Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Trois courses de Superbike par week-end en 2019. Mais pourquoi faire ?

Trois courses de Superbike par week-end en 2019. Mais pourquoi faire ?

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

De nouveaux changements en approche pour le championnat du monde Superbike 2019 - avec les deux courses classiques et une troisième au format raccourci.

         De nouveaux changements en approche pour le championnat du monde Superbike 2019. Après avoir récemment mis en place un système (totalement inutile) pour rétrograder sur la grille de départ les meilleurs pilotes à l'issue de la première course, la FIM et la DORNA inaugurent un format inédit pour les courses de SBK. Il y a aura trois courses par manche au lieu de deux.

         Il s'agit en fait d'une course supplémentaire interposée entre les deux autres. Donc, la première course aura lieu le samedi après-midi, comme actuellement. Une épreuve raccourcie, format sprint, sera calé le dimanche matin. La troisième course se fera le dimanche après-midi, au format habituel.

         On a du mal à saisir l'intérêt de cette troisième course "intermédiaire". Les organisateurs parlent d'un spectacle plus excitant, une perspective réfléchie depuis longtemps, une expérience enrichie pour les spectateurs... On pense plutôt que les promoteurs du WSBK sont démunis face à un désintérêt de plus en plus manifeste pour ce championnat. Les grandes heures et les retentissants combats sont loin, quand les usines engageaient de gros moyens et des pilotes redoutablement chien-fous. Aujourd'hui, Kawasaki et Rea dominent... écrasent en réalité la concurrence. Ducati est remonté aux affaires mais n'a pas retrouvé sa suprématie d'antan. Aprilia s'est abondamment tourné vers le MotoGP, Suzuki ne joue pas devant, Yamaha progresse mais n'arrive pas à faire vaciller son rival d'Akashi, Honda nage au milieu du bouillon.... Bref, les grands acteurs sont loin d'un combat tournoyant, apte à assurer le spectacle réclamé par le public.

         Et pourtant, Jonathan Rea se montre comme l'un des plus grands champions de cette catégorie, sous nos yeux toutes les deux semaines. La légende s'écrit devant nous, sans la ferveur que l'on peut constater en MotoGP.  Il faudra plus qu'un sprint pour secouer le monde du SBK.

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Trois courses de Superbike par week-end en 2019. Mais pourquoi faire ?"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :
Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Communauté Google+
Plan du site - Un lien vers MP - Les statistiques Xiti - Régie publicitaire