !     Depuis le 1er juillet, les deux-roues motorisés mise en circulation avant 1999 et les autos de plus de 19 ans (d'avant 1997) n’ont plus droit de cité à Paris. Mis au ban de la capitale française pour cause de 'non-conformité environnementale', des véhicules parfois moins polluants que le dernier SUV mazout à la mode devront s'arrêter aux frontières de la ville, du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h.

     Dans un communiqué, la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), vent debout contre cette mesure de ségrégation sociale, appelle les usagers bannis par cette politique de ségrégation sociale à la désobéissance et à la résistance.

     "Dehors les pauvres !  Tel est le message que Madame Hidalgo, maire de Paris et son adjoint aux transports, monsieur Najdovski, adressent à la nation, deux semaines avant la célébration de l’anniversaire de la Révolution française. Les banlieusards qui n’ont pas d’autre choix que de se rendre à Paris avec leurs vieux véhicules qu’ils ont l’outrecuidance de faire durer plutôt que de s’en acheter un neuf sont priés de s’arrêter aux limites du boulevard périphérique… car dans Paris, du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h, c’est terminé ! Au prétexte de purifier l’atmosphère, M. Najdovski passe à la hache des milliers de véhicules à essence en parfait état de marche et guère plus polluants que le S.U.V dernier cri dont le moteur à mazout a réussi à passer les tests anti-pollution.

Un report vers le RER et le métro, déjà surchargés.
     Les usagers résidant dans les banlieues contraints de renoncer à leur véhicule sans possibilité de le remplacer vont grossir les rangs des voyageurs des lignes de métro et de RER déjà surchargées, ce qui va en plus augmenter des temps de trajets travail/domicile. Ce report ne semble avoir fait l’objet d’aucune étude et pourtant, la mobilité en zones urbaine est un enjeu social de 1er plan.

Les plus faibles en première ligne
     Seront impactés par ces interdictions les personnes les plus modestes résidant loin des accès aux transports en commun, les étudiants, les stagiaires, les demandeurs d’emploi, les salariés contraints à des horaires jour/nuit (après l’arrêt des transports en commun)… les seuls bénéficiaires de ces mesures qui relèvent d’une prophylaxie sociale imposée seront les constructeurs automobiles, lesquels produisent de moins en moins sur notre territoire !

Interdiction de circulation à Paris - Dehors les pauvres !Les fameuses vignettes CRIT'Air...


Résistance !
     Contre cette violence institutionnelle, la FFMC appelle à ne pas se soumettre, à ne pas acheter la vignette Crit’Air, à défendre nos droits fondamentaux à circuler librement, à continuer à utiliser des véhicules qui étaient parfaitement légaux jusqu’à présent et à se préparer à contester par tous les moyens possibles ce retour à une forme d’octroi, d’arbitraire et d’absolutisme censés avoir été abolis à la Révolution française."

     Il est certain que la mobilisation contre cette mesure ne devrait pas faiblir de sitôt et que des actions seront rapidement organisées par les associations d'usagers de la route.

     A suivre sur MP...

Avis

Seule une loi peut interdire un ou plusieurs véhicules sur un territoire, même sur une partie du territoire. Etant dans une pseudo-démocratie et cette loi n\'existant pas (ni le sénat, ni le parlement n\'ont objecté la chose)il n\'y a aucune raison de se conformer à l\'application de ce règlement inique. Quid des visiteurs venant d\'autres départements, régions, pays, laisseront-ils leurs motos, leurs camions ou leurs voitures à l\'entrée de la ville? Est-ce que sont prévus les futurs stationnements adéquats? Combien coûtera une dérogation? Allons soyons sérieux, si ce texte représente un désir de limitation de la pollution en ville, si ce Maire se prétend social et démocrate, alors luttons en refusant systématiquement amendes injustes et ridicules vignettes au nom du bon sens et de la liberté de chacun. Répondre à denis

Je ne suis pas motard, mais j\'approuve à 100% votre démarche , le plus scandaleux dans tout ça c\'est le silence assourdissant de la classe politique dans son ensemble. aucun pour dénoncer cette forfaiture digne des pires pays totalitaires. Répondre à SERGIUS63

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus