Se connecter
Actualité ACCUEIL > ACTUALITé
Le World Superbike arrive à Aragon.

Le World Superbike arrive à Aragon.

Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Avec 124 points et 6 victoires au compteur, Bautista a déjà mis une première rouste à la concurrence. Le WSBK entame à présent sa tournée européenne, où la tension va monter d'un cran.

   Le MotorLand Aragon, première étape de deux week-ends de courses consécutifs, accueille le retour du paddock en Europe.
Avec une grande partie de la saison du Championnat MOTUL FIM World Superbike qui se déroule sur le sol européen, la première escale donne traditionnellement une bonne idée quant à la tournure éventuelle des hostilités. Les pilotes trouvent leurs marques, les équipes ont quelques mois de développement derrière elles, et les écarts au classement général peuvent se réduire... ou augmenter. Depuis 2013, la ville d'Alcañiz accueille la première épreuve sur le Vieux Continent, et le MotorLand Aragon est une véritable opportunité pour les prétendants au titre, les débutants comme les plus expérimentés. Mais la chance sourit aux audacieux, et plusieurs d'entre eux arriveront au Round Motocard d'Aragón bien déterminés à en faire un moment décisif de leur campagne.

   La première opportunité est entre les mains de l'homme qui, à l'heure actuelle, dicte sa loi en WorldSBK. Álvaro Bautista (Aruba.it Racing - Ducati) fait son retour au pays après six victoires en six courses, en Australie et en Thaïlande. S'il signait un nouveau triplé devant les siens, il serait à égalité avec Neil Hodgson en termes de meilleur début de saison en WorldSBK. Par le passé, le leader du Championnat a terminé dans le Top 10 pour le compte de quatre constructeurs différents en MotoGP sur le tracé espagnol, ce qui laisse entrevoir un week-end prometteur pour le représentant ibérique.
 
   Il est étonnant de parler d'opportunités historiques et de ne pas faire référence au Champion du Monde en titre, Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK). Le Nord-Irlandais a bâti une grande partie de son succès en gardant la tête froide et en étant calculateur dans les moments les plus difficiles. Si le MotorLand Aragón n'est pas l'une des ses pistes préférées — c'est même l'une des deux seules du calendrier 2019 où il ne s'est jamais adjugé de doublés — sa concentration sera intacte ; Rea saisira la moindre occasion, tout comme Leon Haslam (Kawasaki Racing Team WorldSBK), auteur de la pole position en Aragón en 2015.
 
   Trouver des opportunités dans l'adversité est ce qui démarque les meilleurs des autres, et rares sont ceux qui ont connu plus de revers que Chaz Davies (Aruba.it Racing - Ducati) au cours des derniers mois. Au départ de la Course 1, près d'un an se sera écoulé depuis son dernier succès sur ce même tracé. Davies y affiche d'ailleurs un beau palmarès, avec sept victoires et trois podiums supplémentaires. Il y a fort à parier qu'il fera tout pour en décrocher une huitième sur ce circuit de prédilection. Mais peut-être est-ce encore un peu tôt, le pilote Ducati cherchant toujours à s'adapter au mieux à sa nouvelle V4 R. Nul doute que des progrès seront à observer du côté du Gallois.
 
   Du côté de Yamaha, Alex Lowes et Michael van der Mark (Pata Yamaha WorldSBK Team) se sont quant à eux adjugés un tout autre genre de triplé lors de l'étape thaïlandaise, en franchissant la ligne d'arrivée de chaque course respectivement troisième et quatrième. Il en a été de même pour Marco Melandri et Sandro Cortese (GRT Yamaha WorldSBK), sixième et septième. Les quatre pilotes Yamaha ont réalisé des performances impeccables depuis la première manche — en particulier le Britannique, qui confirme ses essais de pré-saison. Mais la marque aux diapasons en a-t-elle encore sous la poignée ? La première confrontation européenne de l'année pourrait être le moment idéal pour franchir un cap et s'approcher du sommet de la hiérarchie.
 
   BMW est également en quête de succès. Tom Sykes et Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team) disposeront d'une prochaine mise à niveau du moteur, prévue pour plus tard dans l'année. En attendant, les deux hommes peuvent se tourner vers le passé pour trouver l'inspiration : l'ancien Champion du Monde a réussi un doublé en Aragón en 2014, tandis que son coéquipier s'y est imposé la saison dernière sur la route du titre en STK1000.
 
   La persévérance sera la clé pour les représentants BMW et il en sera tout autant pour le Moriwaki Althea Honda Team. Leon Camier est pour l'instant toujours convalescent suite à sa chute en Thaïlande, mais il aura à cœur de prendre place sur la grille de départ en Espagne. Si le pilote de 32 ans obtient le feu vert des médecins, il est certain qu'il repoussera les limites de sa machine pour décrocher le meilleur résultat possible, tandis que le constructeur ailé continuera de travailler pour apporter de nouvelles solutions.

   La première étape européenne de la saison débute ce vendredi 5 avril à MotorLand Aragón avec les premières séances d'essais libres sur le sol espagnol ! Les qualifications du samedi matin seront suivies de la Course 1 à 14h, tandis que la Course Tissot-Superpole et la Course 2 auront lieu le dimanche.

Crédits infos : WorldSBK.COM
Crédits images : Ducati Corse - Honda Racing

Ajouter vous aussi un commentaire sur "Le World Superbike arrive à Aragon."
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette actualité :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :

Les dernières actualités moto du site

Rechercher une moto
Publicité
Les reconnaîtrez vous ?
L'actu sur MP
Dernière fiche moto
Notre comparateur moto
Comparez les modèles motos
A ne pas louper
Communauté Facebook
Plan du site - Un lien vers MP - Régie publicitaire